L'oreille est trop complexe pour avoir évolué

Un article de Témoins de Jéhovah: TJ-Encyclopedie, l'encyclopédie libre sur les Témoins de Jéhovah.
Aller à : navigation, rechercher

Argument

L'oreille est trop complexe pour avoir évolué par hasard

Source

Réponses scientifiques

  1. Une nouvelle fois aucun scientifique n'affirme que tout est apparu par hasard. La Watchtower occulte sciemment que le moteur de l'évolution est avant tout la sélection naturelle et non le hasard.
  2. Il n'y a pas besoin de beaucoup de complexité pour qu'une oreille fonctionne. Ce qui est nécessaire est un nerf connecté à quelque chose qui vibre. Les insectes ont des "oreilles" évoluées sur au moins 11 endroits de leurs corps, des antennes aux jambes. Même les humains sont capables de détecter des vibrations à basse fréquence via le toucher sans utiliser leurs oreilles.
  3. La transition des reptiles aux mammifères montrent de nombreuses phases intermédiaires que l'on retrouve dans le système d'écoute du corps humain. Les os de la machoire, qui servent d'oreilles pour certains reptiles, furent intégrés pour servir d'oreille interne chez les mammifères.
  4. L'oreille humaine n'est pas le summum de l'évolution, et est une oreille intermédiaire chez les mammifères, car :
    • nous ne pouvons pas bouger les pavillons contrairement aux équidés et canidés
    • nous n'entendons pas les infrasons ou les ultrasons.[1]
    • nous ne pouvons l'utiliser pour réguler notre température comme les éléphants.
  5. Plus on remonte le temps dans les archives fossiles, plus les oreilles se simplifient (absence de tympan par exemple) [2]

Erreurs de cet argument

  • Argument d'incrédulité (je n'y crois pas, donc ce n'est pas possible)
  • Exclusion (les oreilles intermédiaires sont ignorées)

Liens externes

Voir aussi

Bibliographie

  • Un coup de gueule dans les oreilles de Stephen J. Gould dans son livre "Comme les huit doigts de la main"[1]
  • Hoy RR, Robert D, 1996. Tympanal hearing in insects. Annual Review of Entomology 433-450

Références

  1. Arrowup.png Si nous pouvions entendre les infrasons comme certains mammifères, nous pourrions échapper à des tremblements de terre ou des tsunamis comme on peut le constater parfois (par exemple le tsunami de 2005)
  2. Arrowup.png L'oreille au Dévonien