Judge Rutherford Uncovers Fifth Column

Un article de Témoins de Jéhovah: TJ-Encyclopedie, l'encyclopédie libre sur les Témoins de Jéhovah.
Aller à : navigation, rechercher

Info bulb.png Cet article est une ébauche à compléter, ce qui signifie que certaines informations essentielles peuvent être absentes pour l'instant


Judge Rutherford Uncovers Fifth Column (traduction: Le juge Rutherford démasque la cinquième colonne) est une brochure de 32 pages publiée en 1940 et écrite Joseph Rutherford, alors président de la Société Watch Tower. Principalement destinée à dévoiler l'Église catholique comme instrument pour persécuter les Témoins en collaboration avec les systèmes politiques totalitaires, la brochure se compose des réponses de Rutherford à 23 questions posées par écrit par Malcolm Logan, du Post de New York (pages 3 à 23), puis d'une autre partie intitulée "Preuve supplémentaire".

Résumé

  • Pages 3-5: Cette brochure rapporte la réponse de Rutherford à une demande de Malcolm Logan, du Post de New York, qui avait demandé par lettre des informations sur les Témoins de Jéhovah, sous forme de questions. Rutherford explique qu'il a toujours fourni sur les activités effectuées par la Watch Tower, mais que la presse a fréquemment déformé ses propos. Pourtant, Rutherford s'est exprimé sur une moyenne de 240 stations de radio chaque semaine, a publié 99 livres parus en 78 langues qui auraient été dans les mains de plus de 300 millions de personnes [sic], et a prononcé de nombreux discours en Europe et en Amérique. Selon Rutherford, la presse demande du sensationnel et ne veux pas publier ce qu'il dit parce qu'il est haï et que les journaux risqueraient de fermer, ce que ce Rutherford traduit comme une "détermination bien organisée de garder les gens dans l'ignorance de ce qui menace le monde entier". De ce fait, Rutherford déclara avoir été hésitant à répondre aux questions de Logan, non parce qu'il avait quelque chose à cacher, mais parce que cela serait sans doute une perte de temps et d'énergie. Il demande à ce que ses réponses soient conservées dans les archives du journal afin que, lorsque les terribles conditions mondiales d'Europe se seront propagées en Amérique, les membres de l'équipe rédactionnelle se rendent compte que cela avait été annoncé. Dans ses réponses, Rutherford annonce qu'il citera ses propres livres, affirmant que ceux-ci contiennent toutes les preuves requises.
  • Pages 5-8: Question 1: "Pourquoi, selon vous, y a-t-il eu récemment une explosion soudaine de violence contre les Témoins de Jéhovah dans des lieux largement séparés du pays?". Rutherford répond directement que l'Église catholique en est la cause, car elle cherche à détruire quoi que ce soit qui publie la vérité et à cacher ses mauvaises actions afin de conserver le contrôle des nations. La hiérarchie du catholicisme collabore avec les systèmes totalitaires pour diriger la terre, et comme preuves, Rutherford renvoie à plusieurs de ses livres et à celui d'un ex-prêtre catholique. La "cinquième colonne" est organisée et soutenue en Amérique par l'Action catholique, et récemment au Québec, la violence à l'encontre les Témoins fut le résultat d'une collaboration entre les forces de l'ordre et de la justice avec l'Église catholique. C'est parce que les Témoins s'élèvent contre les systèmes totalitaires que la hiérarchie catholique les persécutent, celle-ci ayant même tenté de faire croire que les Témoins étaient la "cinquième colonne". Rutherford prétend qu'on se rendra compte avec le temps qu'il y a 10 millions de membres de la cinquième colonne en Amérique et que 90% de la population est sous le strict contrôle de la hiérarchie catholique. Puis il fait référence à plusieurs de ses discours et affirme que l'Église catholique a fait pression pour l'empêcher de parler en public.
  • Pages 8-9: Question 2: "Avez-vous été capable d'identifier les personnes incitant à la violence comme membres de n'importe quel groupe particulier?" Rutherford répond oui, sans le moindre doute. Il affirme détenir des photographies de foules menées par des prêtres, et que ceux-ci ont témoigné dans des tribunaux du Texas avoir envoyé leurs représentants pour chasser les Témoins de leurs villes. Rutherford renvoie au Département de Justice de Washington.

(suite à compléter)

Liens externes