Sport

Un article de Témoins de Jéhovah: TJ-Encyclopedie, l'encyclopédie libre sur les Témoins de Jéhovah.
Aller à : navigation, rechercher
Tennis.jpg

Dans ses écrits, la Société Watch Tower n'interdit pas le sport à ses fidèles, mais décourage fortement la participation aux activités sportives organisées, principalement en raison de la fréquentation des gens du monde, du temps qu'elles peuvent accaparer au détriment des activités religieuses et de l'esprit de compétition qu'elle peuvent promouvoir. Il n'y a pas de mesure d'exclusion à l'encontre d'un adepte effectuant du sport à un niveau professionnel — hormis s'il s'agit d'un sport violent —, mais il ne peut pas accéder à des fonctions de service au sein de la congrégation. En revanche, le sport effectué dans un cadre informel est jugé acceptable, voire bénéfique, à condition qu'il ne devienne pas une priorité dans la vie de l'adepte.

Avis de la Société

La Watch Tower explique dans ses publications que les sports violents tels que la boxe[1] et la tauromachie — qui est considérée comme un "outrage aux principes divins" puisqu'elle met à mort un taureau de façon indécente —,[2] ne sont pas acceptables pour les fidèles Témoins de Jéhovah, et donc ne devraient être ni pratiqués ni regardés à la télévision. La raison est que la vie est sacrée et que ce genre de sport est un manque de respect envers Dieu, l'auteur de la vie. De ce fait, ceux qui pratiqueraient l'un d'entre eux encourent une exclusion, comme le prouve un manuel réservé aux anciens:[3]

"Un chrétien qui apprendrait le judo, le karaté ou d'autres arts martiaux ne se conformerait pas à l'esprit de Jean 13:35 ou d'Esaïe 2:4 (gF 22/3/76, pp. 28,29). Un frère qui se mettrait à apprendre de tels sports violents et qui les pratiquerait ne remplirait pas les conditions requises pour être ancien ou serviteur ministériel. Si quelqu'un défend ou préconise publiquement de tels sports, on peut agir à son égard selon 2 Thessaloniciens 3:13-15 ou selon le jugement des anciens de la congrégation locale. (Voir wF 1/10/81, pp. 30,31, où l'on explique que celui qui continuerait de pratiquer la boxe professionnelle serait exclu de la congrégation.)"

Pour ce qui est des sports qui mettent inutilement la vie en danger, tels que les courses de taureaux, l'alpinisme, les sports aériens ou les courses automobiles, ceux-ci ne sont pas convenables pour les Témoins;[4][5] toutefois, certains articles les découragent fortement sans toutefois les interdire explicitement.[6] Quant à la chasse et à la pêche, elles sont autorisées pourvu qu'elles ne soient pas pratiquées dans un but de cruauté et qu'elles n'envahissent pas les activités religieuses.[7]

Dans le cas du sport non-violent, la Société Watch Tower attire fréquemment l'attention sur les dangers, tout en admettant que le sport peut être bénéfique sur un plan physique. Ces dangers sont notamment le fait qu'il peut favoriser le culte du héros,[8][9] qu'il a tendance à promouvoir l'esprit de compétition,[10][11][12] qu'il peut comporter des dangers physiques, qu'il peut donner lieu à des émeutes lors des représentations, qu'il peut dégénérer en violence de la part des joueurs comme des spectateurs,[13] qu'il comporte une dimension mercantile[14][15] et nationaliste,[16] qu'il est souvent entaché de tricherie (dopage)[16][17][18] et qu'il peut participer à la dégradation des mœurs.[16] De ce fait, il est recommandé de considérer le sport comme une distraction, et ainsi de ne pas le pratiquer à un niveau professionnel. L'historien James Penton estime que, d'une manière générale, le point de vue de la Watch Tower sur le sport est plutôt "négatif", et cite à l'appui de ce constat la brochure L'école et les Témoins de Jéhovah.[19]

Le fait que le sport professionnel ne soit pas pour les chrétiens ressort du fait que la Watch Tower a fréquemment fait l'éloge de sportifs ayant mis fin à la compétition sportive pour devenir Témoins et, bien souvent, embrasser une carrière dans le service de pionnier.[20][21][22][23][24][25] Penton constate que les athlètes se convertissant à la foi jéhoviste ont tendance à abandonner le sport, bien que son analyse l'amène à penser que de nombreux Témoins apprécient de compter des "stars" dans leur religion.[19]

Dans les faits, un certain nombre d'adeptes sont passionnés de sport et manifestent un certain chauvinisme en soutenant telle ou telle équipe. Il est même arrivé qu'une réunion soit déplacée dans une certaine congrégation parce qu'elle tombait un soir de finale de coupe du monde. Néanmoins, Penton estime que, si l'assistance à un événement sportif n'est pas interdit, il n'empêche que beaucoup de Témoins rechignent à s'y rendre, considérant cela comme une perte de temps pour les activités théocratiques.[19]

Une lettre datée du 17 janvier 1983, adressée à toutes les congrégations (au moins d'Italie), spécifiait les conditions précises qui étaient acceptables et celles qui ne l'étaient pas en matière de sport. Cette lettre disait notamment:[26]

"[Il y a] de plus en plus souvent des cas de groupes de frères et sœurs, incluant également des anciens, qui organisent des matchs de football. Les réunions sont organisées selon un programme bien défini. Les joueurs [ont] des chemises portant le nom de la congrégation, des chaussures, etc. Une congrégation a joué les uns contre les autres dans la même circonscription. Nous croyons que ce genre de divertissement extrêmement dangereux pour la spiritualité d'un grand nombre car il peut créer un esprit malsain de la concurrence, en particulier chez les jeunes parce que ces jeux de football sont devenus un sujet de conversation lors des réunions des congrégations. Cela ne veut pas dire que c'est le fait de jouer au football qui est à blâmer. C'est la façon dont nous organisons les jeux qui est condamnable. Si quelqu'un veut jouer au ballon, il est libre de le faire sous la supervision et la responsabilité de ses parents. Mais il faut se référer à des circonstances aléatoires. Il devrait n'y avoir aucun programme ni aucune des équipes organisés au préalable. (...) Nous invitons les anciens qui ont pu avoir organisé des équipes de joueurs et les programmes des réunions à mettre un terme à tout cela."

Suite à ces consignes, des anciens écrivirent en 1990 à la filiale concernant un cas dans leur congrégation: deux ou trois fois par mois, 8 à 10 jeunes de deux congrégations voisines, dont un ou deux adultes, louaient un champ pour jouer au football. Les équipes n'étaient pas formées à l'avance, ni exclusivement composées des membres d'une même congrégation, ni systématiquement des mêmes joueurs; il n'y avait pas d'esprit de compétition, pas de t-shirt utilisés, et cette activité ne freinait pas les activités religieuses. Toutefois, les anciens se demandaient si ces circonstances étaient conformes aux directives de la lettre, notamment si elles ne contrevenaient pas à la nécessité de "se référer à des circonstances aléatoires".[27] Or, malgré toutes les précisions apportées par les anciens, la filiale répondit que ce cas tombait sous le coup de la lettre, et que les jeunes devaient jouer au football de façon totalement "occasionnelle", "imprévue", et sous la surveillance de leurs parents.[28]

Quelques exemples dans les publications

Comme tenu du caractère récurrent de ce thème dans les périodiques, tous les articles ne sont pas cités ci-dessous et la liste présentée est très loin d'être exhaustive. En outre, ne sont répertoriés ici que les articles assez conséquents et dont le sport était le sujet principal.

Publication Contenu
Réveillez-vous!, 22 août 1982, pp. 9-11, article "Le sport et la famille — Un point de vue équilibré" Tout en reconnaissant des aspects positifs au sport, le périodique recommande d'adopter un comportement raisonnable, de rejeter les mauvaises fréquentations, la vanité, la violence et l'esprit de compétition. Il faut donc être équilibré: le sport doit détendre mais ne pas devenir une obsession.
Réveillez-vous!, 8 novembre 1984, pp. 10-12, article "Les Jeux olympiques, le sport et la religion — Y a-t-il conflit?" Citant 1 Corinthiens 9:24,25, le périodique montre la gloire obtenue dans le sport est éphémère, puis explique que les méfaits de l'esprit de compétition: divisions, orgueil, vantardise, caractère agressif. De ce fait, "les chrétiens ne voudront pas être entraînés dans des équipes de championnat, ni même se livrer entre eux à des compétitions. Ils ne souhaiteront pas non plus faire jouer des congrégations l'une contre l'autre dans un sport quelconque".

=> On peut relever les formulations "ne voudront pas" et "ne souhaiteront pas" qui donnent un ordre tout en faisant croire que c'est la volonté personnelle des adeptes.

Réveillez-vous!, 8 janvier 1985, pp. 12-14, article "Les jeunes s'interrogent... Suffit-il de gagner?" Après avoir examiné les raisons qui fait que l'on se sent meurtri lorsqu'on on perd, le périodique conclut: "Il est normal de s'efforcer, dans des limites raisonnables, d'entretenir sa forme physique. Mais à long terme la piété est bien plus vitale que l'exercice corporel".
Réveillez-vous!, 8 novembre 1986, pp. 14-18, article "La Coupe du monde de football: rien que du sport?" L'article dit que la Coupe du monde peut constituer une fuite de la réalité de par l'euphorie qu'elle engendre, qu'elle est utilisée à des fins politiques pour donner l'impression d'une unité et qu'elle n'est pas exempte de violence. Le lecteur est donc invité à faire preuve d'équilibre, à "considérer [le sport] comme une détente" et à "s'y livrer avec modération".
Réveillez-vous!, 22 août 1991, pp. 3,4,10-12, articles "La place du sport dans la vie" et "Comment laisser le sport à sa place?" L'article dit que "le sport n'était pas condamnable en lui-même", que rien dans la Bible ne l'interdit et que "les apôtres s'en sont même souvent servis pour illustrer leur enseignement". L'équilibre est néanmoins de mise: il faut rejeter la compétition et le culte des vedettes. Le sport peut procurer des bienfaits d'ordre physique, mais ceux-ci restent limitent en comparaison des bienfaits d'ordre spirituel.
Réveillez-vous!, 8 mai 1991, p. 12, article "La coupe du monde de football — Sport ou guerre?" L'article met en avant la présence de violence dans la coupe du monde, la bénédiction papale et la présence de hooligans. Puis il conclut sur le fait que "violence et volonté de gagner à tout prix" constituent "l'aspect condamnable du sport professionnel", et incite à faire preuve d'"équilibre" en sachant se réserver du temps pour l'activité physique tout en laissant accordant la priorité aux activités religieuses.
La Tour de Garde, 1er mai 2004, p. 31, article "Les sports antiques et l'importance de la victoire" Plusieurs problèmes son soulevés en rapport avec certains sports, tout en reconnaissant que cela ne se produit pas inévitablement: l'ambiance ("une ferveur quasi religieuse"), le dopage, l'esprit de compétition, les mauvaises fréquentations et la violence. Néanmoins, "quand on le laisse à la place qui lui revient, l'exercice physique est une source d’agrément".
Les jeunes s'interrogent — Réponses pratiques 2, 2008, chapitre 32, pp. 264-66 À la question de savoir s'il est "toujours mal de participer à des activités sportives", le périodique répond que c'est "faux", citant 1 Timothée 4:8 (mais sans le bout de phrase "à peu de chose"). Il est indiqué que la "prudence" doit être de mise car la "priorité absolue devrait toujours être de plaire à Dieu". Il convient donc de se poser trois questions ayant trait aux risques physiques éventuels, aux fréquentations — sachant que les entraînements et la compétition resserrent les liens des coéquipiers — et à l'argent et au temps qui y seront consacrés.

Célébrités jéhovistes

Voir aussi Célébrités en rapport avec les Témoins de Jéhovah et Christian Paturel

Plusieurs sportifs célèbres ont poursuivi leur carrière profane même après être devenus Témoins de Jéhovah, notamment:

Jerry Hairston, Jr.
Venus Williams
  • Jerry Hairston, Jr., un joueur de base-ball, est Témoin de Jéhovah depuis juillet 2000; malgré sa conversion, il poursuit ce sport puisqu'il a fait partie de l'équipe des Yankees de New York championne de la Série mondiale 2009 et a rejoint les Brewers en 2011.[29]
  • Chet Lemon est un jour de baseball professionnel. Il devint Témoin de Jéhovah peu après être entré dans une league majeure de baseball. En 2001, il souffrit d'une maladie et fut opéré de l'abdomen sans transfusion. Plus tard, il fut l'entraîneur de base-ball d'Eustis High School, en Floride.[30]
  • Mark McCumber est un golfeur professionnel qui est un Témoin de Jéhovah et impliqué dans sa religion.[31]
  • Dave Meyers est Témoin de Jéhovah depuis 1980, exerçant la fonction d'ancien. Il fut un basketteur professionnel qui joua avec les Lakers de Los Angeles dans les années 1970. Il se retira du sport trois ans après sa conversion religieuse.[32]
  • Christian Paturel
  • Ioan Ovidiu Sabău est un Témoin de Jéhovah et un ancien footballeur roumain qui a participé à la Coupe du monde 1990 et à l'Euro 1996 avec l'équipe de Roumanie. Il a stoppé sa compétition sportive en 2009.[33] À son sujet, une personne étudiant avec les Témoins de Jéhovah écrivit à la filiale de Rome en 1993, étant surprise, en lisant la presse, de constater que ce footballer professionnel était Témoin. Cette personne estimait que sa profession enfreignait les directives données sur ce sujet dans les périodiques. Elle demandait donc si Sabău était autorisé à poursuivre sa carrière ou si la Watch Tower avait revu son avis sur la question.[26] Dans sa réponse, la filiale reconnut que Sabău était bien Témoin, et expliqua que "la profession d'une personne peut affecter la réputation de la congrégation ou de ses exigences, en matière de fonctions de service" mais que dans le cas présent, le métier n'était "pas clairement en opposition avec ce qui est explicitement requis dans la Bible".[34] Ainsi, il ne peut pas obtenir des fonctions dans la congrégation car il n'est pas considéré comme un modèle à suivre, mais n'est pas exclu pour autant.
  • Dan Ritchie est un Témoin de Jéhovah pratiquant la natation et l'aviron à un niveau professionnel et participera aux Jeux olympiques de Londres en 2012.[35]
  • Lou Whitaker est l'un des meilleurs sportifs de l'histoire du baseball, excellant en tant que joueur de deuxième base. En tant que Témoin de Jéhovah, il refusa de se lever pour l'hymne national avant les matchs.[36]
  • Serena et Venus Williams sont deux joueuses de tennis professionnelles. Elles font régulièrement état de leur appartenance aux Témoins de Jéhovah, et ceci en dépit du fait qu'elles manifestent un esprit de compétition acharnée, sont agressives sur le cours de tennis, piquant des crises de colère et prononçant des jurons, et manifestent un certain degré de nationalisme. Ces manières de la part de ces deux sportives mettent mal à l'aise bien des Témoins sur Internet qui tentent de leur trouver des excuses et de prouver que finalement l'éducation jéhoviste ne constitue pas un frein à une carrière sportive. Or, dans le cas de ces deux sœurs dont le père n'était pas Témoin, il apparaît que le mouvement a lâché du lest et que ce n'est certainement pas par suite de l'enseignement jéhoviste qu'elles sont devenues sportives de haut niveau.[37]
  • Willie Wise est un basketteur professionnel qui a joué avec plusieurs leagues américaines. En tant que Témoin de Jéhovah, il refusa de porter le drapeau américain sur son uniforme. Il devint un "Born again" à la fin des années 1970.[38]

Il arrive aussi que certains Témoins quittent le mouvement religieux pour devenir sportifs professionnels, comme ce fut le cas du basketteur Danny Granger.[39]

Ressources sur le sujet

Références

  1. Arrowup.png Le Ministère du Royaume, août 2000, p. 4, § 11
  2. Arrowup.png Réveillez-vous!, 8 juillet 1990, pp. 16-19, article "La tauromachie — Art ou insulte?"
  3. Arrowup.png WTBTS (1991), Prenez garde à vous-même et à tout le troupeau, Watch Tower Bible & Tract Society, p. 150
  4. Arrowup.png La Tour de Garde, 15 février 2007, p. 29, article "Pourquoi éviter les extrêmes?":
    "Respectueux du don de la vie et de son Auteur, les chrétiens qui écoutent leur conscience ne pratiquent pas de sport à risques."
  5. Arrowup.png La Tour de Garde, 15 janvier 1997, p. 21, § 18:
    "Que demande de chaque chrétien le respect de la vie et du sang? Eh bien, de ne pas risquer inutilement sa vie par goût des sensations fortes."
  6. Arrowup.png Réveillez-vous!, 22 mars 1982, pp. 20-23, article "Le jeu en vaut-il la chandelle?":
    "Dans des cas semblables, chacun doit répondre personnellement à notre question et prendre ses responsabilités: Le jeu en vaut-il la chandelle?"
  7. Arrowup.png La Tour de Garde, 15 mai 1990, pp. 30,31, article "Questions des lecteurs"
  8. Arrowup.png La Tour de Garde, 15 juin 1974, p. 369, sous-titre "Les dieux qui sont imités"
  9. Arrowup.png La Tour de Garde, 15 décembre 1972, pp. 761,762, article "Accordez-vous une importance excessive à des créatures?"
  10. Arrowup.png Réveillez-vous!, 8 décembre 1995, pp. 14,15, article "D'après la Bible... La compétition dans le sport est-elle mauvaise?"
  11. Arrowup.png Réveillez-vous!, 8 janvier 1985, pp. 12-14, article "Les jeunes s’interrogent... Suffit-il de gagner?"
  12. Arrowup.png Réveillez-vous!, 8 novembre 1984, p. 12, article "Les Jeux olympiques, le sport et la religion — Y a-t-il conflit?"
  13. Arrowup.png Réveillez-vous!, 22 avril 1981, p. 30, article "Supporters ou bêtes féroces?", dans "Coup d’œil sur le monde"
  14. Arrowup.png Réveillez-vous!, 22 août 1991, p. 6, article "Le sport en crise"
  15. Arrowup.png Réveillez-vous!, 22 mars 1994, p. 10, article "L'ouvrier mérite-t-il son salaire?"
  16. 16,0, 16,1 et 16,2 Réveillez-vous!, 8 novembre 1989, pp. 2-13, dossier sur le sport
  17. Arrowup.png Réveillez-vous!, 8 décembre 1983, p. 30, article "Médecine sportive et électronique", dans "Coup d'œil sur le monde"
  18. Arrowup.png Réveillez vous!, 22 mai 1976, p. 29, article "Transfusion sanguine et dopage", dans "Coup d’œil sur le monde"
  19. 19,0, 19,1 et 19,2 Penton, James A. (1997, 2è éd.) (anglais), Apocalypse Delayed: The Story of Jehovah's Witnesses, Toronto: University of Toronto Press, pp. 274-77 (ISBN 0-8020-7973-3)
  20. Arrowup.png La Tour de Garde, 1er mai 1986, pp. 23,24
  21. Arrowup.png WTBTS (2007), Annuaire des Témoins de Jéhovah, Watch Tower Bible & Tract Society, pp. 203-07
  22. Arrowup.png WTBTS (1989), Annuaire des Témoins de Jéhovah, Watch Tower Bible & Tract Society, pp. 240-43
  23. Arrowup.png La Tour de Garde, 1er janvier 2001, pp. 11,12
  24. Arrowup.png WTBTS (2008), Annuaire des Témoins de Jéhovah, Watch Tower Bible & Tract Society, p. 46
  25. Arrowup.png Réveillez-vous!, 8 juillet 1990, pp. 14,15
  26. 26,0 et 26,1 Lorenzi
  27. Arrowup.png Lettre du 30 juin 1990 des anciens de Cagliari (italien), infotdgeova.it. Consulté le 14 février 2012
  28. Arrowup.png Réponse du Béthel (italien), infotdgeova.it. Consulté le 14 février 2012
  29. Arrowup.png Pearlman, Jeff (25 juin 2001) (anglais), "Hot Hitter Plays With Fire", Sports Illustrated. 94 (26):76
  30. Arrowup.png Ex Jehovah's Witnesses on Line (31 juillet 2009) (anglais), "Celebrities who are (or were) JWs – Part 4", ex-jw.com. Consulté le 14 février 2012
  31. Arrowup.png Adherents (14 septembre 2005) (anglais), "The Religious Affiliation of Professional Golfer Mark McCumber", adherents.com. Consulté le 14 février 2012
  32. Arrowup.png Ex Jehovah's Witnesses on Line (28 novembre 2009) (anglais), "Celebrities who are (or were) JWs – Part 5", ex-jw.com. Consulté le 14 février 2012
  33. Arrowup.png Daniel Conţescu (17 mars 2011) (roumain), "Iehovistul Sabău le-a arătat calea: 'Timișoara va câștiga titlul. După două înfrângeri, Dorinel va fi înjurat'" (traduction: "Le Témoin de Jéhovah Sabău leur montre la voie (...)"), Evenimentul ZIlei. Consulté le 14 février 2012
  34. Arrowup.png Réponse du Béthel du 8 novembre 1993 partie 1 et partie 2 (italien), infotdgeova.it. Consulté le 14 février 2012
  35. Arrowup.png Dickson, Mike (3 mars 2011) (anglais), "A Jehovah's Witness, Britain's first Muslim rower, and a champion from 1992... the men going for rowing glory at London Olympics", Dailymail. Consulté le 14 février 2012
  36. Arrowup.png Ex Jehovah's Witnesses on Line (6 juillet 2009) (anglais), "Celebrities who are (or were) JWs – Part 3", ex-jw.com. Consulté le 14 février 2012
  37. Arrowup.png Alain, Patrick, "Les TJ et le sport, deux poids deux mesures", unelueur.org, version archivée du 29 novembre 2010. Consulté le 14 février 2012
  38. Arrowup.png JW Employees (anglais), "Jehovah's Witness Employees and Patriotism, Politics, Voting, the American Flag, the pledge of Allegiance, and the National Anthem", jwemployees.bravehost.com. Consulté le 14 février 2012
  39. Arrowup.png Towerwatcher (4 juillet 2005) (anglais), "Sports 'Outscoring' Jehovah's Witnesses", pressbox.co.uk. Consulté le 14 février 2012