Dates prophétiques

Un article de Témoins de Jéhovah: TJ-Encyclopedie, l'encyclopédie libre sur les Témoins de Jéhovah.
Aller à : navigation, rechercher
La Crise, 1933, bas de la page 42. Selon ce passage, il est du "devoir" de ceux qui constatent des erreurs dans son enseignement de les faire connaître.

Tout au long de son histoire, la Société Watch Tower a annoncé des dates prophétiques qui étaient sensées revêtir une importance particulière. Voici une liste non exhaustive de ces dates, classées par ordre chronologique. Certaines de ces dates ont été annoncées de façon catégorique pendant des décennies, tandis que d'autres ont été fortement suggérées durant quelques années seulement.

Dates annoncées par la Watch Tower

Année et statut1 Période pendant laquelle la date fut enseignée Signification à l'époque et perception ultérieure de la date Source de l'interprétation et texte(s) biblique(s) concerné(s)
Non.png 1776 Époque de Russell
  • Persécution et purification des saints quasiment finies[1]
  • Totalement oubliée et ignorée par les TJ actuels
Apocalypse 17:6
Non.png 1780 Jusqu'en 1897 (?)
  • Date du premier signe des derniers jours, le temps de l'obscurité[2]
  • Totalement oubliée et ignorée par les TJ actuels
  • Adventistes
Non.png 1798 Jusqu'en 1889
  • Début des derniers jours, fin des 1260 jours commencés en 539 et fin de la domination papale[3]
  • Remplacée par 1799, totalement ignorée par les TJ actuels
Non.png 1799 1889 — 1930
  • Début des derniers jours, fin des 1260 jours commencés en 539 et fin de la domination papale. Remplace 1798 car il n'y avait pas d'année 0, fait précédemment oublié[4] [5]
  • Remplacée par 1914, totalement ignorée par les TJ actuels
Non.png 1829 Jusqu'en 1917
  • Fin des 1290 jours de Daniel 12. Apparition du mouvement de William Miller[6]
  • Totalement oubliée et ignorée par les TJ actuels
Daniel 12:11
Non.png 1833 Époque de Russell
  • Prophétie relative "aux étoiles tomb[ant] du ciel" comme signe des derniers jours s'accomplit partiellement avec une pluie d'étoiles filantes le 13 novembre 1833[7]
  • Totalement oubliée et ignorée des TJ actuels
Matthew 24:29
Non.png 1840 Époque de Russell
  • Début du retentissement de la septième sonnerie de trompette de la Révélation[8]
  • Totalement oubliée et ignorée par les TJ actuels
Apocalypse 11:15
Non.png 1846 Jusqu'en 1917
  • Fin des 2300 Jours de Daniel, nettoyage du Temple, un groupe de fidèles (les millérites) est présent sur terre[9]
  • Totalement oubliée et ignorée par les TJ actuels
Daniel 8:13-14
Non.png 1872 (à préciser)
  • Fin des 6000 ans depuis la création d'Adam et début du Millenium[10]
  • Remplacée successivement par 1873, 1874, 1914 (pour le début du Millénium), puis 1975 (pour les 6000 ans depuis la création d'Adam), puis plus de date fournie depuis, totalement ignorée par les TJ actuels
Non.png 1874 Jusqu'en 1930
  • Retour du Christ de façon invisible, début d'Har-Maguédôn et du Millénium, fin des 1335 jours de Daniel 12[11]
  • Remplacée par 1914 pour le retour du Christ
Daniel 12:12
Non.png 1875 Jusqu'en 1881
  • Fin du cycle du Grand Jubilé, l'année biblique 1875 ayant commencée pour Russell en octobre 1874.[12]
  • Abandonnée
Non.png 1878 Jusqu'en 1925
  • Début du règne du Christ
  • Remplacée par 1914
Jusqu'en 1930
  • Jugement et chute de Babylone la Grande
  • Remplacée par 1918
Jusqu'en 1927
  • Résurrection des oints
  • Remplacée par 1918
Non.png 1881 Avant 1881
  • Fin de la faveur spéciale accordée à Israël et de l'appel céleste[13]
  • Remplacée par 1935
Non.png 1910 Avant 1904
  • Oints emportés aux cieux. Calcul trouvé à partir des mesures de la pyramide de Gizeh
Ésaïe 19:20
1904 — 1910 (?)
  • Trouble particulier (non défini) pour l'Église[14]
Yes.png 1914 Époque de Russell
  • Fin des temps des Gentils, fin du temps de détresse, début visible du Royaume de Dieu, disparition des gouvernements, oints emmenées au ciel[15]
  • Fin des temps des Gentils conservé, le reste est oublié
Nelson Barbour
Époque de Rutherford
  • Début du Millénium, début de l'ère intermédiaire de trouble (Grande tribulation)
  • Abandonnée
  • Fin du temps des Gentils
  • Toujours d'actualité
Non.png 1915 1910 — 1915
  • Comme les évènements violents prévus pour cette période ne semblent pas arriver, Russell découvre que son calcul des 2520 années ne tombe pas sur 1914, mais sur 1915 car il avait oublié qu'il n'y avait pas d'année zéro. Il ne choisit pas entre les deux dates.
  • Abandonnée (toutefois, vers le milieu des années 40, compte tenu de l'absence d'année zéro, la date de la destruction de Jérusalem fut avancée d'une année de -606 avant notre ère, à -607 avant notre ère)
Non.png 1917 juin — octobre 1917
  • Fin de la Première Guerre Mondiale annoncée pour début octobre 1917 (éditions ultérieures mettront à la place début 1918)[16]
  • Reportée à 1918
Apocalypse 16:17-21
Yes.png 1918 Avant 1918
  • Destruction de Babylone la Grande, l'empire mondial de la fausse religion (chute effectuée en 1878), enlèvement au ciel des membre oints à ce moment sur terre[17]
  • Oubliée
Après 1918
  • Chute de Babylone la Grande, destruction à venir
  • Toujours d'actualité
Yes.png 1919 (à préciser)
  • Libération de la captivité spirituelle de Babylone, choix de la WT par le Christ après inspection de la chrétienté
  • Toujours d'actualité
Non.png 1920 Avant 1920
  • Anarchie mondiale conduisant à la disparition de toutes les républiques et à la chute de tous les gouvernements humains[18]
  • Abandonnée une fois la date passée
Non.png 1921 1917
  • Fin du martyr de la "Grande Foule" débutée en 1918[19], fin de l'espérance céleste[20]
  • Abandonnée
Non.png 1925 1917 — 1925
  • Retour des anciens dignitaires du passé et de l'intervention du Royaume sur la Terre[21]
  • Abandonnée une fois l'année passée
Non.png 1935 Époque de Rutherford — 2007
  • Fin de l'appel céleste : plus aucun chrétien ayant l'espérance d'aller au ciel n'était choisi après cette date en dehors de remplacements exceptionnels après apostasie de l'élu
  • Abandonnée
Non.png 1942 1941 — 1943
  • Har-Maguédôn prévu dans quelques mois au plus, la Deuxième Guerre Mondiale étant sensée se terminer par la grande Guerre de Dieu. Œuvre de prédication annoncée comme presque finie.[22]
  • Oubliée
Non.png 1951 1950 — 1951
  • Har-Maguédôn prévu au plus tard pour cette date, suite à une comparaison avec les 37 ans ayant séparés la mort de Jésus (33) avec la destruction de Jérusalem (70).[23]
  • Passée sous silence et remplacée par l'idée de "génération"
Non.png 1954 ? — 1952
  • Har-Maguédôn annoncé sur la base d'une "génération" mentionnée par Jésus ne dépassant pas les 40 ans[24]
  • Passée sous silence car la "génération" a ensuite été estimée à 70-80 en se basant sur Psaume 90:10
Matthieu 24:34
Non.png 1975 1966 — 1975
  • Annoncée comme étant la fin des 6000 de l'homme sur terre et le début du règne millénaire du Christ[25]
  • Abandonnée une fois l'année passée
Non.png 1980 1917
  • Possible date de la restauration complète de l'Israël terrestre par la résurrection du dernier juif[26]
Non.png 1984 1975 — 1984
  • Non annoncée explicitement, date-butoir. Calcul (1914 + 70) basé sur un rapprochement entre le terme "génération" et Psaume 90:10 (cité, à chaque fois qu'un article abordait la génération de 1914) indiquant que la durée de vie de l'homme est de 70 ou 80 ans[27]
  • Passée sous silence puis abandonnée en 1995
Psaume 90:10, Matthieu 24:34
Non.png 1986 1986
  • Non annoncée explicitement. 1986 déclarée "Année internationale de la Paix" par l'ONU. Le mouvement considère alors que cette déclaration est "un pas vers la réalisation de la prophétie de Paul" de 1 Thessaloniciens 5:3 qui déclare qu'une "destruction soudaine" s’abattra sur ceux qui déclarent "Paix et Sécurité".[28]
  • Abandonnée depuis
1 Thessaloniciens 5:3 (le verset reste d'actualité)
Non.png 1994 1975 — 1994
  • Non annoncée explicitement, date-butoir. Fin du calcul de "cette génération de 1914", même calcul que pour 1984 (1914 + 80)
  • Abandonnée dans La Tour de Garde du 1er janvier 1995
Psaume 90:10, Matthieu 24:34
Non.png 2000 1980 — 2001
  • Non annoncée explicitement, date-butoir. Har-Maguédôn attendu avant la fin du XXe siècle[29]
  • Passée sous silence
Non.png 2914 1917
  • Restauration complète de la faveur divine [30]
  • Totalement oubliée et ignorée des TJ actuels

1 Non.png = abandonnée ; Yes.png = conservée, bien que parfois radicalement modifiée

De plus, selon certains ex-Témoins de Jéhovah, la date de 2034 aurait été annoncée de façon non explicite dans une Tour de Garde de 2003, comme une date butoir. En effet, dans ce périodique, un parallèle était établi entre les 120 ans que Dieu a laissé entre l'annonce du déluge et ce dernier (Genèse 6:3), avec le temps qui s'écoule depuis le début des "derniers jours" en 1914. On pourrait donc comprendre implicitement qu'Har-Maguédôn est susceptible de survenir au plus tard en 2034 (1914 + 120 = 2034).[31]

Remarques sur ces dates

Histoire de la doctrine escathologique des Témoins de Jéhovah
Début des 'derniers jours' Retour du Christ Christ devient Roi Resurrection des membres oints Jugement de la fausse religion Grande tribulation
1879-1920 1799 1874 1878 1914, 1915, 1918, 1920
1920-1925 1925
1925-1927 1914 1878 1878 dans la génération de 1914
1927-1930 1918
1930-1933 1919
1933-1966 1914
1966-1975 1975?
1975-1995 dans la génération de 1914
1995-2016 très proche, génération de 1914 abandonnée

On notera plusieurs choses en rapport avec ces dates:

  • certaines d'entre elles n'ont même pas de fondement biblique, et d'autres ont pour origine des personnes extérieures au mouvement de la Watch Tower, et donc normalement dans les "ténèbres spirituelles";
  • Des dates pourtant totalement oubliées aujourd'hui furent présentées comme indiscutables par des formules péremptoires ("il ne fait aucun doute...", "ces faits ne peuvent être contestés et suffisent pour convaincre tout esprit raisonnable et réfléchi que...", "nous pouvons nous attendre à ce que...");
  • comme le montre le tableau, la plupart des dates ne sont plus enseignées; certaines ont été remplacées par d'autres, d'autres ont été purement et simplement oubliées sans justification, et d'autres ont même été reniées après leur échec.

À cet égard, le Réveillez-vous ! du 8 avril 1969, p. 23, déclare:

« Dans le passé certains ont prédit 'la fin du monde' et même fixé à cet événement une date précise.(... ) Et pourtant, elle n'est pas arrivée. Rien ne s'est produit. Ces gens étaient de faux prophètes. Il leur manquait quelque chose. En effet, il leur manquait certains des éléments qu'exige la réalisation des prophéties bibliques. Ces gens ne comprenaient pas la vérité biblique et ne possédaient pas la preuve que Dieu les guidait et se servait d'eux. »

Réactions de la Watch Tower face aux critiques

Face à aux critiques lui faisant remarquer les dates erronées qu'elle la pu prédire, la Watch Tower a réagi de la manière suivante:

  • Elle a refusé pendant longtemps de reconnaître ses torts, avant de le faire par la force des choses — ses errements prophétiques étant largement propagés par d'anciens membres — et de manière circonstanciée aux début des années 90 avec la parution du livre Prédicateurs qui relate l'histoire du mouvement vu par lui-même, mais d'une façon édulcorée;
  • Elle minimise néanmoins ses erreurs, prétendant être une organisation absolument véridique, et n'hésitant pas à critiquer de manière virulente les autres religions ayant annoncé de fausses prédictions; pourtant, Deutéronome 18:22 montre qu'un individu (ou une organisation) qui prédit un événement qui ne se réalise pas est un faux prophète et ne vient pas de Dieu;
  • Elle prétend que, puisque la « lumière va croissant » selon Proverbes 4:18, il est nécessaire parfois de réajuster ses attentes, sachant que l'essentiel des croyances est préservé (en réalité, comme le prouve les tableaux ci-dessus, c'est toute la théologie qui est sans cesse révisée; par ailleurs le sens du verset de Proverbes est complètement dévoyé et sorti du contexte);
  • Elle évoque aussi à sa décharge le fait que les apôtres du Christ au Ier siècle ont nourri des espérances qui ne se sont pas réalisées;
  • Elle se décharge de la responsabilité de l'annonce de ces prophéties erronées en l'attribuant à des rumeurs propagées par les Témoins de Jéhovah de base ("certains ont dit que...");[32] À propos des prédictions pour 1914, la société a parfois désavoué ses propres déclarations, affirmant que "certains ont fait dire à La Tour de Garde des choses qu'elle n'a jamais dites",[33] ou que les croyances des adeptes étaient "fondées sur des prémisses erronées".[34]
  • Elle présente parfois les erreurs du passé comme l'accomplissement de prophéties bibliques;
  • Elle prétexte souvent, afin de minimiser sa faute, que c'était la bonne date, mais que l'événement attendu n'était pas le bon: par exemple, l'enlèvement au ciel des chrétiens en 1878 est expliqué différemment une fois la date passée par Russell qui spiritualise cet évènement. Ainsi, faire référence à quelque chose qui s'est passé dans les cieux est bien pratique puisque c'est par nature invérifiable;
  • Elle effectue une relecture des prédictions du passé: par exemple, la date de 1914, aujourd'hui présentée dans la littérature jéhoviste comme ayant été annoncée par Russell, mais sans préciser que celui-ci attendait sept événements pour cette année-là qui ne correspondent absolument pas à ce que croient les TJ actuels par rapport à cette date;
  • Elle a reconnu que certains de ses calculs de temps et les attentes ont abouti à "de grandes déceptions", avec les défections qui en découlent, les exclusions et l'opposition (leurs auteurs se voyant attribuer de mauvais mobiles, évidemment), mais selon elle, c'était un processus de "criblage" des vrais chrétiens. Pourtant, à propos de ceux qui sont restés fidèles, il a déclaré: "Pour eux [ceux qui sont restés dans la secte], une erreur avait été commise, mais en aucun cas la Parole de Dieu ne s'était trompée."[35] Ainsi, elle affirme que de tels réajustements permet d'éprouver la fidélité des adeptes, ceux qui d'après elle servent Dieu avec de mauvais mobiles quittant l'organisation après la non-réalisation de la prophétie — par exemple, l'échec de la prédiction pour 1975 a fait diminuer les effectifs mondiaux d'environ 1,5% d'après l'Annuaire de cette année-là; pourtant, Jacques 1:13 montre bien que Dieu ne peut pas tenter le juste. N'est-ce pas Satan le Tentateur par excellence (Matthieu 4:1,3)? Que dire donc de ceux qui sont une cause d'achoppement selon Jésus (Luc 17:1,2);
  • Elle présente ces erreurs et ces spéculations comme ayant été motivées par de bonnes intentions, en l'occurrence un désir de voir "la fin de ce système pervers".[36] Les erreurs sont relativisées et avaient eu des conséquences heureuses, notamment en stimulant le zèle des adeptes: "Certes, ils se trompaient quant à la date, mais les Étudiants de la Bible ont fait connaître cette espérance avec empressement".[35] Elles sont aussi relativisées: "Certains espoirs ne s'étaient pas réalisés, mais cela n’impliquait pas pour autant que la chronologie biblique n'avait aucune valeur".[35]
  • Elle refuse d'envoyer à ceux qui le lui demandent une copie des pages des livres anciens qu'elle a édités et qui contiennent les prophéties non réalisées — des critiques avancent l'idée que leur contenu pourrait ébranler la foi des fidèles — [37], et encourage plutôt ses membres à consulter ses publications récentes. À ce sujet, le mouvement invoque la notion de droits d'auteur. Chaque fidèle peut avoir accès à toutes les publications jusqu'en 1970 sur un CD-ROM quand le contenu n'a pas été modifié;[38]
  • Elle compte sur l'amnésie des fidèles qui, souvent mal à l'aise face aux divagations prophétiques de l'organisation et en proie à la dissonance cognitive pour ceux qui ont encore un peu d'esprit critique, préfèrent oublier les anciennes prédictions. De plus, grâce au turn-over, les nouveaux venus ignorent souvent le plupart du temps les prophéties inaccomplies du passé, car elles ne sont généralement pas expliquées dans la littérature jéhoviste. Au fil du temps ces "nouveaux" finissent par constituer le gros de la troupe. Il faut savoir que certaines prédictions non accomplies sont tout bonnement ignorées; par exemple, dans le livre Le Mystère Accompli de 1917, des événements étaient liés aux années allant de 1918 à 1925 qui, auparavant, avaient été censés se produire avant 1914. Quand les nouvelles interprétations se sont révélées fausses à leur tour, l'édition de 1926 du livre altéra les déclarations et supprima les dates.[39]

Compte tenu de tout cela, il n'est pas surprenant que de nombreux critiques des Témoins de Jéhovah, dont le professeur James A. Beverley, aient accusé la secte de fausses prophéties, et ceci particulièrement en raison des affirmations péremptoires que les prédictions étaient hors de tout doute ou avaient été approuvés par Dieu. Beverley décrit cette histoire de "diseur d'avenir" comme "pathétique".[40]

Gestion de l'échec

Selon Joseph Zygmunt, la réponse à chacun des échecs prophétiques par les adeptes de Watch Tower a suivi cette tendance générale:

  • La réaction initiale, à la fois par les membres ordinaires et par les dirigeants du mouvement, est habituellement une combinaison de déception et de perplexité.
  • Le prosélytisme diminue, mais les membres conservent une attitude d'attente vigilante, confiants que les prédictions se réaliseront. Les bases doctrinales des prophéties sont réexaminées et des conjectures sont proposées pour expliquer pourquoi les événements attendus ont été "retardés".
  • Le groupe affirme que les prophéties ont été partiellement accomplies, ou que certains aspects de la signification prophétique — généralement surnaturels et donc impossibles à vérifier — ont réellement apparu aux dates proposées. La croyance est que, malgré tout, le plan de Dieu continue à se dévoiler.
  • Les aspects inaccomplis des prophéties sont reportés à plus tard et de nouvelles dates sont prévues en association avec la réinterprétation rétrospective des échecs antérieurs.
  • Une interprétation sélective de nouveaux événements mondiaux est effectuée comme confirmation des signes que la fin approche. La vision pessimiste du monde entretenue amène le groupe à percevoir les perturbations sociales et les catastrophe naturelles comme autant d'indicateurs de l'effondrement imminent du système de choses.

Zygmunt conclu que la foi du groupe dans son propre système de croyances apporte une base pour la revendication de l'accomplissement, et la perception sélective des événements mondiaux fournit des preuves empiriques. "En ce sens, et dans cette mesure", écrit-il, "les prophéties ne pouvaient pas "échouer"." Les prophéties non accomplies sont convertis en succès partiels et sont perçues comme étant des leçons divines révélant les desseins de Dieu plus pleinement.[41]

Richard Singelenberg croit aussi à une réinterprétation ultérieure de prophéties échouées comme stratégie de survie pour des religions telles que les Témoins de Jéhovah. Citant Neil Wiser,[42] il ajouta: "Quelle que soit l'issue, les prophéties ne peuvent pas échouer et n'échouent pas pour la personne engagée".[43]

Le sociologue Andrew Holden a conclu: "Aussi simple que cela peut sembler, ce que les sceptiques considèrent comme un échec, le Collège Central le considère comme une épreuve de la foi". Holden écrivit que, compte tenu de la rareté de références dans la littérature de la Société Watch Tower en rapport avec ses échecs prophétiques passés, il est hautement improbable que ceux qui avaient rejoint la secte dans les deux dernières décennies aient été conscients du passé de la Société. Il a estimé que plus de 60% des Témoins du début des années 2000 avaient rejoint le mouvement après 1975, "de ce fait, le Collège Central n'a aucune raison de leur parler de l'échec de ses prophéties antérieures". Pourtant, il ajouta: "La suppression de l'échec de la prophétie de 1975 par ceux qui étaient actifs à l'époque mais qui sont néanmoins demeurés dans l'adeptat suggère un degré inhabituel de complicité".[44] Il était aussi d'accord avec le jugement du chercheur Bryan Wilson selon lequel: "Pour les personnes dont les vies sont désormais dominées par une attente forte, et dont les activités sont dictées par ce que la croyance exige, l'abandon de la foi à cause de la déception d'une date serait normalement une expérience trop traumatisante à envisager."[45]

Voir aussi

Liens externes

Références

  1. Arrowup.png (en) Battle of Armageddon, 1897, p. 584 Consulté le 11 novembre 2009
  2. Arrowup.png (en) The Battle of Armageddon, 1897, p. 585 Consulté le 11 novembre 2009 ;
    The Battle of Armageddon, 1897, p. 604 :
    « Reckoning a hundred years from 1780, the date of the first sign, the limit would reach to 1880; and, to our understanding, every item predicted had begun to be fulfilled at that date. »
  3. Arrowup.png The Three Worlds, 1877, pp. 114, 158 :
    « And, perhaps we can answer: the "time, times, and a-half", ended in 1798, at the taking away of the papal dominion, and is one of the great landmarks of prophecy. »
  4. Arrowup.png La Harpe de Dieu, 1921, p. 208 Consulté le 11 novembre 2009
  5. Arrowup.png (en) Thy Kingdom Come, 1915, p. 44 ; The Watchtower, 1 mars 1922 : "The indisputable facts, therefore, show that the "time of the end" began in 1799..." ; Creation, 1927, p. 315 : "...which is another proof that 1799 definitely marks the beginning of "the time of the end"" Consulté le 7 novembre 2009
  6. Arrowup.png Thy Kingdom Come, 1891, p. 84 ; The Finished Mistery, 1917, pp. 40, 60, 163
  7. Arrowup.png Watchtower, janvier 1885, p. 711
    Battle of Armageddon, 1897, pp. 589-91 :
    « Half a century passed before the next sign appeared, the falling of the stars from heaven, as when a fig tree casteth her unripe fruit when shaken of a mighty wind. Our Lord's words found a fulfillment (though not their complete and only fulfillment, as we shall see later) in the wonderful meteoric showers of the early morning of Nov. 13, 1833. Those inclined to quibble by urging that 'the fixed stars did not fall' are reminded that our Lord said nothing about fixed stars falling, and that fixed stars could not fall: their falling would prove that they were not fixed. The event of 1833 seems to have accomplished the purpose of the sign; and indeed, in connection with the preceding sign, it evidently had considerable to do with the first arousing of the Virgins to meet the Bridegroom, prophesied in the next chapter. Matt. 25:1-5 (...) these literal signs served their designed purpose in drawing general attention to the Time of the End. »
    (en) "The Great Leonid Meteor Storm of 1833", a first-hand account by Elder Samuel Rogers, sur Science@Nasa Consulté le 13 novembre 2009
  8. Arrowup.png (en) Watchtower, novembre 1890, p. 1 Consulté le 10 novembre 2009
  9. Arrowup.png (en) Thy Kingdom Come, 1915, p. 119 Consulté le 7 novembre 2009
  10. Arrowup.png (en) The Time is at Hand, 1889, p. 33 Consulté le 10 novembre 2009
    Thy Kingdom Come, 1905, p. 127 :
    « The exact Bible Chronology points to October 1872 as the beginning of the seventh thousand years, or Millennium. »
    The Three Worlds, 1877, p. 67 :
    « Six thousand years from the creation of Adam (...) ended with the Jewish year which began in the autumn of A.D. 1872, and we are, therefore, already in 'the great day of the Lord'; or seventh thousand. »
    The Time is at Hand, 1915, p. 363 :
    « We are already living in the seventh millennium - since October 1872. »
  11. Arrowup.png Thy Kingdom Come, 1915, p. 92 ; La Harpe de Dieu, 1921, p. 209 Consulté le 11 novembre 2009
  12. Arrowup.png The Three Worlds, p. 108
  13. Arrowup.png Proclamateurs du Royaume, p. 632
  14. Arrowup.png Que ton règne vienne, édition du M.M.I.L, pp. 399,400, voir note VIII
  15. Arrowup.png Le Temps est proche, 1903, p. 73, p. 74 Consulté le 11 novembre 2009
  16. Arrowup.png (en) The Finished Mystery, juin 1917, p. 268, The Finished Mystery, 1926 (édition corrigée), p. 268 Consulté le 11 novembre 2009
  17. Arrowup.png The Finished Mystery, 1917, p. 63
  18. Arrowup.png The Finished Mystery, 1917, p. 542 :
    « As the fleshly-minded apostates from Christianity, siding with the radicals and revolutionaries, will rejoice at the inheritance of desolation that will be Christendom's (...) so will God do to the successful revolutionary movement; it shall be utterly desolated, 'even all of it.' Not one vestige of [Christendom] shall survive the ravages of world-wide all embracing anarchy, in the fall of 1920 (Rev. 2:7-13). » Note : l'édition de 1926 remplace "fall of 1920" par "end of the time of trouble".
    The Finished Mystery, 1917, p. 258 :
    « And the mountains were not found. Even the republics will disappear in the fall of 1920. And the mountains were not found. Every kingdom of earth will pass away, be swallowed up in anarchy. » Note : passage supprimé dans l'édition de 1926.
  19. Arrowup.png The Finished Mystery P. 177
  20. Arrowup.png The Finished Mystery, 1917, p. 64
  21. Arrowup.png Des millions de gens qui vivent aujourd'hui ne mourront jamais, 1920, p. 75 Consulté le 11 novembre 2009 ;
    Des millions de gens qui vivent aujourd'hui ne mourront jamais, 1920, pp. 80-81 :
    « Comme nous l'avons exposé précédemment, le commencement de la grande année correspondant à l'année du grand Jubilé coïncide avec l'an 1925.
    À cette époque-la, la phase terrestre du Royaume de Dieu devra se réaliser...
    C'est pourquoi nous pouvons attendre avec confiance qu'avec 1925 se produise le retour d'Abraham, d'Isaac, de Jacob et de tous les prophètes fidèles de 1'Ancien Testament, en particulier de ceux dont les noms sont cités par l'Apôtre dans le onzième chapitre de 1'Epître aux Hébreux, et qu'ils atteindront un état de perfection humaine. » ;
    Watchtower, 1er septembre 1922, p. 262 :
    « The date 1925 is even more distinctly indicated by the Scriptures than 1914. » ;
    Watchtower, 15 mai 1922, pp. 147,150 :
    « We have no doubt whatever in regard to the chronology relating to the dates of 1874, 1914, 1918, and 1925... There can be no more question about 1925 than there was about 1914. »
  22. Arrowup.png Watchtower, 15 septembre 1941, p. 288 :
    « Jamais nous n'avons eu un spectacle si émouvant dans ces derniers jours, recevant le don, les enfants qui marchaient s'y sont attaché fixement. L'instrument pourvu par le seigneur pour un travail très efficace dans les mois restants avant Harmagédon. Quel présent ! et pour tant d'autres ! la manière qui fut donné de connaître le nouveau livre "enfants" fut une suprise complète pour tous. » (en anglais : "remaining months before Armageddon")
    Annuaire 1942 :
    « Quand on étudie les rapports qui sont publiés ici, ils montrent que le travail de prédication théocratique est pratiquement terminé. »
  23. Arrowup.png Watchtower, 1 novembre 1950, pp. 407-08 :
    « More proof that such system had ended was given thirty-seven years later when the Jewish priests were forcibly deprived of their sacrificial work by the destruction of their typical temple, which has continued unrestored till this very day. »
    Watchtower, 15 mars 1951, p. 179 :
    « The instruction these examples of divine help contain should not now be lost upon us. They were recorded for the benefit of God's people now "upon whom the accomplished ends of the systems of things have arrived". (1 Cor. 10:11, NW) Counting from the end of the "appointed times of the nations" in 1914, we are 37 years into the "time of the end" of this world. »
  24. Arrowup.png Watchtower, 1 septembre 1952, p. 542 ; Assemblée de 1953 au Yankee Stadium : "Il est très peu probable que la période commençant en 1914 dépasse les quarante ans"
  25. Arrowup.png Bulletin intérieur, n° 9 bis, 1968, p. 16 Consulté le 11 novembre 2009
    Enregistrement d'un discours de Paul Gillette, surveillant de filiale, à l'assemblée de Belgique de 1966, et annonçant Har-Magédôn pour 1975 Consulté le 11 novembre 2009
    (en) Enregistrement d'un discours de Charles Sunutko lors d'une assemblée en 1967 annonçant Har-Maguédôn pour 1975, sous-titré en espagnol Consulté le 11 novembre 2009
    (en) Enregistrement d'un discours de Fred Franz lors d'une assemblée annonçant Har-Maguédôn pour 1975, sous-titré en espagnol Consulté le 11 novembre 2009
  26. Arrowup.png The Finished Mistery, 1917, p. 62
  27. Arrowup.png (en) "Did the governing body of Jehovah's Witnesses apologize for 1975?", sur Doc Bob's Jehovah's Witness Website Consulté le 7 novembre 2009
  28. Arrowup.png WTBTS, La paix et la sécurité véritables: est-ce possible?, Watch Tower Bible & Tract Society, cité dans Blandre, Bernard (1991), Les Témoins de Jéhovah, éditions Brepols, p. 96
  29. Arrowup.png La Tour de Garde, édition anglaise du 1er janvier 1989, p. 12 (l'activité de prédication sera achevée "au cours du 20ème siècle", texte changé dans le volume relié); La Tour de Garde, 15 janvier 1981, p. 31 ("fort improbable" que ce monde se prolonge jusqu'à la fin du siècle); La Tour de Garde, 1er juin 1984, p. 19 ("fin plus proche que [l'an 2000]")
  30. Arrowup.png The Finished Mystery, 1917, p. 64
  31. Arrowup.png (en) Watchtower, 15 décembre 2003, pp. 14-19 Consulté le 7 novembre 2009
  32. Arrowup.png "Restez vivants jusqu'en 75 !", sur TJ-Révélation
  33. Arrowup.png WTBTS (1972), Les Témoins de Jéhovah dans les desseins divins, Watch Tower Bible & Tract Society, p. 52
  34. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 15 juillet 1976, p. 440, article "A Solid Basis for Confidence"
  35. 35,0, 35,1 et 35,2 WTBTS (1993), Les Témoins de Jéhovah: Prédicateurs du Royaume de Dieu, Watch Tower Bible & Tract Society, pp. 632,633
  36. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 1er novembre 1994, p. 17, "A Time to Keep Awake"
  37. Arrowup.png Scan d'une réponse de la Watch Tower suite à une demande de copie de publications anciennes, sur Info-sectes Consulté le 10 novembre 2009
  38. Arrowup.png Par exemple, on peut lire ceci dans la première édition en anglais de La Tour de Garde du 1er janvier 1989: "L'apôtre Paul devenait ainsi le fer de lance de l'activité missionnaire chrétienne. Il posait les fondements d’une œuvre qui devait s’achever au cours du 20ème siècle". Le texte sera modifié dans le volume relié de La Tour de Garde de 1989 de cette manière: "L'apôtre Paul devenait ainsi le fer de lance de l'activité missionnaire chrétienne. Il posait les fondements d'une œuvre qui devait s’achever à notre époque." (À noter que les éditions francophones de La Tour de Garde ont été traduites à partir de la version corrigée.)
    Pour un commentaire de cette prédiction, lire "Did the Watchtower Predict 2000 for Armageddon?", sur Watchman.org Consulté le 11 novembre 2009
    Barbara Anderson, ex-assistante du service de la rédaction du Collège central, explique le processus qui a conduit à la mise sous presse de l'article sur ce fil de discussion du forum jw.net Consulté le 11 novembre 2009
  39. Arrowup.png Gruss, Edmond C. (1972) (anglais), The Jehovah's Witnesses and Prophetic Speculation, Presbyterian and Reformed Publishing Co, pp. 87,88 (ISBN 0-87552-306-4)
  40. Arrowup.png Beverley, James A. (1986) (anglais), Crisis of Allegiance, Burlington, Ontario: Welch Publishing Company, pp. 86-91 (ISBN 0-920413-37-4)
  41. Arrowup.png Zygmunt, Joseph F. (mai 1970) (anglais), "Prophetic Failure and Chiliastic Identity: The Case of Jehovah's Witnesses", American Journal of Sociology, volume 75, n°6
  42. Arrowup.png Weiser, Neil (1974) (anglais), "The Effects of Prophetic Disconfirmation of the Committed", Review of Religious Research, n°1, p. 20
  43. Arrowup.png Singelenberg, Richard (1989) (anglais), "It Separated the Wheat From the Chaff: The 1975 Prophecy and its Impact Among Dutch Jehovah's Witnesses", Sociological Analysis, volume 50, pp. 23-40
  44. Arrowup.png Holden, Andrew (2002) (anglais), Jehovah's Witnesses: Portrait of a Contemporary Religious Movement, Routledge, p. 153 (ISBN 0-415-26610-6)
  45. Arrowup.png Wilson, Bryan R. (26 janvier 1978) (anglais), "When Prophecy Failed", New Society, pp. 183,184