Discussion:Beth-Sarim

Un article de Témoins de Jéhovah: TJ-Encyclopedie, l'encyclopédie libre sur les Témoins de Jéhovah.
Aller à : navigation, rechercher

Extra, super génial, je viens de découvrir un article de 1942 sur l'enterrement de Rutherford à Beth-Sarim qui a été interdit par les autorités locales, je vais l'utiliser pour compléter, encore merci !!! --Gigasampler 13 décembre 2007 à 12:01 (CET)

De manière interessante, il me semble que le Messenger est une réponse aux articles de presse du Times et du San-Diego Tribune de 1930, qui ont justement "fait mauvaise presse" à Rutherford, je ne suis donc guère étonné qu'on évoque la mauvaise santé de Rutherford à cette occasion. L'article perd de la lisibilité. Soit on fait une chronologie incluent sources externes et internes pour montrer le jeu d'accusations<->défense, soit on ne voit pas le lien actuellement?? Comment faire ??--Tjrecherches 15 décembre 2007 à 11:29 (CET)
Oui, c'est mieux comme ça. C'est assez amusant de reconstituer le puzzle des évènements. Il semble bien que Rutherford avait à l'époque une réputation aussi sulfureuse, en ce qui concerne ses goûts de luxe, qu'un Raël aujourd'hui...
Je n'avais pas trouvé sur le web francophone d' article complet sur Beth-Sarim et je trouvais que ça manquait vraiment. Voilà qui est maintenant fait !--Coc 15 décembre 2007 à 15:44 (CET)

Conclusion de l'article

J'ai encore quelques références secondaires à ajouter. Néanmoins à l'étude des dernières volontés de Rutherford sur son enterrement, je pense qu'on tient la preuve que ce type était bien un "illuminé", bref qu'il croyait bien à ce qu'il racontait. Même si le sujet de Beth-Sarim est de l'ordre des histoires de Raël actuellement, que Rutherford après sa mort veuille se faire enterrer dans une certaine position, sur cette propriété pour que ses os soient prêt des "princes" qui vont gouverner, montre bien qu'il a pu se faire payer de belles voitures, des caisses de whisky, tout en pensant vraiment qu'il était honnête et béni de Dieu dans ce qu'il faisait, bref un "gourou" n'est pas un complet cynique, il se manipule autant lui-même que les autres, puisque s'il a inventé ses délires d'une manière cynique au départ (ce qui n'est vraiment pas sûr) à la fin il les croit aussi. Le "gourou" croit entendre Dieu quand il entend son propre égoïsme, mais si par malheur Dieu ne correspondrait plus à son égoïsme (comme il est le chef il y a peu de chance que cela arrive), il serait capable de renier son égoïsme. Il s'agit donc pour moi d'une forme de foi égocentrique, mais une foi quand même... une foi dangereuse bien sûr... --Tjrecherches 15 décembre 2007 à 16:39 (CET)

Pour ma part, je crois, mais n'ai pas vu d'études sur la question, que la plupart des gourous sont des illuminés qui croient réellement en leurs délires. S'il n'y croyait pas vraiment, ils ne seraient pas aussi crédibles...--Coc 15 décembre 2007 à 17:58 (CET)
Oui mais pour Beth-Sarim c'est tellement gros qu'on aurait pu en douter. Mais non tout ce foin sur le retour des princes est bien réel, Rutherford et les autres s'auto-convainquent que ce n'est pas pour le bien-être purement matériel du chef, au point pour Rutherford de demander à être enterré là !!! --Tjrecherches 15 décembre 2007 à 18:10 (CET)

Mary Rutherford

L'article dit que selon Bonnie Boyd lors du procès Moyle, Mary Rutherford aurait vécu à Beth-Sarim dans les dernières années de la vie de son mari. Je n'ai pas réussi à retrouver la phrase dans le procès, même si j'avoue que je n'ai pas cherché diligemment (et je ne vais pas retenter, car le fichier met longtemps à s'ouvrir, compte tenu de sa taille). Or, selon Leolaia qui a consulté les recensements de l'époque, Mary habitait à Los Angeles au moment de sa mort, donc dans le même État, mais pas à San Diego. Que faut-il en conclure ? Bonnie aurait-elle menti ? Liberty 84 30 novembre 2009 à 14:44 (UTC)

Je ne sais pas, peut-être que la femme de Rutherford est venue quelques temps quand il allait mal sur la fin de vie; néanmoins elle n'était pas là pour sa mort puisque le cadavre de Rutherford a été trouvé plusieurs jours après sa mort et manger par les rats.--Tjrecherches 30 novembre 2009 à 14:47 (UTC)
Merci pour ces détails... ;-) -- Liberty 84 30 novembre 2009 à 15:03 (UTC)

Où Rutherford vivait-il en 1930 ?

L'article dit que l'adresse de Beth-Sarim était le numéro 4140, tandis que le recensement de 1930 (donné par Leolaia) indiquait que Rutherford vivait au numéro 4440. Y a-t-il une erreur ou bien a-t-il d'abord vécu à côté de Beth-Sarim ? --Liberty 84 25 février 2012 à 00:32 (CET)