Discussion:Transplantations d'organes

Un article de Témoins de Jéhovah: TJ-Encyclopedie, l'encyclopédie libre sur les Témoins de Jéhovah.
Aller à : navigation, rechercher

Ça a marché, tout simple! Merci.

Ressources complémentaires possibles pour l'article

  • L'affaire de la femme de Gary Bussellman comme exemple de décès que cela a pu engendrer.
  • Je sais qu'un site jéhoviste, mettait en parallèle la date d'autorisation des greffes avec les résultats médicaux. Pour lui, la Wt n'a interdit les greffes que pendant la période où elles étaient dangereuses, il en voit même une protection de la part de Jah. Je ne sais plus le lien il faut que je cherche.
  • Cette page parle d'une référence de Wt de 1961 [1]
    • Merci. Je n'ai pas retrouvé la TG en question, mais je vais rajouter le morceau de citation donnée sur le forum JW.com. --Liberty 84 14 mai 2010 à 09:31 (UTC)
    • ... citation qui, en fait, figure déjà dans le tableau de l'article (il manque juste la date du "1 août"...). :) --Liberty 84 14 mai 2010 à 09:34 (UTC)

Cornées et reins… OK. mais les autres organes ?

Cet article intéressant n'aborde que la transplantation de rein, mais quid des "vraies" transplantations : cœur, foie, moelle osseuse, cellules souches, et plus récemment, greffe de visage, de main, de bras ? Là ça doit quand même chauffer du côté TJ, non ? --Yolipo 3 février 2011 à 08:09 (CET)

Bonjour Yolipo. Sauf erreur de ma part, la direction des TJ a bien interdit pendant treize années les transplantations de n'importe quel organe, qu'il s'agisse d'un rein, d'un foie ou d'une moelle osseuse, sans distinction. En fait, l'argument relatif au cannibalisme ne prévoyait pas d'exception. Toutefois, étant donné que cet interdit a été levé en 1980, les greffes d'organes plus compliquées et donc réalisée relativement récemment ne sont pas tombées sous le coup de l'interdiction. Aujourd'hui, le discours officiel des TJ est que c'est à chacun de décider en conscience s'il accepte ou pas une greffe d'organe. La réponse étant très souvent affirmative, cela signifie que ceux qui les ont refusées pendant la période où elle étaient interdites se sont abstenus, au péril de leur vie, uniquement parce la direction de leur mouvement religieux leur avait explicitement demandé. --Liberty 84 3 février 2011 à 11:31 (CET)