Visions of Glory: A History and a Memory of Jehovah's Witnesses

Un article de Témoins de Jéhovah: TJ-Encyclopedie, l'encyclopédie libre sur les Témoins de Jéhovah.
Aller à : navigation, rechercher
Visions of Glory: A History and a Memory of Jehovah's Witnesses
Auteur Barbara Grizzuti Harrison
Sujet Témoins de Jéhovah
Genre Étude historique et récit autobiographie
Pays Etats-Unis.jpg États-Unis, New York
Langue(s) Anglais
Date de parution originale 1978
Date(s) de réédition 1980
Éditeur Simon and Schuster, Touchstone
Format(s) livre
Pages 413
ISBN 0-671-25101-5
Avis professionnels ou de lecteurs
Livre précédent Unlearning the Lie: Sexism in School (1969)
Livre suivant Off Center (1980)

Visions of Glory: A History and a Memory of Jehovah's Witnesses est un ouvrage publié en 1978 par l'écrivain et journaliste Barbara Grizzutti Harrison (1934—2002). Ancienne Témoin de Jéhovah qui travailla pendant plusieurs années au siège de la Watch Tower à Brooklyn, Harrison relata dans Visions of Glory ses souvenirs d'enfance tout en retraçant l'historique du mouvement. Avant sa mort, Harrison accorda à Randy Watters le droit de le publier en ligne son livre gratuitement son livre, sur le site exjws.net (lien mort depuis). Ce témoignage, qui n'est plus réédité depuis 1980, a atteint le statut d'ouvrage de référence sur les Témoins de Jéhovah.

Contenu

Barbara Harrison est devenu nationalement connue en 1978 quand elle publia ce livre qui combine récits de souvenirs d'enfance et histoire du mouvement des Témoins de Jéhovah. Avec Diane Wilson, c'est l'une des rares femmes à faire part de son expérience au sein de l'organisation. Bien que Harrison ait exprimé son admiration pour les Témoins individuels et écrit avec bienveillance de leur persécution, elle donne une vision souvent ironique mais réaliste de l'organisation, présenté ici d'un point de vue féministe (elle insiste fréquemment sur des comportements qu'elle considère comme sexistes au sein du mouvement); les récits de sa propre histoire sont tour à tour hilarants et émouvants. Son ouvrage est précieux car il fournit de nombreux documents historiques sur des aspects peu connus de la Watch Tower (passages du transcript des procès relatifs aux "blé miraculeux" et à la séparation légale des époux Russell, articles de journaux de l'époque de Russell...).

Réception critique

Le livre est considéré comme l'une des références sur le sujet de l'éducation au sein des Témoins de Jéhovah,[1] et est fréquemment cité dans des ouvrages académiques. Il reçut de nombreuses critiques positives dès sa parution.

Selon le Mother Jones Magazine, "ses souvenirs de la lutte pour se libérer (...) sont extrêmement puissants et émouvants", mais "sa tentative d'écrire une histoire complète des Témoins est moins réussie: elle est trop près du sujet et se sent évidemment la nécessité d'expulser tous les éléments d'information qu'ils aient jamais imposés sur elle".[2] Pour le journal Chicago Tribune, l'ouvrage est "passionné et passionnant", "soigneusement étudié et immensément compétent"; pour Nation, il s'agit d'"un historique complet, impressionnant à la fois sur les plans scientifique et théologique", et pour Ms Magazine, c'est un "livre courageux, vaste, douloureux".[3] Dans The New York Times Book Review, Vivian Gornick écrivit que Visions of Glory est "assez bien écrit, contient une masse d'informations, et la personnalité de son auteur est extrêmement séduisante".[4]

Les auteurs Dereck Daschke et W. Michael Ashcraft estiment que ce livre constitue "les mémoires compatissantes mais franches de ses années [celles de l'auteur] dans le mouvement".[5] Quant à Stephen Greenspan, il considère ce livre comme "un récit fascinant de ce phénomène" (celui des multiples prophéties apocalyptiques manquées).[6]

En revanche, certaines des prises de position de Harrison — par exemple sur les questions raciales — ont été critiquées par d'autres auteurs sur les Témoins, notamment James Penton qui, dans son livre, les juge trop extrêmes.

Tables des matières

I. Personal Beginnings: 1944

II. Organizational Beginnings: (1873-1912) Charles Taze Russell

III. Waiting for the World to Die

IV. Accumulating Wealth While the World Refuses to Die

V. God Can't Kill Arnold

VI. In Transition

VII. Catholics, Mob Violence, Civil Liberties, and the Draft

VIII. The Lure of Certainty

IX. The Heroic Opportunity and Adventure: Jehovah's Witnesses Overseas

X. Leaving: 1955

Abbreviated Codes for Sources Frequently Cited

Additional Sources

Index

Références

  1. Arrowup.png Gallagher, Eugene V. (2004) (anglais), The New Religious Movements Experience in America, Greenwood Publishing Group, p. 68 (ISBN 9780313328077)
  2. Arrowup.png Klein, Joe (février-mars 1979) (anglais), "Leaps of Reason and Faith", Mother Jones Magazine, pp. 71,72. Consulté le 6 octobre 2011
  3. Arrowup.png Quatrième de couverture
  4. Arrowup.png Martin, Douglas (26 avril 2002) (anglais), "Barbara Grizzuti Harrison, Author and Essayist, Dies at 67", The New York Times. Consulté le 6 octobre 2011
  5. Arrowup.png Daschke, Dereck; Ashcraft, W. Michael (2005) (anglais), New Religious Movements: a Documentary Reader, NYU Press, p. 296 (ISBN 9780814707036)
  6. Arrowup.png Greenspan, Stephen (2008) (anglais), Annals of Gullibility: Why We Get Duped and How to Avoid It, ABC-CLIO, p. 39 (ISBN 9780313362163)