John Bohnet

Un article de Témoins de Jéhovah: TJ-Encyclopedie, l'encyclopédie libre sur les Témoins de Jéhovah.
Aller à : navigation, rechercher
John Bohnet
Nom complet John A. Bohnet
Nationalité Etats-Unis.jpg Américaine
Occupation Pèlerin
Connu(e) pour
  • Administrateur de la Watch Tower
  • Souscripteur de la United States Investment Co. Ltd
  • Directeur des ventes du "blé miraculeux"
Œuvres célèbres Features of the Plan of God

John A. Bohnet était un Étudiant de la Bible, pèlerin et fermier, originaire de Pittsburgh, en Pennsylvanie.[1] Il fut un proche collaborateur du fondateur de la Société Watch Tower, Charles Taze Russell et l'un des administrateurs de la Watch Tower.

Parcours religieux

Selon les dossiers à Pittsburgh, il fut l'un des trois souscripteurs de la United States Investment Co. Ltd à laquelle il avait participé à hauteur de 5 $.[2] Il était aussi le président de la United Cemetaries Corporation, dont Russell était un membre.

L'une de ses lettres fut publiée dans le numéro de septembre 1893 du périodique La Tour de Garde (anglais).[3] Il fit partie des travailleurs du Béthel de l'époque,[4] et fut un membres permanent de l'ecclesia de Pittsburgh.[5] En 1905, il publia Features of the Plan of God.[6]

En 1906, il témoigna en faveur de Charles dans le cadre du procès relatif à la séparation légale des époux Russell.[7] À partir de cette année-là jusqu'en 1914, il visita les classes d'études à travers tout les États-Unis et jusqu'à l'Ontario.[1]

En 1910, Bohnet cultiva du "blé miraculeux" puis, en 1911, donna une trentaine de boisseaux de ce grain à la Société Watch Tower et décida de vendre la semence aux lecteurs du magazine La Tour de Garde afin que les recettes soient versées pour financer les activités religieuses de l'organisation. Avec Fleming, il en assura la vente au Tabernacle de Brooklyn et c'est à son nom que les commandes étaient envoyées au siège de la Watch Tower. Bohnet témoigna en faveur de Russell dans le cadre du procès pour diffamation intenté par celui-ci contre le Brooklyn Daily Eagle en janvier 1913, et écrivit des articles sur le sujet du "blé miracle" dans La Tour de Garde.[8]

Il participa à l'élaboration de la Pyramid Shape Monument et dirigea un groupe d'environ 150 membres vers la tombe de Russell en 1919.[9]

Le 17 juillet 1917, il fit partie des quatre autres Étudiants de la Bible, aux côtés d'Alexander Hugh Macmillan, de W.E. Spill et de Georges H. Fisher, qui furent élus par Joseph Rutherford comme membres de la direction.[10]

En 1922, il écrivit dans La Tour de Garde une lettre extrêmement élogieuse sur le livre de Rutherford, La Harpe de Dieu.[11]

Voir aussi

Références

  1. 1,0 et 1,1 Parkinson, 1999, p. 25
  2. Arrowup.png Ross, J.J. (1913) (anglais), Some Facts and More Facts about Self-styled "Pastor" Charles T. Russell, Philadelphie, format pdf, p. 35
  3. Arrowup.png Parkinson, 1999, p. 5
  4. Arrowup.png Parkinson, 1999, p. 14
  5. Arrowup.png Parkinson, 1999, p. 15
  6. Arrowup.png Bohnet, John A. (1905) (anglais), Features of the Plan of God, Allegheny, PA, WTBTS, format pdf
  7. Arrowup.png Parkinson, 1999, p. 40
  8. Arrowup.png Par exemple La Tour de Garde (1 octobre 1910) (anglais), WTBTS, p. 307
  9. Arrowup.png Souvenir Report of the Bible Students Convention (2-5 janvier 1919) (anglais), Pittsburgh, PA., p. 7
  10. Arrowup.png Rutherford, J.F. (1 août 1917) (anglais), Harvest Siftings, WTBTS, format pdf, pp. 14,15
  11. Arrowup.png La Tour de Garde (1er février 1922) (anglais), WTBTS:
    « DEAR BROTHER RUTHERFORD: I consider THE HARP OF GOD a most wonderful epitome of the STUDIES IN THE SCRIPTUBES. All the salient Scripture points of God's plan are there to clearly and forcefully set forth, and in a way of clear and furl comprehension on the reader's part. In fact, upon its reader's mind is deeply impressed all the points he would be apt to retain from a careful perusal of the entire set of the STUDIES IN THE SCRIPTURES as they pertain to the plan of God. The reader of THE HARP OF GOD can gain a quicker, if not a more comprehensive, knowledge of the truth as we understand it than he could obtain by giving manifoldly more time to the reading of the STUDIES, wherein he must wade through so much matter that bears only indirectly upon the simple outline of the divine plan. For beginners this book fills a long felt want, especially in this day of rush and hurry and lack of time to read. I have read THE HARP with profit as a means of refreshing my mind on things long known. It is truly a wonder. Like the Millions book it goes right to the point. There is no mistaking its meaning; seemingly it has no superfluous words. Divine help surely was given in its preparation. I trust THE HARP OF GOD will be widely advertised, widely circulated and widely read. It simply can't be bent as a speedy means of enhghtening the peaple on "the plan of the ages". For the restitution class it goes ahead of anything the Society has yet brought forth. It bears effectually the messqge of the hour. As a publication it is surely worth its weight in diamonds if not in radium. Faithfully yours. A. BOHNET -Pilgrim »