Catégorie:Apologistes

De Témoins de Jéhovah: TJ-Encyclopedie, l'encyclopédie libre sur les Témoins de Jéhovah
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ils ne sont pas forcément Témoins de Jéhovah mais les défendent, et sont cités par les Témoins de Jéhovah comme caution morale ou intellectuelle. On peut les qualifier d'apologistes quand leur argumentation privilégient les données positives au mouvement et ignorent ou minimisent les critiques et faits inverses.

Quand ils sont membres du mouvement, leur mise en avant et leur capacité à être reconnu par les autorités du "Monde" parfois par des diplômes, les met en valeur auprès des fidèles qui les admirent parfois au point que le mouvement en prenne ombrage et les réprimande en interne.

Quand ils sont externes au mouvement, ils ont souvent tissé des liens d'amitiés avec de simple Témoins de Jéhovah ou la direction du mouvement au point d'en émousser leur jugement. Par exemple dans les années 90, dans les milieux antisectes, il était régulièrement rapporté le zèle d'un membre du bureau des cultes du Ministère de l'Intérieur pour les Témoins de Jéhovah, en raison de l'appartenance de sa femme au mouvement, bien que ce dernier n'en fasse pas parti.

Pour un apologiste interne au mouvement, on peut noter deux traits saillants:

  • Il doit lire énormément de littérature scientifique sur la durée qui contredit le point de vue de son mouvement dans le domaine qu'il étudie, par un processus mental relevant du tour de force, il n'extrait des milliers de pages qu'il lit seules quelques données qui vont dans le sens des doctrines jéhovistes, souvent en oubliant la fragilité de ces dernières. Ainsi il déconsidère complètement la littérature scientifique qu'il lit, tout en prenant base sur elle sur les quelques maigres données qu'il cherchait pour conforter son point de vue. Cette incohérence est présente dans toutes les démarches étudiées.
  • Il n'a souvent pas de compétences connues dans le domaine qu'il explore. Ironiquement après avoir développer sa théorie, il essaye et réussit à en acquérir, mais il a conçu sa théorie avant même d'en avoir les capacités s'il les obtient un jour. Par exemple Rolf Furuli a bien un diplôme en langue hébraïque ancienne, qu'il a obtenu des années après avoir été actif dans la défense des Témoins de Jéhovah en Norvège. Il n'en a jamais eu en archéologie, pourtant il écrit de nombreux livres sur le sujet pour défendre la doctrine jéhoviste.