Edward Dunlap

Un article de Témoins de Jéhovah: TJ-Encyclopedie, l'encyclopédie libre sur les Témoins de Jéhovah.
Aller à : navigation, rechercher

Edward Dunlap, fréquemment appelé Ed Dunlap, était un Témoin de Jéhovah qui a eu de hautes fonctions au sein de la Société Watch Tower avant d'être exclu en 1980.

Parcours

  • 1933 : S'associe à la Société Watchtower
  • 1935 : Se fait baptiser et devient pionnier
  • 1943 : Entre au Béthel des États-unis, sert ensuite pendant de nombreuses années à l'École de Guiléad et se marie avec Dorothy ("Betty")
  • 1954 - 1958 : S'occupe de répondre au courrier reçu au Béthel
  • 1961 - 1973 : Est nommé secrétaire et instructeur à Guiléad lorsque l'école est transférée à Brooklyn
  • Jusqu'en 1980 : Travaille au Service de la rédaction
  • 1980 : Quitte le Béthel à la suite de son exclusion au motif d'apostasie

Témoignages

Dans un enregistrement audio en deux parties[1], Dunlap parle lui-même de ses décennies de service à plein temps et de son dévouement envers la Société Watch Tower. Il relate les sérieux problèmes qu'il a commencé à constater avec les enseignements de différents articles de La Tour de Garde et ce qui se pratiquait dans la réalité. Il s'explique sur ce qui l'a conduit à être interrogé par des membres du Conseil d'administration, à partir du moment où il commença à présenter son point de vue personnel sur différents questions théologiques (il n'acceptait pas la doctrine relative au "reste oint", selon sa compréhension de Romains 8:14), et qui l'a amené à être excommunié[2].

Il était très instruit et participa à la modernisation des imprimeries de la Société Watch Tower dans le monde entier. Il a écrit le livre Commentaire sur la lettre de Jacques et faisait partie d'une équipe de cinq Témoins de Jéhovah qui ont écrit l'Auxiliaire pour une meilleure intelligence de la Bible[3]. Il rédigea aussi d'autres articles dans les publications. Lorsqu'il était Témoin de Jéhovah, il se déclarait membre des "autres brebis" (selon la compréhension du verset de Jean 10:16 par la Watch Tower), mais plus tard en 1980 il commença à consommer les emblèmes.

Lorsqu'ils sont partis du Béthel de Brooklyn, Edward et Betty sont allés à Oklahoma City et n'avaient quasiment rien d'autres que leurs propres vêtements. Le frère de Dunlap, Marion, lui offrit un travail et fut donc à son tour excommunié pour avoir fréquenté un exclu. Cinq autres membres de sa famille furent exclus à cette même époque. Edward décéda d'une crise cardiaque quelques années plus tard. Betty est actuellement dans un établissement hospitalier car elle souffre d'une forme de la maladie d'Alzheimer. Elle désirait revenir en Australie avec des parents mais la maladie l'en a empêchée[4].

Raymond Franz a été un ami intime de Dunlap et tous deux ont souvent discuté ensemble de divers sujets bibliques. Il déclare au sujet de Dunlap :

« J'ai d'abord rencontré [Ed Dunlap] en 1964 alors que nous assistions à un cours de dix mois à l'École de Guiléad. Il était alors le secrétaire de l'École et l'un de ses quatre instructeurs [...] Originaire de l'Oklahoma, [...] Ed était d'une éducation ordinaire mais avait la capacité de rendre des sujets très difficiles et complexes en un langage compréhensible, qu'il s'agisse des fonctions de la loi mosaïque ou d'une étude scientifique de la génétique. Toutefois, plus important pour moi était sa simplicité. Mis à part un penchant pour les cravates voyantes, il était essentiellement une personne modérée, faisant profil bas dans son apparence, son attitude [sic] et ses discours. [...] Il s'est toujours entièrement consacré à l'organisation et son service à plein temps égala en longueur le mien [40 ans] »[5].
« Donc ils exclurent Ed Dunlap, et il s'entendit dire qu'il devait quitter ce qui avait été sa « maison », les quartiers généraux du Béthel. Il se retrouvait seul et sans ressources. Il repartit à Oklahoma City où il avait grandi, il avait 72 ans, et dû poser du papier peint pour subvenir à ses besoins et à ceux de sa femme, un métier qu'il avait pratiqué avant de s'engager à plein temps pendant quarante ans comme représentant de la Watchtower Bible and Tract Society »[6].

Références

  1. Arrowup.png (en) Témoignage de Dunlap Consulté le 21 novembre 2009
  2. Arrowup.png The Four Presidents of the Watch Tower Society, Edmond C. Gruss, 2003, pp. 89-90 (ISBN 1-594671-31-1)
  3. Arrowup.png Apocalypse Delayed : the Story of Jehovah's Witnesses, James Penton, University of Toronto Press, 2ème édition, 1997, p. 214
  4. Arrowup.png "My Assignement for Ray Franz", sur jehovahs-witnesses.net Consulté le 22 novembre 2009
    "A day with Betty", sur jehovahs-witnesses.net Consulté le 22 novembre 2009
  5. Arrowup.png «I first met [Ed Dunlap] in 1964 when attending a ten-month course at Gilead School. He was then the Registrar of the School and one of its four instructors...Originally from Oklahoma, of somewhat rough-hewn appearance, Ed was of ordinary education but had the ability to take very difficult, complex subjects and put them in understandable language, whether it was the functions of the Mosaic Law or a scientific study of genetics. However, more important to me was his unpretentiousness. Aside from a penchant for loud ties, he was a basically low key, low profile person, in appearance, demeanor [sic] and speech...He had always been thoroughly devoted to the organization; his full-time service record equalled mine in length [40 years].» — Crisis of Conscience, Raymond Franz, Commentary Press, édition 1992, pp. 236-37
  6. Arrowup.png Crisis of Conscience, Raymond Franz, édition 1992, pp. 287-88