Assistant ministériel

Un article de Témoins de Jéhovah: TJ-Encyclopedie, l'encyclopédie libre sur les Témoins de Jéhovah.
Aller à : navigation, rechercher

Un assistant ministériel (appelé serviteur ministériel jusqu'en 1995) est un membre masculin des Témoins de Jéhovah qui occupe des fonctions particulières au sein d'une congrégation locale. Sa fonction équivaut à celle d'un diacre dans d'autres religions chrétiennes, et l'expression "assistant ministériel" cherche à rendre le mot grec diakonos (δίακοήοσ). Il est généralement d'une grande aide pour les surveillants ou anciens, car ils les déchargent de nombre de contingences matérielles et parfois aussi d'une partie du programme des réunions selon leurs capacités. Ces éléments, comme les anciens, sont censés être à la tête de l'œuvre et constituer des exemples de foi et d'engagement.

Conditions requises

Les Témoins de Jéhovah disent se baser sur des versets tels que 1 Timothée 3:1-10,12,13 et Tite 1:5-9,[1] pour définir les conditions requises pour accéder à la fonction d'assistant ministériel.[2] Voici ces conditions:

  • Il doit être exempt de tout reproche et au-dessus de toute accusation justifiée ayant trait à une mauvaise conduite ou à des enseignements non conformes aux doctrines officielles de l'organisation. Si, dans le passé, il a commis un péché répréhensible selon le mouvement, il ne peut être nommé à cette fonction qu'à condition que les conséquences de son péché ne soient plus visibles et qu'il jouisse d'une bonne réputation.
  • Il ne peut être polygame.
  • Il doit avoir gagné le respect des autres en dirigeant sa maisonnée selon les directives de l'organisation, particulièrement au niveau spirituel. Même si l'un des membres de sa famille rejette le culte Témoin de Jéhovah, l'assistant ministériel n'est pas nécessairement radié de sa fonction, s'il a fait tout son possible pour aider son parent à se convertir.
  • Il ne doit pas abuser de boissons alcooliques.
  • Il ne doit pas aimer l'argent ni être avide.
  • Il ne peut pas être baptisé depuis peu ; la durée de la mise à l'épreuve n’est pas fixe, mais doit démontrer qu'il est un homme "spirituel" suivant les exigences des Témoins de Jéhovah.
  • Il lui faut se comporter d'une manière digne, qui lui gagne le respect d'autrui.
  • Il doit toujours dire la vérité, ne pas être bavard ni retors, défendre fermement l'enseignement des Témoins de Jéhovah, et être droit.

Dans les faits, c'est surtout sa loyauté envers l'organisation qui est le critère le plus important.

Motifs de radiation

D'après les écrits des Témoins de Jéhovah, un membre peut être radié de sa fonction d'assistant ministériel pour des motifs tels que ceux-ci :

  • agresser sexuellement un enfant;[3]
  • le fait qu'il demande une dot exorbitante;[4]
  • des agissements violents vis-à-vis de sa femme ou de ses enfants;[5]
  • la perte du respect d'autrui dans les relations d'affaires;[6]
  • un remariage pour un motif autre que l'adultère;[7]
  • pratiquer ou recommander ouvertement des relations conjugales contre nature (cunnilingus, fellation ou sodomie entre conjoints).[8]

Fonctions

Actuellement, les assistants ministériels effectuent diverses tâches au sein de la congrégation à laquelle ils appartiennent. Ils s'occupent notamment de la gestion de la trésorerie, de l'organisation de l'activité de prédication, de l'entretien de la Salle du Royaume, etc. Parfois, suivant leurs capacités personnelles, les assistants ministériels présentent un discours public lors de la réunion du week-end, président une partie du programme de la réunion de service ou dirigent une école secondaire de l'École du ministère théocratique.[1][9] Depuis janvier 2010, les assistants ministériels ne sont plus autorisés à participer à des comités de discipline religieuse, mais peuvent occuper des responsabilités de coordinateur, secrétaire de la congrégation ou surveillant au service s'il y a peu d'anciens, et diriger plusieurs entretiens avec les futurs baptisés (uniquement sur les parties I et III qui abordent les doctrines).[10]

Critiques

Selon l'ouvrage Dans l'enfer des Témoins de Jéhovah, pour progresser dans la hiérarchie jéhoviste, il faut habituellement obtenir faveur auprès d'un ancien au moins. Il convient d'être davantage actif dans la prédication, rendre plus de services, participer plus aux réunions, et surtout bien tenir sa famille. Une phase d'observation aura lieu, ni trop longue, pour ne pas décourager le postulant, ni trop courte, pour que les progrès de celui-ci soient confirmés. On lui confiera d'abord des tâches mineures (compter les assistants aux réunions de la congrégation, distribuer des publications, etc.) et généralement, ces services seront "rendus avec une empressement frisant la servilité". Être assistant ministériel peut constituer "une position que, précisément, beaucoup n'auront aucune chance de décrocher dans la société civile".[11] Parfois, les choix des anciens dans les nominations sont "tellement inappropriés ou teintés de népotisme qu'il leur faut une grande force de persuasion pour les faire passer". De ce fait, la prétention qu'a le collège d'anciens de revendiquer l'assistance de l'esprit saint dans le choix de ses décisions est hautement contestable. Au final, c'est souvent l'ancien "le plus persuasif, le plus résistant [...] qui remporte l'adhésion des autres".[11]

Certains assistants ministériels peuvent en effet simplement profiter de cette aubaine qu'est ce statut pour se faire une place de choix au sein d'un groupe. Bien souvent, leur promptitude à exécuter les consignes et leur rapport de prédication seront des critères déterminants dans leur sélection par les anciens; en revanche, l'amour qu'ils portent aux autres sera, comme souvent, quelque chose de largement ignoré. On notera aussi que les fonctions qu'ils remplissent sont avant tout d'ordre administratif et n'ont pas grand chose à voir avec la spiritualité.

Références

  1. 1,0 et 1,1 Penton, James (1997, 2è éd.) (anglais), Apocalypse Delayed: The Story of Jehovah's Witnesses, Toronto: University of Toronto Press, pp. 238,239 (ISBN 978-0-6020-7973-3)
  2. Arrowup.png La Tour de Garde, 1er septembre 1990, pp. 23-26
  3. Arrowup.png La Tour de Garde, 1er janvier 1997, pp. 27-29
  4. Arrowup.png La Tour de Garde, 15 septembre 1998, pp. 24,25
  5. Arrowup.png Réveillez-vous !, 8 novembre 2001, p. 12
  6. Arrowup.png Le Ministère du Royaume, juillet 2000, p. 1
  7. Arrowup.png La Tour de Garde, 1er janvier 1997, p. 28
  8. Arrowup.png La Tour de Garde, 15 juin 1983, p. 31
    "Prenez garde à vous-mêmes et à tout le troupeau", p. 142
  9. Arrowup.png Barbey, Philippe (2003), Les Témoins de Jéhovah - Pour un christianisme original, L'Harmattan, p. 124 (ISBN 2-7475-4064-2)
  10. Arrowup.png Lettre du 19 janvier 2010 adressée à tous les collèges d'anciens : "Ministerial servants should not be used to serve on judicial committees." Cette instruction annule et remplace le paragraphe 37 du Ministère du Royaume d'octobre 1977, p. 6
  11. 11,0 et 11,1 Bouchard, Dany (2001), Dans l'enfer des Témoins de Jéhovah, Éditions du Rocher, voir le chapitre "La hiérarchie", pp. 68,73,74