Tyr

Un article de Témoins de Jéhovah: TJ-Encyclopedie, l'encyclopédie libre sur les Témoins de Jéhovah.
Aller à : navigation, rechercher

Info bulb.png Cet article est une ébauche à compléter, ce qui signifie que certaines informations essentielles peuvent être absentes pour l'instant


Tyr dans les écrits des Témoins de Jéhovah

  • Dans Le Mystère Accompli (1917), Georges H. Fisher commentant Ezechiel 26:1-14 identifie Tyr au système philosophique de la "Chrétienté".
  • Dans Vindication volume 2 (1932), Joseph Franklin Rutherford commentant le même passage biblique, identifie Tyr à la partie du "Big Business" qui marchande sur les mers, c'est à dire à l'empire Anglo-américain dominé en particulier par de riches juifs.
  • Dans Ennemis (1937) le même Rutherford, commentant Esaïe 23:1-14 mais faisant aussi référence à Ezéchiel 26, identifie Tyr d'abord au système satanique dans son entier, et en particulier à l'Église Catholique.

La prophétie d'Ezechiel 26:14 concernant Tyr

Plan de la "Tyr" actuelle, la nouvelle ville (contour en bleu) est construite sur une partie de la ville antique (contour en rouge)

"Et je ferai de toi un rocher dénudé, un lieu où les pêcheurs étendront leurs filets pour les faire sécher. Tu ne seras jamais, jamais plus rebâtie car moi, l'Eternel, j'ai parlé, c'est là ce que déclare le Seigneur, l'Eternel."

Selon cette prophétie, la chute de Tyr, sous l'attaque de Nébuchadnézar aurait dû entraîner la désertification éternelle de la ville, or la carte GoogleMap ci-dessous et le croquis ci-contre démontre qu'une partie de la ville actuelle est construite sur l'ancienne Tyr. Les fondamentalistes bibliques dont font parti les Témoins de Jéhovah aiment citer le cas de la ville de Babylone, dont la prophétie évoquait aussi une désertification, car la ville antique n'a jamais été reconstruite, ils oublient que manifestement dans le cas de Tyr, la prophétie ne s'est pas réalisée

Par exemple, le livre de 1985, "Création", page 216, veut prouver que la destruction incomplète de la ville par Nébuchadnesar, contrairement à la prophétie qui parlait d'une destruction complète, s'est en fait réalisé 300 années après avec Alexandre le Grand, outre qu'il s'agit d'une façon de tordre le texte, celui-ci précisant bien qu'il parle de la venue de Nébuchadnesar qu'il nomme précisement en Ezechiel 26:7, aucun commentaire n'est fait sur Ezechiel 26:14 et la promesse de destruction éternelle de la ville.

D'autres publications jéhovistes tentent de montrer Sour (l'actuelle Tyr) comme un petit port dans laquelle selon la prophétie d'Ezechiel "on laisse sécher les sennes" (ou filets de pêche) (Ezechiel 26:5), si à la date de leur écriture (1981,1977) sa petitesse était peut-être réelle, en 2008 la population de Sour compte plus de 110.000 habitants, et n'est plus un petit port de pêche, dès lors quand Tyr est évoqué dans les publications jéhovistes ce n'est plus l'aspect historique de la prophétie qui est mis en avant mais des considérations d'exemple spirituel à ne pas suivre (Voir "Ne laissons pas notre cœur s’enorgueillir" dans La Tour de Garde du 15 Octobre 2005, page 22).

GoogleMap

<googlemap lat="33.271363" lon="35.195904" zoom="16"> 33.271721, 35.21838, Sour, Sayda, Lebanon 33.26912, 35.195389, Site archéologique de Tyr 33.272422, 35.19541, Ville nouvelle construite sur l'ancienne Tyr </googlemap>