Jesse Hemery

Un article de Témoins de Jéhovah: TJ-Encyclopedie, l'encyclopédie libre sur les Témoins de Jéhovah.
Aller à : navigation, rechercher
Jesse Hemery
Naissance 1863 ou 1864
Décès 1955 ou 1963
Nationalité Royaume-Uni.jpg Anglaise
Occupation
  • pèlerin (dès 3 janvier 1899)
  • ancien
  • dirigeant de la filiale de Londres (dès 1er novembre 1901)
  • vice-président de l'IBSA (dès 30 juin 1914)
  • membre du comité éditorial de La Tour de Garde (dès 1er mai 1922)
Connu(e) pour s'être opposé à Paul Johnson

Jesse Hemery (né 1863[1] ou 1864[2] - décédé 1955[3] ou 1963)[1][2] fut un membre proéminent des Étudiants de la Bible, puis des Témoins de Jéhovah, étant pasteur assistant directement nommé par Charles Taze Russell.[4] Il fut pèlerin, dirigeant de la filiale de Londres de 1901 à 1946-47, vice-président de l'International Bible Students Association et membre du comité éditorial de La Tour de Garde. En 1917, il prit vigoureusement la défense de Joseph Rutherford lors de l'épisode ayant opposé ce dernier à Paul Johnson. En 1951, il fut exclu du mouvement et fonda son propre groupe religieux.

Vie personnelle

Son épouse et lui étaient originaires de Eccles, situé à l'ouest dans la banlieue de Manchester.[5] Il était déjà marié en 1891. Sa profession était celle d'un signaleur de chemin de fer.[6]

Au sein de la Watch Tower

Époque de Russell

Hemery adhéra aux Étudiants de la Bible en 1888 et commença presque immédiatement à distribuer les tracts. Sa première lettre figura dans La Tour de Garde de 1891, dans laquelle il envoyait des abonnements au périodique, estimait que les gouvernements terrestres avaient eu leur temps et exprimait sa fierté de la position du magazine sur le sujet de la rançon.[7] En 1896, il faisait partie d'une petite "église" des Étudiants de la Bible qui comptait alors 13 membres.[8] En réponse à un article sur l'ordre paru dans La Tour de Garde anglaise du 15 novembre 1895, le frère E. Sharples rapporta dans le périodique d'avril 1896 la nomination d'Hemery en tant qu'ancien ou surveillant de cette église pour l'année suivante,[9]

Hemery assuma en outre la fonction de pèlerin dès le 3 janvier 1899, et à ce titre, visita les ecclesias d'Angleterre et d'Écosse en 1905 et 1907.[10] Il assista à de nombreuses conventions organisées en Grande-Bretagne, entre autres: Belfast et Glasgow, 1903,[11] Londres, du 10 au 12 juin 1905,[12] Glasgow, du 17 au 19 avril 1908; Londres, du 5 au 7 juin 1908; Londres, du 29 au 31 mai 2009,[13] etc., au cours desquelles il prononça de nombreux discours.

En 1899, il fit une visite aux ecclesias des Londres à partir du 8 juin où il trouva plusieurs groupes dispersés, et tint des réunions qui rassemblèrent une quarantaine de personnes. Il conseilla à un adepte du nom de Guard de diriger les réunions davantage sous une forme de culte, car n'importe qui prenait la parole spontanément. Là, il rencontra un frère Steward qui avait un désaccord avec le frère R. (Russell?) à propos des espérances, affirmant que personne n'avait été engendré de l'esprit saint depuis l'époque des apôtres. Or, Steward affirmait que frère R. avait fait un travail remarquable, mais était maintenant épuisé et qu'on ne pouvait plus rien attendre de lui. Selon Hemery, Stewart tirait son point de vue d'une nouvelle forme de spiritisme, et les membres avec lesquels il se réunissait étaient d'accord avec lui. Hemery se déclara très triste de cette situation, car il ne parvint pas à faire changer Stewart d'état d'esprit.[14]

Il assuma la fonction de surveillant de la filiale de Londres à partir du 1er novembre 1901, remplaçant Ernest Henninges à ce poste.[15] De ce fait, il transmit ensuite les rapports financiers annuels de la filiale,[16][17][18] ainsi que l'assistance au Mémorial dans le pays.[19]

Il fit partie du comité directeur originel de l'International Bible Students Association, fondée en Grande-Bretagne le 30 juin 1914,[20] étant vice-président, et resta l'un des membres les plus éminents de l' ecclesia de Londres.[21]

Époque de Rutherford

Alors en Grande-Bretagne et pourvu de lettres de nomination et de créances de la part de la Watch Tower qui lui octroyaient les pleins pouvoirs, le pèlerin Paul Johnson révoqua deux des directeurs de la filiale anglaise, ce qui fut approuvé par Hemery qui y voyait là le "nettoyage du sanctuaire".[22] Le 5 décembre 1916, il avertit le comité exécutif du fait qu'il avait chargé Hemery de l'œuvre pastorale.[23] Vers février 1917, Johnson, alors convaincu de l'imminence d'une famine qui aurait été annoncée par Élisée, demanda à Hemery de stocker de l'alimentation dans un abri muni d'un faux plafond de fer-blanc. En mars 1917, les deux hommes cherchèrent à s'emparer du contrôle des fonds de la Société en Angleterre (Hemery s'étant rangé du côté de Rutherford qui désapprouvait les actions de Johnson); à cette fin, Johnson se procura les clés du bureau de Hemery à qui il intenta un procès, et s'empara d'un courrier et pris l'argent contenu dans le coffre-fort. Un soir, avec la complicité de cinq Étudiants de la Bible, Hemery pénétra dans la chambre d'E. Housden, un complice de Johnson, afin de récupérer les clefs du coffre-fort, mais ce dernier se révéla vide. Ce mois-là, Hemery câbla à Rutherford: "Johnson prétend exercer autorité absolue",[24] et après que Johnson lui ait suspendu ses fonctions, il câbla: "Johnson se démène. Lui et Housden se sont emparés du courrier et de l’argent. Envoie immédiatement documents lui retirant pouvoirs. Avocat recommande Johnson expulsé de force."[25] Rutherford rendit les pleins pouvoirs à Hemery, et ensuite celui parvint à récupérer l'argent dérobé et des documents.[26] Hemery imprima une courte brochure en soutien à Rutherford et dénonça Johnson dans Harvest Siftings Reviewed (décembre 1917).

En juin 1917, Hemery réorganisa l'activité des pèlerins et visita également les congrégations.[27] Par la suite, il supprima des passages controversés du livre Le Mystère Accompli afin d'éviter l'interdiction de l'ouvrage,[28] ce qui arriva malgré tout peu après.[29]

Dès le 1er mai 1922, son nom figura dans La Tour de Garde en tant que membre du comité éditorial de la revue en remplacement de Fredrik Robison qui avait quitté le mouvement.[30] Hemery fit invariablement l'éloge des livres écrits par Rutherford au fur et à mesure de leur parution, qu'il s'agisse des volumes de Light, Vindication, Preparation, Jehovah, Riches, Ennemies.[31][32][33][34][35] Il loua Rutherford pour ses articles de juin 1938 instituant le modèle théocratique,[36] et défendit celui-ci lorsque des adeptes exprimèrent leur crainte que soient utilisées des méthodes dictatoriales dans la direction de l'organisation.[37]

Exclusion et schisme

Le nom de Hemery figura dans la liste des ministres effectuant une forme de service spéciale jusque dans l' Annuaire de 1951 inclus. Cette année-là, Hemery fut exclu par Nathan Knorr. Bien qu'il accepta de nombreuses interprétations de Russell, il rejeta la seconde présence comme étant une réalité présente. Croyant que le livre biblique de la Révélation devait s'accomplir dans le futur, il écrivit et publia plusieurs livres exprimant ses idées doctrinales. En 1951, il fonda le groupe religieux Goshen Fellowship (Communauté de Goshen),[3][38] et en décembre, écrivit le livre Revelation Unfolded ainsi que la brochure Christ's Great Prophecy of the Coming Events. Ses autres livres ultérieurs incluent The Book of Daniel Unfolded et The Second Coming of Christ, et ses enseignements influencèrent d'autres ouvrages religieux, dont A Bible Study Investigation Into Our Relationship to God and Into "The Time of the End", datant des années 2000.[2]

Le groupe qu'il fonda fut dirigé pendant de nombreuses années par Frank Lewis Brown, publiant dès 1965 Zion's Herald, un journal mensuel.[3] Il existe encore quelques membres aujourd'hui.

Références

  1. 1,0 et 1,1 Parkinson, 1999, Index p. 3
  2. 2,0, 2,1 et 2,2 Pope, Trevor (2011) (anglais), A Bible Study Investigation Into Our Relationship to God and Into "The Time of the End", Xlibris Corporation, pp. viii, xi (ISBN 978-1-4535-9404-9)
  3. 3,0, 3,1 et 3,2 Bible Students Ministries (anglais), "Daughters of the Tower. A Brief history of the Bible Students since 1917", biblestudents.net. Consulté le 27 juillet 2012
  4. Arrowup.png Wills, Tony (2006, 2è éd.) (anglais), A People for His Name: A History of Jehovah's Witnesses and an Evaluation, Morrisville: Lulu Enterprises, p. 93 (ISBN 978-1-4303-0100-4)
  5. Arrowup.png Parkinson, 1999, p. 19
  6. Arrowup.png WTBTS (1973), Annuaire des Témoins de Jéhovah, Watch Tower Bible & Tract Society, p. 89
  7. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), mai 1891, p. 80, "Extracts from Interesting Letters"
  8. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 15 avril 1896, R1966, p. 87, "Encouraging Words From Faithful Workers"
  9. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 15 juin 1896, R1997, p. 144, "Encouraging Words From Faithful Workers"
  10. Arrowup.png Parkinson, 1999, p. 25
  11. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 1er juillet 1903, R3213, p. 196, "Conventions Across the Sea"
  12. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 1er août 1905, R3609, p. 239, "The London, Eng., Convention"
  13. Arrowup.png Parkinson, 1999, p. 31
  14. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 1er août 1899, R2515, p. 208, "Interesting Letters"
  15. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 15 décembre 1901, R2921, p. 38, "Watch Tower Bible and Tract Society's. Report for the Year Ending December 1, 1901"
  16. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 15 décembre 1902, R3121, p. 37, "Watch Tower Bible and Tract Society. -- Annual Report -- Dec. 1st, 1901, to Dec. 1st, 1902"
  17. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 15 décembre 1903, R3289, p. 455, "Watch Tower Bible and Tract Society. -- Annual Report -- Dec. 1st, 1902, to Dec. 1st, 1903"
  18. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 1er janvier 1906, R3698, p. 8, "Report from Some of Our Foreign Branches. British Branch Report"
  19. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 15 mai 1903, p. 152, "The Memorial Celebration"
  20. Arrowup.png Parkinson, 1999, p. 8
  21. Arrowup.png Parkinson, 1999, p. 17
  22. Arrowup.png Wills, Tony (2006, 2è éd.) (anglais), A People for His Name: A History of Jehovah's Witnesses and an Evaluation, Morrisville: Lulu Enterprises, p. 94 (ISBN 978-1-4303-0100-4)
  23. Arrowup.png Blandre, Bernard (1988) (français), "Aux origines des étudiants de la Bible et des Témoins de Jéhovah — Attentes et débats 1873-1919", Mouvements religieux, Sarreguemines: Association d'étude et d'information sur les mouvements religieux, p. 29
  24. Arrowup.png WTBTS (1973), Annuaire des Témoins de Jéhovah, Watch Tower Bible & Tract Society, p. 98
  25. Arrowup.png WTBTS (1973), Annuaire des Témoins de Jéhovah, Watch Tower Bible & Tract Society, p. 99
  26. Arrowup.png WTBTS (1973), Annuaire des Témoins de Jéhovah, Watch Tower Bible & Tract Society, p. 100
  27. Arrowup.png WTBTS (1973), Annuaire des Témoins de Jéhovah, Watch Tower Bible & Tract Society, p. 102
  28. Arrowup.png WTBTS (1973), Annuaire des Témoins de Jéhovah, Watch Tower Bible & Tract Society, p. 103
  29. Arrowup.png WTBTS (1973), Annuaire des Témoins de Jéhovah, Watch Tower Bible & Tract Society, p. 104
  30. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 1er mai 1922, p. 130
  31. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 1er novembre 1930, p. 335, "Letters"
  32. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 1er octobre 1932, p. 303, "Letters"
  33. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 15 décembre 1933, p. 381, "Letters"
  34. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 15 juin 1935, p. 192, "Letters"
  35. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 15 février 1938, p. 64, "Letters"
  36. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 1er septembre 1938, p. 272, "Letters"
  37. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 1er novembre 1938, p. 336, "Letters"
  38. Arrowup.png Gruss, Edmond C. (1986, 11è éd.) (anglais), Apostles of Denial: An Examination and Exposé of the History, Doctrines and Claims of the Jehovah's Witensses, Presbyterian and Reformed Publishing Co, pp. 284,285 (ISBN 0-87552-305-6)