La Tour de Garde

Un article de Témoins de Jéhovah: TJ-Encyclopedie, l'encyclopédie libre sur les Témoins de Jéhovah.
Révision de 14 février 2014 à 16:49 par Tjrecherches (discussion | contribs) (Place dans le culte)

(diff) ← Version précédente | view current revision (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
La Tour de Garde
Éditeur Watchtower Bible and Tract Society of New York
Titre original Le Phare de la Tour de Sion et Messager de la Présence de Christ
Rédacteurs Anonymes
Genre Sujets bibliques
Périodicité Bimensuelle
Prix au numéro Gratuit
Pages 32
Circulation totale 42 162 000 ex. (en 2011)
Fondateur Charles Taze Russell
Année de fondation 1879
Langues Acoli, afrikaans, albanais, allemand, amharique, anglais, arabe, arménien, arménien (occidental), aymara, azéri, azéri (cyrillique), baoulé, bengali, bichlamar, bikol, bulgare, cambodgien, cebuano, chichewa, chinois (simplifié), chinois (traditionnel), chitonga, chuuk, coréen, créole de Maurice, créole des Seychelles, créole d'Haïti, croate, danois, efik, espagnol, estonien, éwé, fidjien, finnois, français, ga, géorgien, goun, grec, groenlandais, guarani, gujarati, haoussa, hébreu, hiligaynon, hindi, hiri motu, hongrois, icibemba, igbo, iloko, indonésien, islandais, isoko, italien, japonais, kannada, kazakh, kikaonde, kikongo, kikuyu, kiluba, kimbundu, kinyarwanda, kirghiz, kiribati, kirundi, kongo, kwangali, kwanyama, letton, lingala, lituanien, luganda, lunda, luo, luvale, macédonien, malayalam, malgache, maltais, marathi, marshall, maya, mizo, mooré, myama, ndébélé, ndonga, néerlandais, népali, niue, norvégien, nyaneka, nzema, oromo, ossète, otètèla, ourdou, ouzbek, palau, pangasinan, papiamento (Curaçao), pendjabi, persan, pidgin salomonien, polonais, ponape, portugais, quechua (Ancash), quechua (Ayacucho), quechua (Bolivie), quechua (Cuzco), quichua, rarotongan, roumain, russe, samoan, sango, sepedi, serbe, serbe (romain), sesotho, shona, silozi, singhalais, slovaque, slovène, sranan tongo, suédois, swahili, swati, tagalog, tahitien, tamoul, tatar, tchèque, telougou, tetum, thaï, tigrinya, tiv, tok pisin, tongien, totonaque, tshiluba, tsonga, tswana, tumbuka, turc, tuvalu, twi, tzotzil, ukrainien, umbumdu, uruund, venda, vietnamien, wallis, waray-waray, wolaitsa, xhosa, yopois, yoruba, zandé, zapotèque (de l'isthme), zoulou
Format(s) magazine, CD audio, MP3, AAC/M4B, PDF, EPUB
ISSN 0254-1297

La Tour de Garde annonce le Royaume de Jéhovah, simplement connu sous le nom La Tour de Garde est un magazine publié deux fois par mois dans 195[1] langues par les Témoins de Jéhovah par l'intermédiaire de la Watch Tower Bible and Tract Society of Pennsylvania et imprimé dans différentes filiales à travers le monde. Avec le magazine Réveillez-vous!, les Témoins de Jéhovah distribuent l'édition publique de La Tour de Garde dans leur prosélytisme; l'édition d'étude de La Tour de Garde est utilisé lors des réunions de la congrégation.[2][3] L'édition publique est le magazine le plus largement diffusé dans le monde, avec un tirage moyen de plus de 42 000 000 d'exemplaires par mois.[4][5]

Historique

La publication fut lancée par Charles Taze Russell le 1er juillet 1879 sous le titre de Zion's Watch Tower and Herald of Christ's Presence. Selon son premier numéro, le but du magazine était d'attirer l'attention sur la croyance de Russell que les gens de l'époque ""vivaient dans les derniers jours", "le jour du Seigneur " — "la fin" de l'âge de l'Évangile", et que "l'aube du "nouvel" âge, sont des faits non seulement perceptibles par l'étudiant précis de la Parole, dirigée par l'esprit, mais les signes extérieurs reconnaissables par le monde portent le même témoignage".[6] À l'époque, ce genre de magazine religieux était très fréquent en Amérique; en conséquence, il existait souvent une rivalité entre les différents éditeurs qui cherchaient souvent à étendre leur lectorat aux dépens des autres. Russell eut donc à mener un combat pour imposer son périodique en combattant les revues concurrentes, et notamment celles de ses anciens associés John Paton et Albert Jones.[7]

En 1908, le nom fut changé en celui de The Watch Tower and Herald of Christ's Presence. En 1920, la Société Watch Tower réimprima tous les numéros de 1879 à 1919 en sept volumes, connue sous le nom de Watchtower Reprints, qui ont depuis été réimprimés au fil des décennies par d'autres groupes se réclamant de l'enseignement de Russell. Le 15 octobre 1931, le magazine fut rebaptisé The Watchtower and Herald of Christ's Presence (La Tour de Garde et le Héraut de la Présence du Christ), puis en janvier 1939, The Watchtower and Herald of Christ's Kingdom (La Tour de Garde et le Héraut du Royaume du Christ), et en mars 1939 à l'heure actuelle, son nom complet a été The Watchtower Announcing Jehovah's Kingdom (La Tour de Garde annonce le Royaume de Jéhovah).[8]

Dans les années 1920, Joseph Rutherford, alors président de la Watch Tower, fit rajouter des questions en fin d'article et le périodique fut étudié sous forme de questions-réponses lors des réunions de la congrégation.[9]

Le nombre de pages augmenta au fil du temps: 8 en 1879, 16 en 1891, et 32 en 1950; de mensuel, il passa à bimensuel en 1892. Sa traduction s'effectuait dans sept langues européennes en 1916, dans 16 langues en 1922, et de même de nombreux dialectes aujourd'hui.[8]

À partir de 2013, l'édition publique ne comportera plus que 16 pages.

But affiché

L'objectif de La Tour de Garde, tel qu'il figure en haut de la page 2 de chaque numéro, est dans ses grandes lignes:

« ...D'honorer Jéhovah Dieu, le Souverain suprême de l'univers. (...) Ce périodique révèle la signification des événements mondiaux à la lumière des prophéties de la Bible. Il s'attache à consoler tous les humains par cette bonne nouvelle: le Royaume de Dieu (...) supprimera bientôt toute méchanceté et transformera la terre en un paradis. Il incite ses lecteurs à exercer la foi en Jésus Christ (...). Il est apolitique et s'appuie exclusivement sur la Bible. »

Les changements dans le but affiché du périodique ont parfois été considérés comme opportunistes par des critiques de l'organisation.[10]

Contenu

La Tour de Garde est le principal moyen de diffusion de la doctrine des Témoins de Jéhovah, et comprend des articles relatifs aux prophéties bibliques, à la conduite et à la morale chrétiennes, ainsi qu'à l'histoire du mouvement et la Bible.

Le rapport du "service du champs" des Témoins de Jéhovah du le monde entier apparaît chaque année dans le numéro de La Tour de Garde du 1er janvier de 1882 jusqu'en 2004, puis dans le numéro du 1er février de 2005 à 2007. Depuis 2008, ce rapport mondial n'apparaît plus dans La Tour de Garde, mais continue à figurer dans l'Annuaire des Témoins de Jéhovah.[11]

Auparavant, chaque numéro de La Tour de Garde contenait des articles d'étude et d'autres rubriques régulières et étaient distribué à la population lors du prosélytisme. En 2008, deux éditions de La Tour de Garde sont apparues chaque mois: le numéro daté du premier jour de chaque mois est offert au grand public dans le cadre du porte à porte des Témoins de Jéhovah, tandis que le numéro daté du quinzième jour de chaque mois est une édition d'étude réservée à une utilisation lors des réunions de la congrégation des Témoins de Jéhovah et est distribué uniquement aux adeptes.[12]

Édition publique

L'édition publique de La Tour de Garde contient des articles relatifs à un thème mensuel illustré sur la couverture. Les autres sections réguliers sont:

  • "Approchez-vous de Dieu", un article sur un aspect de la personnalité de Dieu;
  • "Questions des lecteurs", un examen des croyances spécifiques aux Témoins de Jéhovah;
  • "Ce qu'enseigne la Parole de Dieu" (quatre fois par an);
  • "Une lettre de..." (quatre fois par an), un récit à la première personne d'un Témoin de Jéhovah dans un pays donné;
  • "Le saviez-vous?", un examen des questions relatives à certains récits bibliques;
  • "Apprécieriez-vous une visite", une demande pour solliciter une visite de Témoins de Jéhovah;
  • "Pour nos jeunes" (quatre fois par an depuis janvier 2012), un exercice pour les enfants consistant à répondre aux questions sur un récit biblique basé sur des illustrations et des versets bibliques;
  • "Comptine biblique" (quatre fois par an depuis février 2012), une série destinée aux enfants de moins de trois ans;
  • "Enseignez vos enfants" (quatre fois par an depuis janvier 2012), une leçon de morale pour les enfants basée sur un personnage de la Bible;
  • "Imitez leur foi" (quatre fois par an), un article sur un personnage biblique;
  • "Clés du bonheur familial" (quatre fois par an), des conseils sur la façon de traiter les problèmes de la famille;
  • "Récit de vie" (quatre fois par an), un récit à la première personne d'un membre de longue durée des Témoins de Jéhovah;
  • "La Bible transforme des vies", un bref récit d'un adepte.

Édition d'étude

L'édition d'étude contient des articles écrits spécialement destinés à l'étude de La Tour de Garde, ainsi que d'autres informations intra-organisationnelles destinées aux membres actuels et potentiels. Les congrégations des Témoins de Jéhovah dans le monde entier examinent le même article chaque semaine lors de la réunion du week-end. De nombreux articles étudiés dans La Tour de Garde sont basés sur les grandes lignes du discours présenté lors de l'assemblée de district des Témoins de Jéhovah.

Les autres rubriques régulières de l'édition d'étude sont:

  • "Couverture" (mensuellement depuis janvier 2012), un dessin en couverture basé sur une photographie de Témoins de Jéhovah en train de prêcher, avec en page 2 la photo originale et des faits relatifs à l'œuvre de prédication dans ce pays;[13]
  • "Questions des lecteurs" (quatre fois par an), un examen d'une question doctrinale à laquelle la Watch Tower répond;
  • "Points saillants de..." (quatre fois par an), un résumé et une sélection de questions doctrinales basées sur des livres bibliques spécifiques;
  • "Vous en souvenez-vous?" (quatre fois par an), un bref résumé de certains points parus dans les derniers numéros du périodique.

Le numéro de novembre de chaque année contient un article décrivant les différentes façons dont les offrandes pécuniaires peuvent être faites pour soutenir les activités des Témoins de Jéhovah.

L'article d'étude s'étend sur quatre à six pages; son titre est suivi d'un verset biblique. A chaque paragraphe correspond une question, et "[celle-ci] est bien souvent une paraphrase d'une partie du texte".[14] Comme cela fut relevé par Thibaud Meynet dans le cadre de son projet SHS de 1e année master, "les auteurs s'adressent de manière directe aux lecteurs par l'intermédiaire du pronom personnel « vous ». Tout le texte est donc construit dans un « dialogue » entre l'auteur et son lecteur (...) renforcé par le nombre important de questions directement posées au lecteur, questions dont la réponse est donnée dans la suite du paragraphe ou dans le paragraphe suivant. En ce sens les questions représentent dans certains articles jusqu'à 25% du contenu." De plus, il y a un "recours fréquent à des exemples plus ou moins anecdotiques dans lesquels des membres (...) témoignent de la réussite dans leur vie grâce aux solutions proposées dans l'article. Ces témoignages représentent en quelque sorte une caution pour le contenu, ils sont la vitrine de l'organisation".[15]

Auteurs

Le comité de rédaction du Collège Central des Témoins de Jéhovah est censé superviser la recherche, l'édition et le développement des articles. Les articles sont essentiellement apportés par les comités de rédaction des filiales du monde entier, qui sont ensuite vérifiés par les éditeurs et traduits dans les langues des publications; toutes les personnes concernées sont des bénévoles.[16] Les femmes peuvent écrire des articles qui ne sont pas de nature spirituelle.[17] Les noms des auteurs (sauf dans les histoires de récit de vie narrés à la première personne) ne sont actuellement jamais inclus dans le périodique (ce qui n'était pas le cas sous les présidences de Russell et de Rutherford). Tous les articles sont produits sous l'autorité du Collège Central; le contenu est donc considéré comme indiquant la position officielle de l'organisation.[18] La Tour de Garde est publiée en 188 langues.

Distribution

Depuis le premier numéro de La Tour de Garde en 1879 avec 6000 copies imprimées, la circulation du périodique a sans cesse augmenté, et pas un numéro n'a manqué.[19] Il est imprimé dans dix-neuf pays différents;[20] environ 25% du total est imprimé à l'une des imprimeries de l'organisation à Toronto, au Canada. L'édition mensuelle publique connaît un tirage moyen d'environ 42 000 000 exemplaires, ce qui fait du magazine celui ayant la plus grande circulation dans le monde. Le tirage de l'édition mensuelle d'étude en anglais et en russe est de 14 500 000.

Le magazine est distribué par les Témoins de Jéhovah dans le cadre de leur prosélytisme, qu'il s'agisse du porte à porte, sur les marchés ou de façon informelle à des médecins, des universitaires, des politiciens et des connaissances. La Tour de Garde peut aussi être laissée dans les lieux publics, y compris les arrêts de bus, ou les laveries automatiques, mais avec parcimonie. La Société Watch Tower déconseille les distributions massives dans les boîtes aux lettres et les dispositions de grandes piles dans les lieux publics, car officiellement ces méthodes sont considérées comme moins efficaces pour susciter l'intérêt des personnes que la présentation personnelle par les proclamateurs[21] (en réalité, il s'agit surtout d'occuper les adeptes qui doivent contacter les personnes, cette méthode n'étant pas forcément plus efficace que la distribution massive de périodiques).

Accessibilité

En plus des éditions imprimées, La Tour de Garde est publiée sous d'autres formes. Depuis 1997, les sites web des Témoins de Jéhovah ont proposé des articles sur Internet,[22] et les téléchargements numériques ont commencé en 2008.[23] Les autres formes sont:

  • Braille: En 1976, La Tour de Garde est devenue disponible en Grade II anglais de braille.
  • Audio: En 1988, des articles de La Tour de Garde furent enregistrés sur cassette audio, et plus tard sur CD audio; les cassettes audio ne sont aujourd'hui plus produites. De 2004 à 2009, La Tour de Garde fut publiée sur CD au format MP3; les fichiers numériques sont désormais disponibles en téléchargement aux formats MP3 et AAC/M4B.
  • Langue des signes: Depuis 2003, des articles d'étude sont publiés en langue des signes américaine sur vidéocassette. Depuis 2004, La Tour de Garde a été faite mensuellement en langue des signes américaine sur DVD, et d'autres langues des signes que les éditeurs considèrent comme usuelles.
  • PDF: À partir de 2010, des articles d'étude de l'édition de La Tour de Garde ont été mises à disposition sous forme de fichiers PDF. Les fichiers PDF de l'édition grand public du périodique ont été disponibles en téléchargement depuis le 1er août 2010, et l'édition étude complète est disponible à partir du numéro du 15 février 2011.
  • EPUB: Les éditions de septembre 2011 ont été les premières à être disponibles en plusieurs langues au format EPUB.
  • Édition simplifiée: En juillet 2011, La Tour de Garde d'étude a été publiée en anglais simplifié sur une base expérimentale. À partir de janvier 2013, l'édition simplifiée sera disponible en différentes langues.[24]

Coût

Jusqu'en mars 1990, La Tour de Garde, tout comme Réveillez-vous!, étaient disponibles pour une modique somme qui a varié au cours du temps et selon les pays. Par exemple, aux États-Unis, le prix par numéro est de 0,05 $ en 1950,[25] augmentant graduellement à 0,25 $ en 1989.[26] Toutefois, le 17 janvier 1990, la Cour suprême des États-Unis statua que les ventes de la littérature religieuse étaient désormais soumises à une imposition. La Société Watch Tower déposa un amicus curiae ou mémoire en faisant valoir que la vente perçue de la littérature religieuse devrait être exonérée d'impôt. À partir du 1er mars 1990, les revues ont été laissées gratuitement sur une base de don libre arbitre aux États-Unis, avec l'objectif déclaré de simplifier leur travail d'éducation biblique et de se distinguer de ceux qui exploitaient la religion à des fins commerciales.[27]

La vente de la littérature des Témoins de Jéhovah a été progressivement abandonnée dans d'autres pays, et La Tour de Garde a été distribuée gratuitement dans le monde entier responsable depuis janvier 2000, son impression étant financée par les dons volontaires des Témoins de Jéhovah et les membres du public qui souhaitent contribuer.[28]

Place dans le culte

Procès Moyle p 865.jpg

Même si la Watch Tower affirme que la Bible est au centre de son culte, dans les faits La Tour de Garde finit par supplanter cette dernière, la lecture du périodique devenant indispensable, selon la doctrine jéhoviste, pour acquérir la bonne compréhension biblique. S'il est vrai que les rédacteurs ne prétendent pas être inspirés par Dieu, il n'empêche que de nombreuses citations extraites du périodique prouvent que son contenu est censé avoir Dieu pour auteur qui en superviserait la rédaction, le périodique obtenant ainsi un "statut quasi-divin".[29] De plus, lors du procès Moyle, le futur président de l'organisation Frederick Franz fit à la barre des témoins une déclaration sous serment comme quoi le périodique était guidé par Dieu, ce qui revient à dire qu'il est inspiré par celui-ci. Voici un extrait de la transcription du procès, à la page 865:

Question: "Je comprends que vous dites qu'en 1931, La Tour de Garde a cessé de citer le comité d'édition, et qu'ensuite Jéhovah Dieu lui-même en est devenu l'éditeur, est-ce que cela est correct?"
Réponse (par Franz): "L'édition par Jéhovah était indiquée par la citation Esaïe 54:13."
La Cour: "Il [l'avocat] vous demande si en 1931 Jéhovah Dieu est devenu l'éditeur, selon votre théorie."
Le témoin: "Non, je ne dirais pas ainsi."
Question: "Diriez-vous que Jéhovah Dieu est devenu l'éditeur de ce journal à la même époque?"
Réponse: "Il a toujours été Celui qui a guidé le parcours de notre journal."

Concrètement, les interprétations bibliques présentées par le périodique ne peuvent pas être remises en question par les adeptes, ce qui signifie qu'il a une autorité qui surpasse celle de la Bible elle-même.

Après avoir étudié le périodique La Tour de Garde, Thibaud Meynet conclut: "On peut s'interroger (...) sur la place de la Bible dans la vie de foi future des Témoins de Jéhovah. En effet, les Témoins de Jéhovah ne finiront‐ils pas par étudier plus en détail les publications de la Watch Tower Society que la Bible, si ce n'est déjà le cas aujourd'hui? L'évolution de l'organisation des Témoins de Jéhovah ira peut‐être vers une pratique résumée par la phrase suivante: La Tour de Garde dans une main, la Bible dans la poche…"[30]

Voir aussi

Ressources externes

Références

  1. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 1er juillet 2012, p. 2
  2. Arrowup.png Jehovah's Witnesses (2009) (anglais), "Jehovah's Witnesses Official Media Web Site: Our Public Ministry—Worldwide publishing and translating", jw-media.org. Consulté le 3 septembre 2011
  3. Arrowup.png Holden, Andrew (2002) (anglais), Jehovah's Witnesses: Portrait of a Contemporary Religious Movement, Routledge, p. 67
  4. Arrowup.png The Watchtower: Announcing Jehovah's Kingdom, Watch Tower Bible and Tract Society of Pennsylvania, 1er mai 2011, format pdf. Consulté le 3 septembre 2011
  5. Arrowup.png Meares, Joel (13 mai 2010), "The Most Widely Read Magazine in the World", The New York Review of Magazines, Columbia University Graduate School of Journalism. Consulté le 3 septembre 2011
  6. Arrowup.png Zion's Watch Tower and Herald of Christ's Presence (anglais), 1er juillet 1879
  7. Arrowup.png Rogerson, Alan (1969) (anglais), Millions Now Living Will Never Die: A Study of Jehovah's Witnesses, Londres: Constable, p. 12 (SBN 09-455940-6)
  8. 8,0 et 8,1 WTBTS (1993), Les Témoins de Jéhovah: Prédicateurs du Royaume de Dieu, Watch Tower Bible & Tract Society, pp. 724,725
  9. Arrowup.png Meynet, 2008, p. 7
  10. Arrowup.png Holly (23 novembre 2007), "La stratégie, le marketing et les manipulations de la watchtower", tj-revelation.org. Consulté le 3 septembre 2011
  11. Arrowup.png WTBTS (1981) (anglais), Annuaire des Témoins de Jéhovah, Watch Tower Bible & tract Society, p. 7
  12. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 1er février 2009, p. 21, article "You Are Warmly Invited":
    "The Watchtower Study begins with a song. The information discussed and the questions posed by the conductor appear in the study edition of this magazine. You may obtain a copy of the study edition from one of Jehovah’s Witnesses."
  13. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 15 janvier 2012, p. 3, "Yes, This is the Study Edition!"
  14. Arrowup.png Meynet, 2008, p. 9
  15. Arrowup.png Meynet, 2008, p. 11
  16. Arrowup.png WTBTS (1994) (anglais), Annuaire des Témoins de Jéhovah", Watch Tower Bible & Tract Society, p. 29
  17. Arrowup.png WTBTS (anglais), Branch Organization Manual, Watch Tower Bible a Tract Society. pp. 24–1:
    "Those used as writers must be dedicated, baptized brothers or sisters in good standing with their local congregations and who have writing ability. ... Some articles will deal with spiritual matters, and these should be written by brothers."
  18. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 1er mars 1987, p. 15:
    "Each article in both The Watchtower and Awake! and every page, including the artwork, is scrutinized by selected members of the Governing Body before it is printed."
  19. Arrowup.png Le Ministère du Royaume (anglais), juillet 1979, p. 1
  20. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 1er novembre 2005, p. 27
  21. Arrowup.png Le Ministère du Royaume (anglais), mars 1988, p. 4, article "Question Box":
    "Perhaps some back issues of the magazines could be distributed free when visiting nursing homes and hospitals. They could be left at Laundromats or in the lobbies of residential buildings where our work is restricted. However, good judgment should be exercised as to how many and how often magazines are left at one place. ...No literature of any kind should be left in mailboxes"
  22. Arrowup.png Le Ministère du Royaume (anglais), novembre 1997, p. 3, article "Good News on the Internet":
    "Our Internet Web site (...) contains a selection of tracts, brochures, and Watchtower and Awake! articles."
  23. Arrowup.png Le Ministère du Royaume (anglais), juin 2008, p. 3, article "Announcements":
    "Since January 2008, audio files of The Watchtower and Awake! in English and Spanish have been made available at the Web site www.jw.org."
  24. Arrowup.png Watch Tower Bible & Tract Society (15 août 2012) (anglais), "Simplifying The Watchtower", jw.org. Consulté le 18 septembre 2012
  25. Arrowup.png La Tour de Garde (anglais), 15 mai 1950, p. 4
  26. Arrowup.png La Ministère du Royaume (anglais), octobre 1989, p. 2
  27. Arrowup.png La Ministère du Royaume (anglais), mai 1990, p. 7:
    "At the end of February 1990, it was explained that magazines and literature will be provided to publishers and to the interested public on a complete donation basis, that is, without asking or suggesting that a specific contribution be made as a precondition to receiving an item."
  28. Arrowup.png WTBTS (2001) (anglais), Annuaire des Témoins de Jéhovah, Watch Tower Bible & Tract Society, p. 18:
    "Another factor in reaching more people with the good news has been the simplified literature distribution arrangement. ... The voluntary donation arrangement is explained to people, but no charge is made for the literature. As of January 2000, that arrangement was extended to all lands where it was not already in operation."
  29. Arrowup.png La Tour de Garde, 15 aout 1988, p. 28; La Tour de Garde, 15 avril 1943, p. 127; La Tour de Garde, 1er novembre 1949, p. 322; citées par Meynet, 2008, pp. 16,17
  30. Arrowup.png Meynet, 2008, p. 18
  • Cet article contient du matériel provenant de l'article anglais "The Watchtower" sur Wikipedia