Discussion:Auteurs critiques de Russell

Un article de Témoins de Jéhovah: TJ-Encyclopedie, l'encyclopédie libre sur les Témoins de Jéhovah.
Révision de 9 avril 2012 à 08:34 par Tjrecherches (discussion | contribs) (Page créée avec « === Dès le début ???=== Je pense, qu'il est intéressant de fixer dans le temps les critiques (externes) sur Russell, qui selon ce que j'en savais jusqu'alors, se concen... »)

(diff) ← Version précédente | view current revision (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Dès le début ???

Je pense, qu'il est intéressant de fixer dans le temps les critiques (externes) sur Russell, qui selon ce que j'en savais jusqu'alors, se concentraient à partir du moment où celui-ci est célèbre dans les journaux donc souvent et en grande majorité après son conflit avec Maria.

D'autre part, pourquoi mélanger les critiques internes des critiques externes d'autres mouvements ? 

A ce moment-là devrions-nous qualifier Russell comme un "opposant" à Barbour, puisqu'il a critiqué ce dernier qui était finalement le "rédacteur en chef" du Daily Eagle, cela n'a pas de sens historique à ce stade. Il fût un temps, où les Etudiants de la Bible se croyaient libre de réfléchir par eux-même, et Russell acceptait au départ (théoriquement) la discussion et la recherche, c'est devenu véritablement de l'opposition quand Russell s'est posé en chef, bien aider par Maria dans ce cadre. En clair on ne peut parler d'opposition, que quand le chef assume son rôle de chef (ici par une prophétie se réalisant sur sa modeste personne), tant qu'il ne se présente que comme un parmi d'autres, les critiques internes ne sont ni de l'opposition, ni de la persécution, mais des débats qui finissent par des séparations. Au fur et à mesure du temps, le chef s'est affirmé chef et c'est devenu de l'opposition contre le chef, mais pas suivant ce cadre, dès le début... C'est subtil, mais je pense que c'est nécessaire comme précision, tant c'est gommer la progression d'un mouvement ouvert de collaborateurs qui discutent et ont des avis différents (et se séparent parfois voire souvent), à un mouvement centré sur Russell et rien que lui. même si ce n'est qu'une question d'une vingtaine d'années, ces vingt années ne doivent pas être gommer: Le temps de la cristallisation des idées et du pouvoir sur les idées et autour d'un chef: Russell contre qui on ne peut plus que s'opposer puisqu'il s'agît maintenant de la seule et unique autorité. Je ne sais pas si j'ai été très limpide.--Tjrecherches 9 avril 2012 à 09:34 (CEST)