Berta Teel

Un article de Témoins de Jéhovah: TJ-Encyclopedie, l'encyclopédie libre sur les Témoins de Jéhovah.
(Redirigé depuis Berta Peale)
Aller à : navigation, rechercher
Berta Teel
Nom complet Berta L. Teel
Naissance 30 octobre 1901
Pitt County, Caroline du Nord
Décès 15 mai 1973
Nationalité Etats-Unis.jpg Américaine
Occupation Diététicienne particulière de Joseph Rutherford
Parents William Teel
Willie A. Teel
Frères et sœurs Franklin, George, Carrie, Annie, Lona
Conjoint Alfred Peale

Berta L. Teel (30 octobre 1901 — 15 mai 1973) fut la diététicienne personnelle du président de la Société Watch Tower Joseph Franklin Rutherford.

Enfance et famille

Berta L. Teel naquit en 1901, à Pitt County (Caroline du Nord). Ses parents étaient William J. Teel (né v. 1864, Caroline du Nord), agriculteur, et Willie A. Teel (née v. 1865, Caroline du Nord), qui s'étaient mariés vers 1886. Berta eut des frères et sœurs: Franklin Leslie (= Frank, né 25 juin 1888, Béthel, Caroline du Nord), George Ferran (né 3 septembre 1890, Béthel, Caroline du Nord), Carrie J. (née v. 1896), Annie Rae (= Georgie, née v. 1899), et Lona E. (née v. 1904), et notamment une nièce prénommée Sue. Ses sœurs revendiquaient l'espérance terrestre, contrairement à elle qui se disait ointe. Elle était belle et s'habillait généralement de façon élégante.

En 1910, les parents vivaient à Poplar Point, Martin, en Caroline du Nord, avec leurs autres enfants Franklin, George, Carrie, Annie et Lona, les deux garçons étant alors employés dans la ferme familiale. En 1917, George vivait au 653 Coventry Street, Akron, Summit, dans l'Ohio, et était employé comme un ouvrier travaillant le caoutchouc à la Goodyear Tire Co, tandis que son frère Franklin vivait à Goldsboro, Wayne, en Caroline du Nord, avec sa femme et deux enfants, et exerçait le métier d'organisateur des ouvriers modernes de l'Amérique, une organisation fraternelle. En 1920, Berta vivait au 257 Franz Place, Akron, Summit, dans l'Ohio, avec sa mère, alors veuve, et ses sœurs Lona, Georgie R. et Carrie, cette dernière étant alors mariée à Frank S. Denton (né vers 1893, Caroline du Sud). Frank semble avoir été le principal salarié dans le ménage et était charpentier. Georgie travaillait alors comme secrétaire et Berta comme commis au bureau de poste. Pendant ce temps, au 808 Carlysle Street, Akron, dans l'Ohio, vivait le frère aîné de Berta, George, alors réparateur de pneus dans une usine de caoutchouc, avec sa femme Ferol M. Teel (née v. 1895, Caroline du Nord), et leurs deux enfants: Joseph (né v. 1917 en Caroline du Nord), et Albert (né en 1919 dans l'Ohio).

En 1930, Frank, alors employé dans le camionnage, résidait au 937 North Main Street, Akron, Summit, dans l'Ohio, avec sa femme Mary (née v. 1902, Ohio) et quatre enfants (les premiers étant sans doute issus d'un précédent mariage): Leslie W. (né v. 1914, Caroline du Nord), Caroll E. (née v. 1916, Caroline du Nord), Mary V. (né 2 mars 1922, Ohio) et Betty L. (née v. 1927, Ohio). La mère de Berta vivait au 3073 West Bailey Road, Cuyahoga Falls, Summit, dans l'Ohio, avec Lona et son mari Lewis A. Grigsby (né v. 1900, Ohio), commis à l'usine de caoutchouc, et leurs deux enfants Albert W. (né v. 1926, Ohio) et Mark J. Grigsby (né v. 1928, Ohio).

Mariage et venue au Béthel

Vers 1922-1923, Berta épousa Alfred Loomis Peale (né 17 janvier 1892, Newark, New Jersey, de parents nés en Allemagne), mécanicien dans une usine de caoutchouc. Un peu plus tôt, en 1917, Alfred résidait au 205 Second Avenue, Highland Park, Middlesex, New Jersey, et était machiniste et fabricant d'outils pour la Simplex Auto Co. de New Brunswick. En 1920, il vivait au 500 Scheck Street, Akron, dans l'Ohio et était alors marié à Mary Peale (née v. 1897), épousée environ un an plus tôt. Il vivait avec son frère John Peale (né v. 1892, New Jersey), sa demi-sœur Bessie Ruech (née v. 1892), alors mariée à Albert Ruech (né v. 1890) et mère de Betty (née v. 1916). On ignore si Alfred fut veuf ou divorcé de Mary.

Alfred et Berta résidèrent d'abord à Akron (Ohio), puis selon le recensement de 1930, à Cuyahoga Falls, Summit, dans l'Ohio, dans une maison estimée à 6 000 dollars dont Alfred était propriétaire. Berta quitta son mari 15 ans plus tard, lorsqu'elle fut au service de Rutherford. Le couple n'eut pas d'enfant.

En 1933, elle fit la connaissance de Bonnie Boyd qui devint son amie. En 1937, elle arriva au Béthel de Brooklyn et accompagna Bonnie, son futur mari et Rutherford à l'assemblée de Paris du 21 août, puis reviennent tous à bord du S.S. Normandie quatre jours plus tard. Elle vivait alors au 2311 North Haven Blvd., Cuyahoga Falls, Ohio, puis en novembre de la même année, elle emménagea à Beth-Sarim.

En avril 1938, les mêmes personnes allèrent ensemble à Los Angeles avant de se rendre à Honolulu, avec Malcom Rutherford et sa femme Pauline. Elle revint en compagnie de Rutherford sur le S.S. Mariposa, le 16 mai. Elle devint la diététicienne particulière de ce dernier et emménagea au septième étage du 117 Adams Street, Brooklyn, le même étage que celui de la chambre et des bureaux de Rutherford, où vivaient auparavant Bonnie et sa mère.

Du 9 au 14 septembre 1938, elle voyagea en Europe pour assister à l'une assemblée de Londres et revient sur le S.S. Queen Mary avec Ruther, Knorr et le couple Heath. Le mari de Berta demanda le divorce au motif d'abandon de foyer, mais le Béthel de Brooklyn n'appliqua aucune sanction à Berta, bien qu'elle n'eut aucune raison de quitter son mari; celui-ci put légalement divorcer en 1940.

Elle vécut à Beth-Sarim jusqu'en 1948, après quoi elle devint pionnière.[1]

Elle décéda en 1973, et le journal Long Beach Independent du 15 mai rapporta qu'un service funéraire fut tenu à cette occasion à la Salle du Royaume.[2]

Controverses

Voir article détaillé Rumeurs d'infidélité de Rutherford

Selon son petit-neveu, Berta acheta de la lingerie très sexy (petite culotte ouverte, soutien-gorge ajouré) en France, ce qui choqua profondément sa famille.

Une femme de chambre trouva une épingle à cheveux de femme dans le lit de Rutherford, alors que Berta et lui-même étaient en déplacement et avaient des chambres voisines.

Vers la fin de sa vie, Berta demanda un jour un entretien avec les anciens (selon un ancien de Long Beach (Californie) qui a participé à cet entretien), car elle tourmentée par la relation adultère qu'elle a entretenue avec Rutherford pendant de nombreuses années. Plusieurs membres de la Watch Tower, dont Nathan Homer Knorr, admirent qu'ils le savaient déjà, mais qu'à leurs yeux c'était une histoire ancienne et qu'il ne fallait plus s'en préoccuper.[3] Elle avait pourtant 32 ans de moins que Rutherford.

Références

  1. Arrowup.png Jehovahs Witnesses Net (2001) (anglais), "Joseph Rutherford and Burlesque", jehovahs-witnesses.net. Consulté le 24 novembre 2009
  2. Arrowup.png Jehovahs Witnesses Net (2004) (anglais), "Berta L. Peale's Newspaper Obituary", jehovahs-witnesses.net. Consulté le 24 novembre 2009
  3. Arrowup.png "Rutherford démasqué — L’affaire Berta et Bonnie", sur Aggelia Consulté le 24 novembre 2009