Alta Eckols

Un article de Témoins de Jéhovah: TJ-Encyclopedie, l'encyclopédie libre sur les Témoins de Jéhovah.
Aller à : navigation, rechercher
Alta Eckols
Nom complet Alta Graham Eckols
Naissance 21 avril 1878
Old Frankfort, Illinois
Décès 4 octobre 1954
San Diego, Californie
Nationalité Etats-Unis.jpg Américaine
Occupation Chiropraticien particulier de Joseph Franklin Rutherford
Conjoint Martha G. Eckols
Enfants Albert Ernest Eckols

Le docteur Alta Graham Eckols (21 avril 1878, Old Frankfort, Illinois — 4 octobre 1954, San Diego, Californie) était un chiropraticien de San Diego qui s'est occupé de la maladie pulmonaire du président de la Société Watch Tower Joseph Rutherford, au moins à partir de 1926. Lui et son fils Albert jouèrent un rôle dans l'acquisition de la villa Beth-Sarim: le premier en conseillant vivement à Rutherford de vivre en permanence en Californie,[1] le second en achetant les terrains qui servirent à la construction de la villa.

Indices biographiques

Eckols est né le 21 avril 1878 dans l'Illinois, et le nom de jeune fille de sa mère était Odum.

Une lettre publiée dans le numéro du 27 avril 1921 du magazine L'Âge d'Or rapporte que lui et le docteur F.D. Irish avaient été "arrêtés, jugés et condamnés par les médecins pour avoir pratiqué la chiropratique sans avoir obtenu une licence du Conseil médical de l'État et, bien ils étaient censés avoir été condamnés le 16 avril 1921, en 1922, Eckols faisait de la publicité pour ses services de chiropraticien dans le San Diego City Directory (p. 1). Le 22 septembre 1927, Eckols était inscrit sur la liste des passagers du S.S. Ile de France au départ de Plymouth, en Angleterre, avec également à bord Bonnie Boyd et Robert J. Martin. Cette année-là, son adresse était le 330 Union Building, San Diego, en Californie. Il fut aussi inscrit dans la liste des passagers du navire S.S. Rotterdam, au départ de Southampton, en Angleterre, le 8 août 1929. Selon le recensement de 1930, Eckols vivait alors au 3686 28th Street, San Diego, en Californie, avec sa femme Martha G. Eckols, 42 ans, et leur fils Duane A. Eckols, sept ans.

Une carte de conscription pour la Première Guerre mondiale datée du 12 septembre 1918 indique qu'Eckols, alors âgé de 40 ans, était alors à San Antonio, Bexar, au Texas. Ce document indique aussi qu'il travaillait comme avocat pour la Paul Laundry Co., et était marié à Marie Caroline Eckols.

Le recensement de 1930 précise qu'Eckols exerçait alors la profession de "médecin - chiropraticien" et qu'il était propriétaire de sa maison, laquelle était évaluée à 9 000 dollars. Il était également indiqué qu'il était né dans le Missouri, que son père était né en Irlande et sa mère dans l'Illinois. Les registres d'inscription des électeurs indique qu'Eckols était inscrit pour voter en 1924, mais pas en 1926, 1928, 1930, 1934, 1936, 1938 et 1940. Ainsi, s'il est devenu un Étudiant de la Bible, cela laisse à penser qu'il s'est probablement converti entre 1924 et 1926. Toutefois, bien que son nom ne figura plus pendant 20 ans dans ces registres électoraux, il réapparut tout à coup dans celui de 1944, dans lequel il est inscrit comme démocrate. Cela suggère donc qu'Eckols ne resta pas Témoin de Jéhovah après la mort de Rutherford et qu'il est peut-être devenu "apostat" — en supposant bien sûr qu'il était devenu disciple de la Watch Tower des années plus tôt, ce qui n'est pas rigoureusement démontré.

Eckols mourut à San Diego, en Californie, le 4 octobre 1954.

Fils

Son fils Albert Ernest Eckols est né dans l'Illinois le 9 mars 1904 et est mort à San Diego le 10 mai 1940, et le nom de jeune fille de sa mère était Gillam. Selon Edmond Gruss, il participa aussi à l'achat de Beth-Sarim en acquérant deux lots de terre.[2][3]

Le recensement de 1930 indique qu'Albert vivait alors au 4181 35th St., San Diego, en Californie, avec sa femme Meriel Eckols, 24 ans, et leur fille Joanne M. Eckols, six ans. Il est également précisé qu'Albert s'était marié à l'âge de 19 (vers 1923), qu'il était propriétaire de sa maison qui était évaluée à 5 000 dollars, et qu'il travaillait alors comme "docteur - chiropraticien". Depuis que Joanne était née en Californie, Albert avait été un résident de Californie pendant au moins six ans.

Les registres d'inscription des électeurs indiquent qu'Albert fut enregistré en tant que démocrate en 1926, 1928, 1934 et 1936, et son épouse Meriel fut enregistrée une première fois sans affiliation à un parti en 1928, puis en tant que républicaine en 1930 et 1934. Donc, apparemment, le fils et la belle-fille d'Eckols ne sont pas devenus des Étudiants de la Bible: la participation d'Albert dans l'achat de Beth-Sarim fut probablement motivée, non par des considérations religieuses, mais par des affinités personnelles (amitié) ou bien par des raisons d'ordre financière. Deux ans après le dernier enregistrement de Meriel en tant que républicaine, le nom de Mme Ruth B. Eckols, inscrite en tant que démocrate, apparut à sa place en 1936 dans les registres, indiquant par ailleurs qu'elle vivait à la même adresse qu'Albert. Ainsi, ce dernier était donc soit veuf soit divorcé entre 1934 et 1936.

Références

  1. Arrowup.png WTBTS (25 juillet 1931) (anglais), The Messenger, pp. 6,8
  2. Arrowup.png Gruss, Edmond C.; Chretien Leonard (anglais), Beth-Sarim: A Monument to a False Prophet and to False Prophecy, p. 2, format pdf. Consulté le 25 février 2012
  3. Arrowup.png Gruss, Edmond C. (2007, 2è éd.) (anglais), Jehovah's Witnesses: Their Claims, Doctrinal Changes and Prophetic Speculation. What Does the Record Show?, Xulon Press, p. 216 (ISBN 1-931232-30-X)