Jehovah's Witnesses: Portrait of a Contemporary Religious Movement

Un article de Témoins de Jéhovah: TJ-Encyclopedie, l'encyclopédie libre sur les Témoins de Jéhovah.
Aller à : navigation, rechercher
Jehovah's Witnesses: Portrait of a Contemporary Religious Movement
Auteur Andrew Holden
Sujet Témoins de Jéhovah
Genre Étude sociologique
Pays Etats-Unis.jpg États-Unis, New York
Royaume-Uni.jpg Royaume-Uni, Londres
Langue(s) Anglais
Date de parution originale 2002
Éditeur Routledge
Format(s) livre
Pages 206
ISBN 0-415-26610-6
Avis professionnels ou de lecteurs

Jehovah's Witnesses: Portrait of a Contemporary Religious Movement est un ouvrage de 2002 du sociologue britannique Andrew Holden. L'ouvrage aborde le mouvement des Témoins de Jéhovah sous un angle sociologue, présentant ainsi une étude destinée à la communauté académique et à toute personne ayant un intérêt sociologique dans les nouveaux mouvements religieux. Le livre est ethnographique et ainsi, cherche à rendre la réalité du vécu des membres des Témoins de Jéhovah. Le livre n'est pas sur la religion comparée, mais sur la vie d'un groupe de personnes qui prétendent ne pas être du monde.

Contenu

Holden a étudié les Témoins du point de vue de l'anthropologue détaché, et ainsi s'abstient de tout jugement sur la validité de leurs croyances et leurs pratiques. L'approche de Holden envers le mouvement des Témoins de Jéhovah n'est pas agressive, quoique critique, et s'établit à partir d'une large compréhension théorique de l'organisation dans le contexte de la société au sens large, et cela indépendamment de disputes théologiques spécifiques.

Ce fondement conceptuel est le point de départ pour les questions de recherche principales: comment la Société Watch Tower se comporte face aux défis du monde moderne et quelle est la façon dont les Témoins gèrent leur identité religieuse dans l'époque de fluidité culturelle actuelle? L'auteur dresse d'abord une esquisse de l'histoire du mouvement et de ses enseignements, aborde les questions du recrutement, de la conversion et de l'intégration dans le système de croyance et de la communauté des Témoins (trois chapitres). Ensuite, Holden examine comment les adeptes négocient leurs contacts avec les non-croyants, puis examine la socialisation des membres de deuxième génération (et les suivantes). Dans le chapitre précédant la conclusion, il décrit et analyse des causes de la désaffiliation de ce mouvement.

Le livre contient toutefois quelques erreurs au niveau de détails doctrinaux ou historiques spécifiques — Russell n'a pas fait partie des adventistes du 7è jour, il n'a pas perdu le procès relatif au "blé miraculeux" pour escroquerie ni n'a dû rembourser l'argent (bien que la source sur laquelle il se base semble le dire), etc, cf. p. 18 —, mais qui restent toutefois secondaires par rapport à l'argumentation globale et à la compréhension d'une organisation religieuse à caractère mondiale. L'étude étant empirique, l'auteur a donné la parole tant à des Témoins qu'à des ex-Témoins. Elle met en lumière certains décalages entre le discours officiel et l'application qu'en font les adeptes.

L'ouvrage est muni d'un glossaire et d'un index facilitant les recherches. Une importante bibliographie de 13 pages est également mentionnée.

Réception

Le sociologue Régis Dericquebourg estime que le livre "s'apparente plus à une étude sociologique" qu'ethnologique. Il critique le fait que l'auteur ne s'est intéressé qu'aux universitaires ayant écrit en anglais, n'a que peu traité de l’évolution du mouvement dans l’espace public, s'est trop appesanti sur l'émotion et la chaleur affective dans le groupe. Toutefois, selon lui, "le point fort de l’ouvrage est la mise en évidence d’une attitude paradoxale envers la modernité", à savoir le refus de certains aspects mais l'acceptation d'autres telles que la rationalité de la vie religieuse et le recours systématique aux nouvelles technologies. Il conclut que malgré ses faiblesses, l'ouvrage constitue une "bonne approche du jéhovisme".[1]

Plusieurs sociologues ont exprimé un avis très positif sur l'ouvrage. Ainsi, Bryan Wilson le qualifie de "compte-rendu sérieux, perspicace et bien informé sur les Témoins de Jéhovah", tandis eu Ian Reader estime qu'il "ajoute grandement à note compréhension du mouvement", le plaçant comme un ouvrage majeur sur la compréhension de ce groupe. Enfin, Eileen Barker écrivit qu'Holden fit preuve de sensibilité et de perspicacité dans la rédaction de son livre, faisant clairement comprendre au lecteur en quoi les Témoins diffèrent du reste du monde.[2]

Les auteurs du livre New Religious Movements: A Documentary Reader présentent l'ouvrage comme étant "une étude ethnographique équilibrée".[3] De nombreux ouvrages sociologiques et des encyclopédies citent le livre de Holden comme une référence sur les Témoins de Jéhovah.[4]

Sur Amazon.com, les notes sont plus sévères, notamment à cause des quelques erreurs historiques sur le mouvement que le livre contient.

Table des matières

Preface

Acknowledgements

1. The End Is Nigh

2. The Jehovah's Witnesses in the Modern World

3. Finding a Home

4. Rational Means to Rational Ends

5. Returning to Eden

6. Inside, Outside

7. Honour Thy Father and Thy Mother

8. The Fear of Freedom

9. Conclusion

Notes

Glossary

Bibliography

Index

Liens externes

Références

  1. Arrowup.png Régis Dericquebourg (octobre - décembre 2003), "Andrew Holden, Jehovah's Witnesses. Portrait of a Contemporary Religious Movement", Archives de sciences sociales des religions, document 124.63, format pdf, p. 124, mis en ligne le 25 octobre 2005, consulté le 7 octobre 2011
  2. Arrowup.png Quatrième de couverture
  3. Arrowup.png Daschke, Dereck; Ashcraft, W. Michael (2005) (anglais), New Religious Movements: a Documentary Reader, NYU Press, p. 296 (ISBN 9780814707036)
  4. Arrowup.png "Jehovah's Witnesses: Portrait of a Contemporary Religious Movement", google.ch. Consulté le 3 novembre 2011