Malcolm Rutherford

Un article de Témoins de Jéhovah: TJ-Encyclopedie, l'encyclopédie libre sur les Témoins de Jéhovah.
Aller à : navigation, rechercher
Malcolm Rutherford

Photo de Malcolm à 19 ans tiré du rapport de Convention de 1911
Naissance 10 novembre 1892
Missouri
Décès 22 juin 1989
Arcadia, California
Nationalité Etats-Unis.jpg Américaine
Occupation sténographe de Charles Taze Russell
Connu(e) pour fils de Joseph Rutherford
Parents Joseph Rutherford
Mary Rutherford
Conjoint Pauline Short

Malcolm Cameron Rutherford (10 novembre 1892, Missouri - 22 juin 1989, Arcadia, California) était le fils de Joseph Franklin Rutherford et de Mary Rutherford, et sténographe de Charles Taze Russell en 1911 alors qu'il avait 19 ans.

Implication au sein de la Société Watchtower

Malcolm fut d'abord proche collaborateur de Russell puisqu'il l'accompagna dans ses voyages et fut son sténographe privé comme le prouve plusieurs publications de l'époque:

  • Dans La Tour de Garde (anglais) de janvier 1907 on peut trouver une photographie de six membres du personnel qui ont accompagné Russell dans sa tournée de sermons autour du monde : G.C. Driscoll, "manager du bureau du pasteur Russell"; John T. Read, "soliste et directeur musical"; William D. Soper, "photographe officiel"; Dr. L.W. Jones et Geo. M. Huntsinger, "reporters" et, enfin, Malcolm Rutherford, "sténographe du pasteur Russell".
  • La Tour de Garde (anglais) du 1er août 1911 évoque également Malcolm (bien que présenté comme frère Rutherford Jr) comme ayant été "fidèle" et qu'il a aidé Russell au cours de la tournée d'assemblées à travers les États-Unis et le Canada.[1]
  • Une lettre de Rutherford à Russell publiée dans La Tour de Garde (anglais) du 1er mai 1915 prouve que Malcolm travaillait aux côtés de son père au moins une partie du temps.[2]

Du 21 au 24 avril 1915, Malcolm assista son père dans un débat qui l'opposait au Révérend John H. Troy, de la Première Église Baptiste de Glendale.[3]

Toutefois, Malcolm disparut complètement des publications de la Société Watch Tower lorsque son père en fut le président, probablement parce qu'il était favorable à Russell et avait alors rompu tous liens avec son père. Il ne fit ensuite plus allusion à la Société Watch Tower et ne parla pas ne plus de son père. Apparemment, il fut en froid avec son père. Malgré cela, il fut présent avec son épouse sur le bateau à moteur S.S. Mariposa allant vers Honolulu, en compagnie de son père, de Bonnie Boyd, de William Heath, et de Berta Peale. Mais il n'assista pas aux funérailles de son père.

Le livre Un peuple pour son nom, de Timothy White, p. 329, précise à propos de Malcolm qu'il fut "impliqué dans la religion de son père dès sa jeunesse et fut pendant un certain temps très actif dans le mouvement, travaillant même comme sténographe de Russell. Par la suite, déçu en partie aux changements dans la doctrine du père, il quitta finalement l'organisation. Les idées de son père sur le patriotisme l'avaient évidemment perturbé. Malcolm [prestò ?] le service militaire durant la période 1917-1919".[4]

La seule publication récente de la Société Watch Tower mentionnant Malcolm est le livre Les Témoins de Jéhovah: Prédicateurs du Royaume de Dieu, p. 89, qui déclare de façon laconique: "Frère Rutherford laissait en mourant sa femme, Mary, et leur fils Malcolm. Sœur Rutherford était d'une santé fragile et supportait mal les hivers à NY (où se trouvait le siège de la Société Watch Tower); de ce fait, avec Malcolm, elle résidait depuis un certain temps dans le sud de la Californie, où le climat était meilleur pour sa santé."

Vie personnelle

Il épousa en 1917-18 Pauline, née Short le 12 août 1896 dans le Missouri et décédée le 29 août 1948 à Los Angeles. Apparemment, il n'eut pas d'enfant avec sa femme car le registre des naissances de Californie ne montre pas de naissance sous ce nom.

On peut obtenir un certain nombre de renseignements, notamment les lieux où il a vécu, grâce aux documents publics disponibles. Malcolm habitait encore au 10 Orange Street, Brooklyn, New York, le 25 septembre 1914. Toutefois, le 15 juin 1917, lorsqu'il dut s'inscrire pour son incorporation dans l'armée, son adresse fut le 11 East Lake, Los Angeles, Californie (sur sa carte d'incorporation, il demanda une exemption en tant que membre de l'Association des Étudiants de la Bible ["Member Bible Students Assn"]). Selon un recensement de 1920, Malcolm vivait à Los Angeles avec sa femme, Pauline, et sa profession déclarée était procureur. Le recensement de 1930 donne son adresse, 6246 Drexell St., Los Angeles, Californie, et la valeur de leur maison y est estimée à 12 500 $. Il donne aussi la profession de Malcolm: clerc à la Cour supérieure. Le couple vécut là jusqu'en 1942, puis dans l'enregistrement au vote de 1946, Malcolm était inscrit comme vivant seul (divorcé?) au 2207 Laverna Avenue.

À partir de 1924, il fut inscrit comme Républicain à l'enregistrement des électeurs en Californie, ce qui signifie probablement qu'il n'était plus affilié avec le groupe religieux de son père. Il figure également dans les registres des élections de 1926, 1928, 1930, 1932, 1934, 1942 et 1946.

Malcolm était, semble-t-il, le propriétaire de la propriété Stedman où vivait sa mère Mary, et son nom y fut associé jusqu'au moment de sa mort. Sa dernière adresse fut 1148 Paloma, Aracadia, Californie 91007.

Il vécut en Californie pendant 77 ans jusqu'à sa mort d'une crise cardiaque à l'âge de 96 ans le 22 juin 1989 à Monrovia. Selon son certificat de décès, il avait fréquenté l'Université pendant deux ans et son dernier emploi avait été celui d'huissier de justice.[4]

Références

  1. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 1er août 1911:
    "The following day was spent in the mountains of Colorado and Utah, journeying to Salt Lake City over the Denver and Rio Grande Railway. The scenery was very beautiful, picturesque and interesting. The convulsions of nature which threw up those great mountain ranges spoke to us of a Power Divine, while beautiful mountain flowers told of the same Divine Power exercised in a more pacific manner. It was a day of rest from oral preaching, affording us an opportunity for preparing sermons for future use. Our faithful stenographer, Brother Rutherford, Jr., materially assisted in the work."
  2. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 1er mai 1915:
    "I shall never be able to thank you as I would like for the letter which was signed by yourself and all the Bethel family, assuring me of your united and continued prayers in my behalf. The Lord reward all of you. This is but a reminder of the unity of the body and the sweet relationship we are privileged to enjoy here. How much sweeter it will be in the Kingdom! Brother Woodworth suggested that there must be great interest in Heaven in this debate. The Lord be praised for it all. I am thankful indeed that He was pleased to use me to glorify His dear name in any manner. Brothers Woodworth and MacMillan sat with me on the platform as counsel, and my son was by my side to take anything quickly that I desired and to prepare the copy for me without delay. All rendered valuable service. The Lord arranged it all."
  3. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 1er mai 1915, article "The Rutherford-Troy debate" Consulté le 13 décembre 2009
  4. 4,0 et 4,1 Wills, Tony (2006, 2è éd.) (italien), Un popolo per il suo nome, Lulu Enterprise. Consulté le 9 novembre 2009