Pèlerin

Un article de Témoins de Jéhovah: TJ-Encyclopedie, l'encyclopédie libre sur les Témoins de Jéhovah.
Aller à : navigation, rechercher

Les pèlerins constituaient une classe d'adeptes des Étudiants de la Bible fondée par Charles Taze Russell, dont la fonction fut, dès 1894, de visiter de les différentes congrégations afin d'y prononcer des discours. Payée par la Société Watch Tower, cette classe d'adeptes bénéficiait d'un certain prestige dans le mouvement et fut à l'origine des surveillants itinérants.

Historique

Russell avait été submergé de demandes de visites, que ce soit de la part d'individus ou d' ecclesias; or, comme il lui était impossible d'honorer toutes ces demandes, il décida de nommer "pèlerins" certains de ses plus fidèles adeptes afin qu'ils effectuent ces voyages à sa place, les nommant sur la base de leur âge, leur humilité, leur modération générale, leur connaissance de la Bible, leur accord avec la doctrine de la rançon et leur habilité à enseigner.[1] L'historien Timothy White estime que l'idée des pèlerins provenait de l'expérience de Russell à l'époque de son association avec Nelson Barbour, quand il voyageait tandis que ce dernier s'occupait de l'écriture et de l'édition.[2] Ces pèlerins devinrent ainsi des représentants de la Watch Tower chargés de visiter les ecclesias locales pour encourager les disciples,[3] notamment par le moyen de témoignage public et d'instruction.[4] Ce service commença timidement en 1890, avec M.L. McPhail comme premier pèlerin; il y avait alors des pèlerins à temps partiel, puis à partir de 1894, des pèlerins à temps plein. Il était fréquent que les pèlerins soient aussi colporteurs, hommes d'affaires et vendeurs itinérants.[4]

Façon de procéder

Concrètement, d'une manière générale, quand une ecclesia se formait, de nombreux détails techniques, tels que le nombre de disciples et la fréquence des réunions, étaient rapportés au siège du mouvement. En fonction des éléments obtenus, Russell prévoyait d'y envoyer des pèlerins; ceux-ci passaient jusqu'à trois jours avec l'ecclesia où ils prononçaient jusqu'à deux discours par jour, l'un d'eux étant un discours public généralement annoncé au moyen de publicité.[2] Toutefois, même quand il n'y avait que cinq abonnés à La Tour de Garde dans un certain lieu, Russell s'arrangeait pour y envoyer un pèlerin, surtout si une demande de réunion publique avait été formulée par ces abonnés.[5] En fonction des États, des invitations à demander la venue d'un pèlerin parurent dans La Tour de Garde afin de pouvoir établir l'itinéraire de celui-ci.[6] Une fois que les adeptes avaient connaissance de la venue d'un pèlerin, ils devaient organiser les réunions au plus tôt et en prévoir jusqu'à trois par jour.[7] Les itinéraires des pèlerins étaient prévus par la Société qui les envoyait pour une période comprise entre trois et douze mois.[8]

Si une ecclesia souhaitait la venue d'un pèlerin, il était recommandé d'envoyer une carte postale et non un courrier, avec les réponses à des questions qui ont changé et se sont développées au fil du temps, ces réponses pouvant se faire par "oui", "non" ou des chiffres:

  • à partir d'août 1900:[9]

(1) Espérez-vous des réunions publiques — ainsi que des réunions privées pour ceux qui sont déjà intéressés?

(2) Les amis pourraient-ils obtenir l'utilisation d'un bâtiment d'école ou d'une église ou une salle publique, si les réunions publiques sont souhaitées?

(3) Est-ce qu'une chambre adaptée dans une maison privée peut être fournie pour les réunions privées?

(4) Combien d'amis de la vérité présente résident dans votre voisinage?

(5) Combien de ceux-ci ont été consultés et sont d'accord dans les réponses que vous nous envoyez?

(6) Combien d'entre eux sont des lecteurs de La Tour de Garde?

(7) Pensez-vous désormais vous réunir régulièrement pour le culte et l'étude de la Parole, selon Hébreux 10:25?

  • à partir de février 1902:[10]

(a) Avez-vous des réunions régulières à présent?

(b) Combien de personnes y assistent?

(c) Qui sont les aînés choisis de la classe?

(d) La classe a-t-elle voté pour qu'un pèlerin la visite?

(e) Êtes-vous capable et désireux d'obtenir une salle adaptée pour des réunions privées?

(f) Pourriez-vous également vous arranger pour une réunion publique? et combien d'assistants pourraient probablement être réunis?

(g) Où sont tenues vos réunions et à quelles heures?

  • à partir de décembre 1902:[11]

(1) Y a-t-il des réunions régulières actuellement tenues dans votre voisinage?

(2) Quelle est la fréquence?

(3) Donnez les adresses des lieux de rencontre et les horaires.

(4) Quelle est la fréquentation moyenne actuelle?

(5) À quelle date les dirigeants ou aînés ont-ils été choisis?

(6) Donnez le nom complet et l'adresse des aînés régulièrement élus, afin que les arrangements pour les visites des pèlerins puissent être engagés à eux.

(7) La demande de la visite d'un pèlerin a-t-elle été exprimée comme un souhait public de ceux qui fréquentent habituellement les réunions?

(8) A qui le pèlerin doit-il se référer pour le divertissement?

(9) Est-ce que des endroits appropriés ont été obtenus pour des réunions de salon?

(10) Est-ce qu'une salle appropriée pour une réunion publique a été obtenue?

(11) Si aucun des anciens n'est régulièrement choisi, donnez au moins une adresse complète, en plus de la vôtre.

(12) Donnez votre nom et votre adresse au complet (dites si vous êtes de couleur) et toute autre information susceptible d'être utile.

(13) Si vous n'êtes pas au chemin de fer, donnez le nom de la station et la distance à laquelle vous êtes, et la direction. Dites également si un moyen de transport rencontrerait le pèlerin à la gare et le ramènerait.

  • à partir de mai 1905:[12]

(a) Combien y a-t-il de lecteurs des Dawn dans votre voisinage?

(b) Y a-t-il des réunions hebdomadaires qui se tiennent aujourd'hui par ceux-ci?

(c) Combien sont généralement présents?

(d) Où est-ce qu'ils se réunissent?

(e) Y a-t-il eu un vote sur cette invitation de pèlerin?

(f) Combien ont voté pour l'invitation à envoyer?

(g) Y a-t-il eu un vote contre l'invitation? Combien?

(h) Donnez l'adresse complète de la personne qui s'est portée volontaire pour s'occuper du pèlerin.

(i) Si votre ville est dépourvue de chemin de fer, dites la gare à laquelle il faut s'arrêter, et comment le pèlerin pourrait être pris à partir de la gare. Serait-il rejoint?

(j) Y aurait-il un endroit approprié pour une ou deux réunions publiques?

(k) Y aurait-il un endroit approprié pour des réunions semi-privées pour les intéressés?

(l) Selon vous, quelle assistance pourrait être obtenue pour la séance publique par ces annonces et la publicité que vous pourriez donner?

(m) Les lecteurs des Dawn ont-ils choisi des dirigeants ou des aînés en accord avec Dawn, vol. VI, chapitres v et vi? Si oui, donnez les adresses des deux à qui la notification de la venue d'un pèlerin doit être envoyée.

(n) Donnez le nom de l'écrivain et toutes les adresses en intégralité.

  • à partir de mai 1906 (il était désormais demandé d'envoyer toute demande au mois de mai):[13]

(a) Combien y a-t-il d’Étudiants de la Bible dans votre voisinage?

(b) Tenez-vous des réunions hebdomadaires?

(c) Combien sont généralement présents?

(d) Où est-ce qu'ils se réunissent?

(e) À quelle heure les études du dimanche se tiennent-elles?

(f) Y a-t-il eu un vote pour l'invitation du pèlerin?

(g) Combien ont voté pour l'invitation à envoyer?

(h) Combien, s'il y en a eu, ont voté contre l'invitation?

(i) Un lieu approprié pourrait-il être trouvé pour une réunion publique?

(j) Selon vous, quelle assistance pourrait être obtenue pour la séance publique par ces annonces et la publicité que votre classe pourrait donner?

(k) Y aurait-il un endroit approprié pour des réunions semi-privées pour les intéressés?

(l) Est-ce que les membres de votre classe ont choisi des dirigeants en accord avec Dawn, vol. VI, chapitres v et vi? Si oui, donnez les adresses et les adresses entières des deux à qui la notification de la venue d'un pèlerin doit être envoyée, et s'il vous plaît, informez-nous de tout changement.

(m) Donnez le nom et l'adresse complets de la personne qui s'est portée volontaire pour s'occuper du pèlerin.

(n) Si votre ville n'est pas sur une voie de chemin de fer, donnez le nom de la gare à laquelle il faut s'arrêter, et comment le pèlerin pourrait être pris à partir de la gare. Serait-il rejoint?

(o) Donnez le nom et l'adresse de l'écrivain en intégralité.

  • à partir de mai 1908:[14]

(a) Combien d’Étudiants de la Bible résident dans votre voisinage?

(b) Tenez-vous des réunions hebdomadaires?

(c) Combien sont généralement présents?

(d) Où est-ce que vous vous rencontrez? (donnez l'adresse en entier)

(e) À quelle heure les réunions du dimanche se tiennent-elles?

(f) Y a-t-il eu un vote pour l'invitation du pèlerin?

(g) Combien ont voté pour l'invitation à envoyer?

(h) Combien, s'il y en a eu, ont voté contre l'invitation?

(i) Un lieu approprié pourrait-il être trouvé pour une réunion publique?

(j) Selon vous, quelle assistance pourrait être obtenue pour la séance publique par ces annonces et la publicité que votre classe pourrait donner?

(k) Y aurait-il un endroit approprié pour des réunions semi-privées pour les intéressés?

(l) Est-ce que les membres de votre classe ont choisi des dirigeants en accord avec Dawn, vol. VI, chapitres v et vi? Si oui, donnez les adresses et les adresses entières de chacun d'eux.

(m) Donnez les adresses et les adresses entières des deux à qui la notification de la venue d'un pèlerin doit être envoyée, et s'il vous plaît, informez-nous de tout changement ou désistement.

(n) Si votre ville n'est pas sur une voie de chemin de fer, donnez le nom de la gare à laquelle il faut s'arrêter.

(o) À combien de miles de la station se trouve le lieu de réunion, et dans quelle direction à partir de la station?

(p) Le pèlerin serait-il accueilli à la station?

(q) Sinon, comment le pèlerin pourrait-il être pris à partir de ladite station?

(r) Donnez le nom et l'adresse de l'écrivain en intégralité.

(s) Toute remarque supplémentaire.

En octobre 1900, La Tour de Garde exprimait sa stupéfaction de constater que très peu de demandes avaient été adressées,[15] avant d'affirmer dès le mois suivant que ce petit nombre résultait d'un malentendu: certains pensaient apparemment que la demande d'août ne concernait que les ecclesias n'ayant jamais reçu de pèlerin, et d'autres n'osaient pas faire une demande car il croyaient que ce dernier viendrait carrément d'Allegheny.[16] Ces points n'ayant toujours pas été bien assimilés, le numéro suivant du périodique dut faire une nouvelle clarification,[8] et en 1901, il fut écrit que certains s'abstenaient toujours de demander la visite d'un pèlerin car ils craignaient à tort de devoir participer aux frais de voyage des pèlerins; cette idée fut si apparemment persistante qu'il fallut aborder le sujet à plusieurs reprises.[17][18][19]

Dans les cas où ils étaient payés car ils n'avaient pas suffisamment d'argent, les pèlerins recevaient l'argent de la Watch Tower, bien que les ecclesias qui les accueillaient prennent en charge leur repas.[2] Les frais de voyage et autres nécessités de ces ministres étaient payés par les dons volontaires envoyés au Fonds des Tracts ("Tract Fund");[20] dans tous les cas, ils ne devaient jamais solliciter d'argent, procéder à des collectes ou s'attarder indûment à un endroit.[21][22]

Les pèlerins étaient également envoyés aux conventions où ils prononçaient des discours.[2]

Statut et impact

Les pèlerins furent les Étudiants de la Bible les plus en vue dans le mouvement, constituant une sorte d'élite, à tel point que presque tous les officiels de la Watch Tower de l'époque et les leaders de groupes schismatiques faisaient partie de ce groupe à l'origine.[2] De plus, dans l'esprit des adeptes, ils étaient étroitement associés avec Russell et ainsi tenus en haute estime. Selon le sociologue James A. Beckford, ils exerçaient un ascendant y compris sur les aînés, bénéficiant d'avantages matériels et sociaux en tant que "leaders de la classe moyenne dans un mouvement avec un fort soutien de la classe ouvrière". Formant une "cohorte hautement qualifiée et mobile de cadres de confiance qui supervisait de nombreux aspects de l'administration et d'activité ecclésiale" et bénéficiant d'un niveau d'éducation plus élevé que celui des adeptes ordinaires, les pèlerins maintenaient une grande distance sociale avec ceux-ci, ce qui leur permettait d'insuffler de hauts standards dans les ecclesias.[23]

Compte tenu de tous ces éléments, l'influence des pèlerins sur les autres adeptes était "énorme" et ils étaient indispensables pour s'assurer que les directives de Russell soient bien mises en œuvre dans les plus bas échelons de la Watch Tower. Selon Beckford, ils pouvaient être de "puissants manipulateurs de l'opinion publique" parmi les adeptes et, du fait de leur grande influence, étaient capables d'entraîner un grand nombre d'entre eux en cas de schisme.[23] De surcroît, avec la mise en place du système des pèlerins, Russell posait alors la fondement du modèle organisationnel que les Témoins de Jéhovah utilisent aujourd'hui,[3] puisque les serviteurs itinérants d'aujourd'hui sont, à quelques différences près, les successeurs des pèlerins.[2]

Une publication jéhoviste retrace la chronologie des termes successifs utilisés pour désigner les représentants itinérants de la Watch Tower: ils étaient appelés de 1894 à 1927 les pèlerins, de 1928 à 1936 les directeurs de service régionaux, de juillet 1936 à 1938 les serviteurs régionaux, de 1938 à 1941 les serviteurs de zone, de 1942 à 1948 les serviteurs des frères, et depuis 1948 les serviteurs de circuit, puis de circonscription et enfin les serviteurs de circonscription.[24]

Chiffres

Le nombre de pèlerins augmenta peu dans les premières années de la mise en place de ce service, avant dépasser les 50 à partir de 1910. Il y en avait 21 en 1894, 25 en 1905 et 93 en 1917.[2][3] Trois seulement étaient à plein temps en 1897. Vers 1905, les filiales (Allemagne, Grande-Bretagne, Australie...) commencèrent à publier en début d'année dans La Tour de Garde leur propre rapport.

Année se terminant au 1er décembre Nombre de pèlerins Total de miles parcourus par les pèlerins Nombre d'églises ou villes visitées Nombre de réunions publiques Nombre de réunions privées Dollars dépensés pour l'activité des pèlerins
1897[25] 1 935,20
1899[26] 2 612,01
1900[27] 14 48 845 649 1 287 875 3 357,59
1901[28] 16 63 149 634 1 141 745 3 255,28
1902[29] 21 117 746 1 208 1 335 2 057
1903[30] 25 154 214 (le voyage en Europe de Russell inclus) 1 702 2 647 7 956
1904[31] 27 plus de 140 000 (voyages de Russell inclus) 2 623 6 837,86
1905[32] 25 154 110 1 639 1 580 3 159 7 450,87
1906 (États-Unis uniquement)[33] 30 176 167 1 821 1 667 3 529 11 752,45 (conventions incluses)
1907[34] 35 184 878 1 951 2 009 4 210 17 091,38 (conventions incluses)
1908[35] 47 235 750 2 527 6 077 20 074,96 (conventions incluses)
1909[36] 42 311 816 (voyages de Russell inclus) 2 781 6 070 27 420,16 (conventions et publicité incluses)
1910[37] 57 477 247 3 521 3 297 7 416

Quelques noms

Voici quelques noms des pèlerins figurant dans la grande liste dressée par James Parkinson, avec leurs années à plein temps dans ce service, et les pays visités:[4]

Références

  1. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 15 décembre 1898, R2403, p. 370, "Report for Fiscal Year Ending Dec. 1, 1898"
  2. 2,0, 2,1, 2,2, 2,3, 2,4, 2,5 et 2,6 Wills, Tony (2006) (anglais), A People for His Name: A History of Jehovah's Witnesses and an Evaluation, Morrisville: Lulu Enterprises, p. 22 (ISBN 978-1-4303-0100-4)
  3. 3,0, 3,1 et 3,2 Rogerson, Alan (1969) (anglais), Millions Now Living Will Never Die: A Study of Jehovah's Witnesses, Grande-Bretagne: Constable & Co Ltd, pp. 14,15
  4. 4,0, 4,1 et 4,2 Parkinson, James (1999, 3è éd.) (anglais), The Bible Student Movement in the Days of CT Russell, format pdf, pp. 23-28
  5. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 1er août 1897, R2192, p. 222, "Our Pilgrims"
  6. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 15 mai 1899, R2472, p. 114, "A "Pilgrim" in the West"
  7. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 15 février 1897, R2093, p. 18, "Traveling Brethen on Time"
  8. 8,0 et 8,1 La Tour de Garde (anglais), 15 novembre 1900, R2731, p. 338, ""Pilgrim" Arrangements Still Misunderstood"
  9. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 1er août 1900, R2672, p. 226, "The Pilgrim Harvest Service"
  10. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 1er février 1902, p. 34, ""Renew Requests for Pilgrim-Service, 1902"
  11. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 15 décembre 1902, R3124, p. 383, "Requests for Pilgrim Visits in 1903"
  12. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 1er mai 1905, p. 134, ""Do You Desire "Pilgrim" Visits?"
  13. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 1er mai 1906, p. 135, "Yearly Requests for Pilgrim Visits"
  14. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 1er mai 1908, p. 135, "Yearly Requests for Pilgrim Visits"
  15. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 15 octobre 1900, R2750, p. 306, "About Pilgrim Visits"
  16. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 1er novembre 1900, R2750, p. 322, "About "Pilgrim" Calls"
  17. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 1er mars 1901, p. 82, "Pilgrim Visits Are Free of All Charges"
  18. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 1er novembre 1901, p. 338, "Pilgrim Visits Are Free of All Charges"
  19. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 1er décembre 1901, p. 370, "Pilgrim Visits Are Free of All Charges"
  20. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 15 décembre 1897, R2234, p. 309, "Report for Fiscal Year Ending Dec. 1, 1897"
  21. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 15 août 1895, R1851, p. 188
  22. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), septembre 1898, p. 258, "Pilgrims' in the Far West and South"
  23. 23,0 et 23,1 Beckford, James A. (1975) (anglais), The Trumpet of Prophecy: A Sociological Study of Jehovah's Witnesses, Oxford: Basil Blackwell, pp. 15,16 (ISBN 0-631-16310-7)
  24. Arrowup.png WTBTS (1993), Les Témoins de Jéhovah: Prédicateurs du Royaume de Dieu, Watch Tower Bible & Tract Society, p. 223
  25. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 15 décembre 1897, R2234, p. 310, "Financial Account"
  26. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 15 décembre 1898, R2549, p. 283, "Treasurer's Account, Dec. 1st, '98, to Dec. 1st, '99"
  27. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 15 décembre 1900, R2742, p. 374, ""Orl Preaching - "Pilgrim" Department"
  28. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 15 décembre 1901, R2922, p. 390, "The "Pilgrim" Service - Oral Preaching"
  29. Arrowup.png La Tour de Garde, 15 décembre 1902, R3121, p. 378, "The Pilgrim Service Department"
  30. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 15 décembre 1903, R3288, p. 454, "The Pilgrim Service Increased"
  31. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 15 décembre 1904, R3471, p. 372, "The Pilgrim Service"
  32. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 15 décembre 1905, R3682, p. 375, "The Pilgrim Department"
  33. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 15 décembre 1906, R3908, p. 392, "Pilgrim Work Summary, Including All Conventions"
  34. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 15 décembre 1907, R4104, p. 374, "The Pilgrim Service"
  35. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 15 décembre 1908, R4295, p. 374, "The Pilgrim Service"
  36. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 15 décembre 1909, R4533, p. 374, "Summary of the Year's Work"
  37. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 15 décembre 1910, R4726, p. 387, "Pilgrim Service in United States and Canada"