Fréquentation des non-Témoins

Un article de Témoins de Jéhovah: TJ-Encyclopedie, l'encyclopédie libre sur les Témoins de Jéhovah.
Aller à : navigation, rechercher

Info bulb.png Cet article est une ébauche à compléter, ce qui signifie que certaines informations essentielles peuvent être absentes pour l'instant

Bien qu'elle n'interdise pas explicitement toute relation avec des personnes qui ne sont pas adeptes — dans la mesure où il faut bien les convertir et donner une bonne image —, la Société Watch Tower décourage leur fréquentation, affirmant que ces dernières peuvent se révéler être de mauvaises influences sur le plan spirituel; d'ailleurs, dans sa littérature, l'organisation a parfois utilisé des comparaisons ou des exemples peu flatteurs envers les non-Témoins afin que les fidèles comprennent combien il est nécessaire de limiter les contacts. Toutefois, ayant conscience que de telles recommandations sont susceptibles de présenter le mouvement comme faisant la promotion de comportements antisociaux et donc sectaires, tant la Watch Tower que ses adeptes assument mal ce discours lorsqu'il s'agit de le présenter aux gens de l'extérieur et préfèrent généralement l'édulcorer pour paraître plus tolérants. De ce fait, il n'est pas rare que des membres affirment avoir des "amis" en dehors de leur mouvement (voir le rapport relatif à l'enquête de la SOFRES réalisé à la demande des autorités jéhovistes de France en 1998), et ceci alors que les publications de la Watch Tower proscrivent explicitement les amitiés avec des non-membres.

Conseils dans les publications

Publication Contenu Comparaison ou exemple utilisé Commentaire
La Tour de Garde, 15 mai 1974, p. 317, §22, "Comment trouver de la joie à éduquer ses enfants" "Il leur faut [aux enfants Témoins], évidemment, fréquenter quelque peu ceux du dehors. À notre époque, l'isolement total est pratiquement impossible et n'est pas une chose à conseiller. (...) S'il est des gens du monde qui ont de belles qualités, il ne faut pas oublier pour autant que quelqu'un qui n'est pas un adorateur de Jéhovah ne saurait constituer une bonne compagnie."
La première phrase semble déplorer le fait que les Témoins soient obligés de fréquenter les personnes extérieures à l'organisation. La dernière phrase est explicite: toute personne non-Témoin est une mauvaise compagnie.
La Tour de Garde, 1er août 1981, p. 475, "Choisissez vos amis parmi ceux qui aiment Dieu" "Nous devrions être aimables envers tous, sans pour autant nous lier d'amitié avec tout le monde surtout avec ceux qui n'aiment pas Dieu et ne le servent pas."
Il n'est pas seulement question ici de ne pas nouer des amitiés profondes, mais aussi de simples amitiés avec quiconque n'est pas Témoin, sachant que toute personne non adepte de la Watch Tower est considérée par cette dernière comme n'aimant pas Dieu et ne le servant pas. Ces conseils sont ici adressés aux enfants. Voir également le titre de l'article.
La Tour de Garde, 15 décembre 1981, p. 21 "Nous vivons sur la terre, parmi l'humanité, et il se peut que nous devions nous mêler à de tels individus [ceux qui ne suivent pas les normes de Jéhovah] et leur parler dans le cadre du travail, à l'école ou dans notre quartier."
Le vocabulaire, notamment le verbe "devoir", indique que la fréquentation des non-Témoins ("de tels individus") constitue simplement une obligation résultant de la force des choses. Les relations ici permises sont... le fait de leur parler!
Comment assurer votre survie et hériter d'une nouvelle terre, 1984, p. 168, § 3 "Est-ce vraiment grave si des gens que nous fréquentons n'adorent pas Jéhovah, s'ils font simplement ce qui leur paraît droit? D’après ce que nous avons déjà appris, nous savons que ce genre de personnes ne survivront pas et n'hériteront pas de la "nouvelle terre". Le chrétien qui abaisse les normes établies par Jéhovah lorsqu'il choisit ses amis se retrouvera bien vite dans le monde qu'il croyait avoir abandonné."
Ce passage dit sans détour que se faire des amis parmi des gens qui ne sont pas Témoins, même s'ils font ce qu'il leur semble droit, revient à abaisser les normes établies par Jéhovah... Autrement dit, c'est être infidèle à Dieu, et ceci alors que c'est la Watch Tower qui énonce ce principe!
La Tour de Garde, 1er novembre 1987, p. 18, § 10, "Restez-vous pur sous tous les rapports?" Lors des vacances, il est dit que certains Témoins "lient amitié avec d'autres vacanciers qui ne servent pas Jéhovah. Trouvant qu'il s'agissait de 'personnes tout à fait correctes', [ils] ont participé en leur compagnie à des activités douteuses. Pareillement, d'autres sont devenus excessivement familiers avec leurs collègues de travail."
Dans la mesure où l'amitié résulte d'une suite de rapports familiers et que ceux-ci sont proscrits dans les publications, que penser des Témoins qui affirment avoir des amis hors de leur mouvement?
Le Ministère du Royaume, juin 1989, pp. 1,2, "Apprécions la compagnie de nos frères et de nos sœurs" À propos des Témoins qui "invite[nt] des connaissances ou des parents non croyants qui ne s'intéressent pas à la vérité, en pensant que cela les encouragera à accepter la vérité", il est dit: "Mais est-il sage et conforme aux Écritures d'agir ainsi? Nous sommes exhortés à être prudents dans nos relations avec les gens des nations, les non-croyants et les hommes ordinaires (...). Pourquoi fréquenter sans nécessité des personnes qui continuent à marcher dans les voies propres au monde et qui n'adorent pas Jéhovah (2 Cor. 6:14, 15)?" Ceux qui continuent à agir ainsi sont qualifiés de "chrétiens négligents sur le plan spirituel".
Ce passage montre clairement que des rapports avec des non-Témoins doivent s'établir uniquement s'il y a possibilité de les convertir, sans quoi cela est perçu comme un manque de spiritualité. Par ailleurs, on peut noter le dédain de la Watch Tower pour les gens extérieurs, qualifiés de "gens des nations", de "non-croyants" et d'"hommes ordinaires". On peut comparer cette attitude avec celles des Pharisiens, une secte du Judaïsme critiquée par le Christ, qui qualifiaient le peuple de ʽam haʼarèts, ce que la Watch Tower elle-même reconnaît comme étant une marque de mépris. cf. La Tour de Garde, 1er avril 1995, p. 10: "Le[s Pharisiens] (...) considéraient le peuple comme une populace méprisable — des maudits!" La note en bas de page précise: "De fait, ils renvoyaient les pauvres avec ce terme de mépris: ʽam haʼarèts, "peuple du pays". Selon un exégète, les Pharisiens enseignaient qu’on ne devait ni leur confier quelque chose d'important, ni se fier à leur témoignage, ni les inviter chez soi ou être leur invité, ni même leur acheter quoi que ce soit. Les chefs religieux disaient que marier sa fille à un de ces gens revenait à la livrer pieds et poings liés à un animal sauvage."
La Tour de Garde, 15 juillet 1991, p. 23, "Jeunes chrétiens: soyez solides dans la foi" "Il est facile de se laisser égarer lorsqu'il s'agit de fréquentations. Une personne pourrait sembler amicale et agréable. Mais si elle ne partage pas votre intérêt pour le service de Jéhovah (...), elle est une mauvaise compagnie." Il est ensuite fait mention de "principes différents" qui seraient rédhibitoires à toute amitié.
Est donc identifiée à une "mauvaise compagnie" toute personne extérieure à la Watch Tower, voire même certains adeptes qui ne sont pas très zélés.
Prenez garde à vous-mêmes et à tout le troupeau déclare, 1991, ouvrage réservé aux anciens "[Les amitiés avec d'autres Témoins] combler[ont] aussi le vide que ressentent les nouveaux quand ils rompent avec leurs anciennes fréquentations et renoncent aux divertissements qu’ils avaient dans le monde".
Le verbe "rompre" signifie "mettre un terme à ses relations avec une personne", ce qui signifie que l'ouvrage évoque une rupture totale. De plus, on peut constater que, selon le livre, les auteurs de la rupture sont les nouveaux convertis au jéhovisme: c'est manifestement le comportement auquel on est censé s'attendre de sa part.
Comment raisonner à partir des Écritures, p. 192 "Pensez-vous qu'il serait convenable de fréquenter une personne qui vous semble vraiment charmante, mais qui n'adore pas Jéhovah?" Est cité l'exemple biblique du personnage de Sichem, un violeur.
La Tour de Garde, 1er août 1993, p. 18, "Ne permettons à personne de gâter nos saines habitudes" "Les chrétiens veulent être aimables avec leurs collègues de travail (...). Cependant, cette amabilité pourrait faire croire à un collègue que nous désirons le fréquenter afin de passer ensemble des moments agréables. Il ou elle pourrait nous inviter à déjeuner, à boire rapidement un verre après le travail, ou à prendre part à une activité récréative le week-end. Ce collègue pourrait sembler être aimable et bien de sa personne, et son invitation paraître innocente. Pourtant, Paul nous donne ce conseil: "Ne vous laissez pas égarer." (...) Peut-être qu'un collègue de travail non croyant était exceptionnellement gentil et attentionné. (...) Ce que nous venons de dire de nos collègues de travail vaut aussi pour nos voisins. (...). Avec nos voisins et notre famille, avons-nous tendance à avoir les mêmes rapports que lorsque nous n'étions pas chrétiens? Ne devrions-nous pas plutôt revoir la chose et déterminer, en conscience, les limites à établir?"
Il est à noter que tous les non-Témoins, peu importent leur convictions religieuses, sont qualifiés de "non-croyants", autrement dit il y a une négation de l'authenticité de toute religiosité hors de la Watch Tower... En outre, comme le montre cet extrait, les qualités personnelles des gens importent peu: ils sont tous infréquentables du simple fait qu'ils ne sont pas Témoins de Jéhovah. Enfin, on constate que selon l'organisation, il est indispensable qu'il y ait un changement dans ses relations avec ses voisins lorsqu'on devient Témoin.
La Tour de Garde, 15 juillet 1997, p. 18, § 15, "Êtes-vous en train de poursuivre la vertu?" "Nous pouvons être amicaux avec nos voisins, nos collègues et nos camarades de classe, mais la sagesse nous commande de ne pas avoir de relations trop étroites avec ceux qui ne poursuivent pas la vertu chrétienne."
Ainsi, pour la Watch Tower, toute personne qui n'est pas Témoin ne suit pas la "vertu chrétienne".
La Tour de Garde, 15 mars 2006, p. 23, § 9, "Chacun portera sa propre charge" "Que penser de la fréquentation assidue de personnes qui ont une bonne moralité, mais qui ne croient pas au vrai Dieu? Les Écritures nous avertissent: "Le monde entier se trouve au pouvoir du méchant." (1 Jean 5:19). Dès lors, nous comprenons que les mauvaises compagnies ne se limitent pas à des individus laxistes ou foncièrement immoraux. Il est donc sage de n'entretenir des amitiés étroites qu'avec des personnes qui aiment Jéhovah."
Il ne faut donc n'avoir que des amis Témoins de Jéhovah.
La Tour de Garde, 15 septembre 2007, p. 10, "Comment cultiver, dans le cœur de vos enfants, l'amour pour Dieu?" Un père Témoin dit avoir expliqué à ses enfants "qu'il leur fallait se montrer agréables avec leurs camarades, mais qu'il n'était pas souhaitable qu'ils les fréquentent en dehors de l'école. Nos enfants ont compris pourquoi il ne serait pas judicieux de leur part de participer à des activités périscolaires."
Ainsi, du fait qu'il n'est pas considéré comme sage de fréquenter des camarades de classe non-Témoins, les activités extrascolaires sont jugées peu judicieuses. On peut mettre en parallèle cette déclaration avec les résultats de l'enquête de la SOFRES réalisée par la filiale jéhoviste française qui affirmait: "Trois familles sur quatre font participer leurs enfants aux activités culturelles et sportives de l'école, deux tiers aux activités sociales, classes vertes, classes de neige, etc."
La Tour de Garde, 15 février 2008, p. 27 "Bien sûr, certains contacts sont inévitables sur notre lieu de travail, à l'école ou peut-être même à notre domicile. Cependant, (...) rechercher la compagnie de telles personnes [non-Témoins] est source de problèmes."
Les personnes non-Témoins apprécieront la dernière phrase selon laquelle elles sont source de problèmes!
La Tour de Garde, 15 février 2013, p. 24, "Prends garde aux intentions de ton cœur" "Une chose est d'avoir des contacts avec des non-Témoins dans le cadre de certaines activités (école, travail, prédication...), une autre est d'en venir à les fréquenter ou à en faire des amis intimes. Justifies-tu de tels choix en disant que ces personnes ont beaucoup de qualités?" Comparé à une "pollution p[ouvant] contaminer de l'eau pure"; l'article dit que l'on peut être "contamin[é] spirituellement". De façon quelque peu hâtive, 1 Corinthiens 15:33 est cité immédiatement dans le paragraphe, ce qui indique que pour la Watch Tower, toute personne qui n'est pas adepte constitue a priori une mauvaise compagnie.

Voir aussi