Discussion:Maria Russell : Différence entre versions

Un article de Témoins de Jéhovah: TJ-Encyclopedie, l'encyclopédie libre sur les Témoins de Jéhovah.
Aller à : navigation, rechercher
(Le Brooklyn Daily Eagle scanné par BereanStudentBible)
Ligne 20: Ligne 20:
  
 
: Apparemment, si j'en crois [http://www.jehovahs-witness.net/watchtower/beliefs/190088/1/The-strange-tale-of-CHARLIE-and-MARIA-RUSSELL-the-Twain l'opinion émise par un ministre sur l'ouvrage de Maria, ''The Twain One''] (que je n'ai pas lu), il semblerait quand même qu'elle était bien féministe. Après, je ne sais pas à partir de quand on peut appliquer ce terme à quelqu'un... Qu'en penser ? -- [[Utilisateur:Liberty 84|Liberty 84]] 22 décembre 2010 à 17:23 (CET)
 
: Apparemment, si j'en crois [http://www.jehovahs-witness.net/watchtower/beliefs/190088/1/The-strange-tale-of-CHARLIE-and-MARIA-RUSSELL-the-Twain l'opinion émise par un ministre sur l'ouvrage de Maria, ''The Twain One''] (que je n'ai pas lu), il semblerait quand même qu'elle était bien féministe. Après, je ne sais pas à partir de quand on peut appliquer ce terme à quelqu'un... Qu'en penser ? -- [[Utilisateur:Liberty 84|Liberty 84]] 22 décembre 2010 à 17:23 (CET)
 +
 +
:: Oh çà à partir du moment où elle a identifié Russell au mauvais esclave  (1896 juste avant la séparation) plutôt qu'au bon, je ne doute pas qu'elle est une piètre opinion des hommes et qu'elle réclame l'égalité, donc en 1906 pour "The Twain One" il n'y a pas de doutes, on peut dire '''qu'après la controverse''' elle est féministe, en ce sens qu'elle réclame l'égalité homme-femme au sein du christianisme. il n'empêche que dans la correspondance qu'elle écrit à Russell, elle réclame simplement que Russell ne  modifient pas ses articles, soit il les passe, soit il les jette, mais il ne les retouche pas. Idem pour la première controverse où elle prend sa défense (et le désigne comme l'esclave fidèle), je ne pense pas que ceux qui critiquent le despotisme de Russell soient des partisans du féminisme, ils s'insurgent sur son comportement cruel, et s'ils choisissent cet angle d'attaque c'est que Russell est attaquable sur ce point, et encore Maria ne prends pas leur défense, mais celle de son mari. D'ailleurs ironiquement, on voit ce comportement souvent chez les femmes battues qui défendent leur mari (je ne dis pas qu'il l'a battue, il a juste essayer de la faire enfermer chez les fous). Quand aux femmes TJ qui se sont fait jeter par des maris anciens qui se sont remariés avec des petites jeunes, j'en ai rencontré deux, toutes les deux développaient une théologie à la Maria, seulement c'était après le choc affectif.--[[Utilisateur:Tjrecherches|Tjrecherches]] 22 décembre 2010 à 18:52 (CET)

Version du 22 décembre 2010 à 18:52

Image

Est-il possible d'utiliser l'image de Maria Russell qui figure dans le livre de Timothy White (et qui est la même que celle du livre Prédicateurs) ? Est-ce une violation de copyright, alors que l'image est vieille de plus d'un siècle ? Liberty 84 18 novembre 2009 à 18:09 (UTC)

J'ai ce livre, il n'a aucune photo, je pense que c'est la version italienne qui en a une, il existe des photos sur le web qui à mon avis sont libres de droits. Pour ce qui est du procès je comptais bien traduire toute la déclamation du juge reproduite dans ce livre ;-)--Tjrecherches 18 novembre 2009 à 18:24 (UTC)

Le Brooklyn Daily Eagle scanné par BereanStudentBible

Juste pour t'informer que je vais transférer sur wtarchive.org les scans du Brooklyn Eagle scannés par l'intervenant de jw.com --Tjrecherches 11 décembre 2010 à 13:22 (CET)

Je ne sais pas vraiment à quels articles tu fais allusion, étant donné j'en ai utilisé un seul du Brooklyn Daily Eagle, qui était inclus dans une liste traitant principalement du "blé miraculeux" et qui était disponible sur archive.org, mais je t'en remercie quand même, puisque je suppose que ça va m'aider! ;-) --Liberty 84 11 décembre 2010 à 17:51 (CET)
Il semblerai que les articles disponibles sur archive.org soient moins complet que ceux de BereanBibleStudent, en tout cas d'après lui, je les ai mis ici pour l'année 1909,1910,1912. --Tjrecherches 22 décembre 2010 à 16:12 (CET)
Hé ben, il y en a encore des choses à éplucher! En tout cas, merci, je vais de ce pas lire les articles. --Liberty 84 22 décembre 2010 à 18:19 (CET)

Rose Ball

Je crois que l'argument de Russell sur la jeunesse de Rose Ball a été contredit par Leolaia, qui a découvert que celle-ci était beaucoup plus agées que ce que Russell tentait de faire croire, et que Rutherford plus tard à fait croire.--Tjrecherches 17 décembre 2010 à 14:24 (CET)

Oui, cela figure dans l'article qui lui est consacrée sur Tj-Encyclopédie. --Liberty 84 17 décembre 2010 à 16:54 (CET)

Féministe??

Je sais que beaucoup de sources le disent, y compris Russell, sauf que voilà, aucune preuve dans ses écrits et propos me permettent pour l'instant de justifier cette accusation? Certes elle était une femme collaboratrice au milieu d'hommes dans une société "victorienne" (enfin bon on est aux USA pas en Angleterre), mais bon, justement, l'héritage adventiste, a montré que de nombreuses femmes ont justement eu une prééminence sans que cela devienne du féminisme (même si on peut dire que c'est paradoxal dans un monde d'hommes et que ce sont des prémices du féminisme, etc... ce n'était pas vécu comme du féminisme par les intéressés !!!). A creuser, donc... Par exemple, si Russell n'aimait pas le féminisme pourquoi a-t-il à sa mort, donner en héritage ses parts dans la Watchtower à des femmes, (d'ailleurs Rutherford leur piquera ces parts sous prétexte justement que c'était des femmes, comme si comme par magie, dès que cela dérange, on redécouvre que les femmes ne devaient pas avoir de responsabilités que ce soit Maria, ou plus tard ce groupe de femmes qui virtuellement avaient quasiment tous les pouvoirs de choisir le président de la Watchtower après Russell !!!) --Tjrecherches 22 décembre 2010 à 14:34 (CET)

Apparemment, si j'en crois l'opinion émise par un ministre sur l'ouvrage de Maria, The Twain One (que je n'ai pas lu), il semblerait quand même qu'elle était bien féministe. Après, je ne sais pas à partir de quand on peut appliquer ce terme à quelqu'un... Qu'en penser ? -- Liberty 84 22 décembre 2010 à 17:23 (CET)
Oh çà à partir du moment où elle a identifié Russell au mauvais esclave (1896 juste avant la séparation) plutôt qu'au bon, je ne doute pas qu'elle est une piètre opinion des hommes et qu'elle réclame l'égalité, donc en 1906 pour "The Twain One" il n'y a pas de doutes, on peut dire qu'après la controverse elle est féministe, en ce sens qu'elle réclame l'égalité homme-femme au sein du christianisme. il n'empêche que dans la correspondance qu'elle écrit à Russell, elle réclame simplement que Russell ne modifient pas ses articles, soit il les passe, soit il les jette, mais il ne les retouche pas. Idem pour la première controverse où elle prend sa défense (et le désigne comme l'esclave fidèle), je ne pense pas que ceux qui critiquent le despotisme de Russell soient des partisans du féminisme, ils s'insurgent sur son comportement cruel, et s'ils choisissent cet angle d'attaque c'est que Russell est attaquable sur ce point, et encore Maria ne prends pas leur défense, mais celle de son mari. D'ailleurs ironiquement, on voit ce comportement souvent chez les femmes battues qui défendent leur mari (je ne dis pas qu'il l'a battue, il a juste essayer de la faire enfermer chez les fous). Quand aux femmes TJ qui se sont fait jeter par des maris anciens qui se sont remariés avec des petites jeunes, j'en ai rencontré deux, toutes les deux développaient une théologie à la Maria, seulement c'était après le choc affectif.--Tjrecherches 22 décembre 2010 à 18:52 (CET)