Réveillez-vous!

De Témoins de Jéhovah: TJ-Encyclopedie, l'encyclopédie libre sur les Témoins de Jéhovah
(Redirigé depuis L'Âge d'Or)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Réveillez-vous!

Page de garde du Consolation du 8 mars 1939
Éditeur Watchtower Bible and Tract Society of New York
Titre original L'Âge d'Or (octobre 1919—juillet 1946)
Consolation (octobre 1937—juillet 1946)
Rédacteurs Anonymes à partir de 1946
Genre Sujets divers avec références bibliques
Périodicité Bimensuelle, puis mensuelle puis tous les 4 mois
Prix au numéro Gratuit (payant jusqu'en 1993)
Pages 32 puis 16
Circulation totale 39 913 000 ex. (en 2011)
Fondateur Joseph Franklin Rutherford
Année de fondation 1919
Langues Afrikaans, albanais, allemand, amharique, anglais, arabe, arménien, bichlamar, bulgare, cebuano, chichewa, chinois (simplifié), chinois (traditionnel), chitonga, coréen, croate, danois, espagnol, estonien, éwé, fidjien, finnois, français, géorgien, grec, gujarati, hébreu, hiligaynon, hindi, hongrois, icibemba, igbo, iloko, indonésien, islandais, italien, japonais, kannada, kinyarwanda, kirghiz, kirundi, letton, lingala, lituanien, luvale, macédonien, malayalam, malgache, maltais, myama, néerlandais, norvégien, ourdou, pendjabi, polonais, portugais, rarotongan, roumain, russe, samoan, sepedi, serbe, sesotho, shona, silozi, singhalais, slovaque, slovène, suédois, swahili, tagalog, tamoul, tchèque, thaï, tok pisin, tongien, tsonga, tswana, turc, ukrainien, vietnamien, xhosa, yoruba, zoulou
Format(s) magazine, CD audio, MP3, Advanced Audio Coding, PDF
ISSN 0254-1289

Réveillez-vous! est un périodique publié depuis 1946 par la Société Watch Tower. Il eut deux prédécesseurs, L'Âge d'Or et Consolation, ce qui fait remonter sa parution à 1919. Il est proposé gratuitement avec La Tour de Garde dans le cadre de la prédication, et contient des articles portant sur des sujets variés, la plupart du temps sans grand rapport avec les questions religieuses.

Historique

La première version du magazine, s'est appelée L'Âge d'Or, elle fut éditée du 1er octobre 1919 à octobre 1937.

La publication de cette revue fût annoncée à l'assemblée tenue à Cedar-Point en 1919, afin qu'elle soit disitribuée lors de l'activité de porte-en-porte systématique instaurée lors de cette assemblée.[1]. Son premier éditeur en chef est Clayton W. Woodwoerth.[2]. La revue est imprimée alors par une société nommée "Woodworth, Hudgings & Martin".

Il s'appela ensuite Consolation, d'octobre 1937 à juillet 1946. En 1946, il prend le nom de "Réveillez-vous" en référence au verset de Romains 13:11 qui déclare "c'est l'heure de vous réveiller enfin du sommeil, car maintenant le salut est plus près de nous que lorsque nous avons cru."[3]


Le périodique a souvent suggéré la proximité de l'intervention divine à Har-Maguédon. Les numéros imprimés durant la Guerre froide des années 1950 et 1960 se référèrent beaucoup aux conférences du Parti communiste de l'Union soviétique et d'autres événements marquants de l'URSS, notamment en ce qui concernait la possibilité de la guerre nucléaire. Il y eut aussi parfois certaines déclarations à connotation raciste.

L'éditeur du magazine lorsque celui-ci était publié sous les titres de L'Âge d'Or et de Consolation était Clayton J. Woodworth, qui siégea au conseil de plusieurs sociétés des Témoins de Jéhovah. Au début, les noms des auteurs des articles étaient inscrits à côté du titre — les femmes pouvaient également soumettre des articles; toutefois, quand le magazine a été rebaptisé Réveillez-vous!, ni le rédacteur en chef du magazine, ni l'auteur de chaque article ne furent désormais indiqué. La publication est supervisée par le comité de rédaction du Conseil d'administration des Témoins de Jéhovah.

En septembre 2006, après 60 ans d'existence, le périodique passa d'une parution bimensuelle à une parution mensuelle. Il connaît actuellement un tirage moyen de 38 451 000 exemplaires en 84 langues.[4]

À partir de 2013, le périodique ne comportera plus que 16 pages.

But

On peut remarquer que l'objectif déclaré du périodique a changé au fil du temps afin de correspondre à la doctrine du moment. Ainsi, jusqu'en 1982, chaque numéro comportait un énoncé qui précisait que "ce magazine renforce la confiance dans la promesse du Créateur d'un ordre de paix et de sécurité avant que la nouvelle génération qui a vu 1914 ne décède". Puis, lorsque la conviction jéhoviste en rapport avec la "génération" de 1914 a été interprétées dans un sens moins littéral, l'objectif affiché changea et toute référence à la date de 1914 disparut.

Le but actuel du périodique tel que mentionné en page 4 est le suivant:

« Ce périodique s'adresse à chaque membre de la famille. Il montre comment faire face aux problèmes de notre époque. Il informe, parle des usages propres à divers peuples et traite de sujets scientifiques et religieux. Mais il ne s'en tient pas là. Il va au fond des choses et dégage le sens réel des événements, toute en gardant sa neutralité politique et son impartialité raciale. Par dessus tout, Réveillez-vous! donne de solides raisons de croire que le Créateur réalisera ses promesses en instaurant très bientôt un monde nouveau de paix et de sécurité qui remplacera l'actuel système de choses méchant et sans loi. »

Contenu

Quelques L'Âge d'Or en anglais


Les objectifs de la revue furent présentés dans le premier numéro de 1919:

"L'Age d'Or portera chez les personnes le désirable message, cherchant à restaurer le calme dans les esprits perturbés, le réconfort pour les cœurs tristes. Nous ne pensons pas accomplir cela par la sagesse humaine, cela a déjà été essayé et cela a échoué et cette sagesse est stupidité aux yeux de Jéhovah. Mais nous allons diriger l'attention des personnes sur les preuves claires et indiscutables, en rapport avec les évènements d'aujourd'hui, dévoilant la solution proposée par Dieu pour la reconstruction des affaires humaines qui apportera 'le désir de toutes les nations': assurer le bonheur, la liberté et la vie humaine,. Nous invitons toutes les personnes aimant l'ordre, obéissant aux lois et adorant Dieu à aider à passer ce message de réconfort à ceux le désirant"

Buts du Golden-Age présentés dans le premier numéro du 1er Octobre 22019

L'historienne Zoé Knoxx explique que "le magazine contenait des articles sur des sujets économiques, politiques et socials et n'était pas limité au questions purement religieuses".[5]

Les articles étaient classés par sujet: "Politique nationale et étrangère", "éducation et social", "travail et économie", "finance, commerce et transport", "agriculture", "science et inventions", "Vie pratique et hygiène", en fin de journal "religion et philosophie". Des questions bibliques pour les enfants et des poèmes suivent. Une publicité pour un livre de la Watchtower est souvent représenté sur la dernière page.

Entre les deux guerres mondiales, L'Âge d'Or contint souvent des sujets médicaux critiquant la médecine traditionnelle et fit une large promotion d'un charlatanisme médical[6], critiquant de façon virulente les ustensiles en aluminium, les vaccinations[7] et la médecine moderne, entre autres.

A notre époque, le magazine est toujours conçu pour attirer l'attention du public sur le message biblique et l'interprétation qu'en font les Témoins de Jéhovah . Pour cela il présente fréquemment en page de couverture un sujet de préoccupation relatif à l'actualité ou aux conditions mondiales qui constitue le dossier principal du numéro (problème écologique, criminalité, etc), qui conclue généralement à la nécessité de la venue du Royaume de Dieu. Il parle également de sujet d'intérêt général tels que la nature, la géographie, la vie familiale, ou certaines informations médicales.

En plus du dossier principal, le magazine contient des rubriques récurrentes:

  • D'après la Bible, une double page qui fournit les interprétations jéhoviste de la Bible sur un question en particulier;
  • Les jeunes s'interrogent, un article contenant des conseils basés sur la Bible s'adressant aux adolescents et jeunes adultes;
  • Coups d'œil sur le monde, une sélection de courtes nouvelles abordant une variété de sujets;
  • Nos lecteurs nous écrivent, une sélection de lettres qui commentent les un précédent numéro du périodique; la plupart du temps, il s'agit de courriers élogieux;
  • Comment répondriez-vous?, une compilation d'anecdotes bibliques, y compris une section pour les enfants à rechercher des photos dans le magazine.

Selon l'historien James Penton, lui même ancien Témoin, "Réveillez-vous! est une version plutôt bas de gamme du Reader's Digest. Plusieurs de ses articles sont démodés et prosaïques. Les thèmes de l'éclatement de la société et la décadence morale sont récurrents. Dans une certaine mesure, il sert à informer la communauté des Témoins des interdictions, persécutions que subissent les Témoins de Jéhovah, et des développements juridiques à travers le monde."[8]

Distribution

Le magazine est imprimé dans dix-neuf pays différents, et environ 25% du total est imprimé à l'une des imprimeries de l'organisation à Toronto, au Canada. Réveillez-vous! est considéré comme le second magazine le plus répandu dans le monde, derrière La Tour de Garde, avec une circulation totale dans le monde de 39 913 000. Le périodique est disponible, suivant la langue, sur disque compact audio et par téléchargement au format MP3, en Advanced Audio Coding et en format PDF.

Prix

Jusqu'en mars 1990, Réveillez-vous! était disponible en France pour la somme de 2 francs, après avoir coûté 1,50 francs quelques années plus tôt. Le prix varia également suivant les pays: par exemple, aux États-Unis, le numéro coûtait 0,50 $ en 1950, puis 0,25 $ en 1989.

Dans le cadre du procès de l'évangélique Jimmy Swaggart, la Cour suprême des États-Unis statua le 17 janvier 1990 que les ventes de la littérature religieuse étaient désormais soumises à l'impôt. La Société Watch Tower déposa un amicus curiae faisant valoir que la vente perçue de la littérature religieuse devait être exonérée de tout impôt, mais sans succès. De ce fait, à partir du 1er mars 1990, le périodique fut distribué gratuitement aux États-Unis sur la base de la "contribution volontaire", avec l'objectif affiché de "simplifier" l'œuvre de prosélytisme et de se distinguer de ceux qui faisaient commerce de la religion. Puis, ce principe s'appliqua à d'autres pays (voir article détaillé Liste de compromis de la Société Watch Tower).

Analyse critique

Séduction

Étant à destination du grand public, le périodique contient un message qui est davantage édulcoré que celui d'autres publications telles que La Tour de Garde. Un exemple révélateur d'avant 2013 est celui relatif au sujet d'Internet, dans lequel la présentation est beaucoup plus favorable que dans les publications à usage interne, en particulier Le Ministère du Royaume.

Le périodique, par ses images attrayantes et ses sujets d'actualité, constitue une sorte d'approche moins directe du mouvement qui présente de façon plus discrète ses vues religieuses. Ainsi, ce périodique laisse à penser au lecteur extérieur que le mouvement s'intéresse aux questions de société, alors qu'il prône le retrait par rapport aux affaires du monde. Des sujets dont l'étude est dévalorisée en interne tels que la biologie, la géographie, les arts, etc — Har-Maguédon étant proche, les adeptes ne doivent pas perdre de temps dans ce genre de futilités — sont ici instrumentalisés pour offrir l'image de gens comme "tout le monde", qui ont des centres d'intérêt classiques. Voilà pourquoi, beaucoup d'adeptes présentent ce périodique en priorité, car il donne une vision sympathique du mouvement, présenté comme ouvert sur l'extérieur. Généralement, ils tentent de se constituer une "route de périodiques" (fait de remettre régulièrement tous les numéros du magazine à une personne), ce qui peut constituer le premier pas envers un engagement plus important.[9]

Des valeurs telles que la protection de la vie de famille ou la moralité sont fréquemment mises en avant afin de séduire, mais le but ultime, à savoir que la personne devienne adepte, n'est généralement pas précisé afin de ne pas rebuter.

Informations partisanes

Le périodique met souvent en évidence l'échec des systèmes gouvernementaux, le but étant de donner une présentation alarmiste de la situation mondiale et de souligner le fait que l'humanité vit dans la fin des temps. Des statistiques sont parfois données sans références ou sont contestables (voir l'exemple de la fréquence des tremblements de terre, longtemps présentée comme étant vingt fois supérieure à la normale depuis 1914, puis comme étant à peu près égale).

De même, au niveau religieux, le périodique contient de nombreuses représentations négatives des dirigeants de grandes religions de la chrétienté, ainsi que des articles élogieux sur l'organisation jéhoviste. Les scandales financiers, les affaires de pédophilie, l'immixtion dans la politique et les supposées erreurs théologiques des religions sont abondamment décrites, mais ce genre d'information n'est jamais donné lorsque qu'il s'agit de la Société Watch Tower.

Finalité dissimulée

À l'intérieur du périodique, le thème d'intérêt général présenté en couverture est développé en trois ou quatre articles qui suit un schéma quasi-identique quel que soit le sujet:

  • Une présentation du sujet en question qui s'accompagne généralement de données chiffrées alarmantes afin d'évaluer l'ampleur du problème;
  • Un état des lieux plus précis par de nombreuses déclarations de personnes désignées par la revue comme experts du sujet (médecins, juristes, etc) qui tendent à valider le constat qu'il s'agit d'un problème impossible à résoudre d'un point de vue humain. L'endroit, le livre ou le magazine où ont écrit ou communiquer les experts désignés n'est souvent pas mentionné ou juste par le nom du livre ou le nom du journal, en oubliant la page, la date, ou l'auteur de l'article ou du livre.
  • Une sélection de versets bibliques en rapport avec le sujet — ou interprétés par le mouvement comme étant en lien avec celui-ci — afin de montrer la solution biblique selon l'interprétation jéhoviste;
  • Un dernier paragraphe qui explique que, pour connaître les bienfaits du Royaume de Dieu, il faut en apprendre davantage sur la Bible et que justement, "les Témoins de Jéhovah seraient heureux de vous aider dans ce sens. Pourquoi ne pas contacter ceux de votre localité?"

Ainsi, la personne n'a pas conscience à ce moment-là de la finalité de cette démarche: derrière l'acceptation apparemment anodine d'un périodique se cache une méthode s'apparentant au "pied-dans-la-porte" et pouvant ainsi déboucher sur l'"escalade d'engagement". La personne, qui sera immanquablement notée par le Témoin afin d'être revisitée par la suite, ne sait pas qu'il s'agit d'une première étape qui peut la conduire, par étapes progressives et douces tout à la fin, à une allégeance inconditionnelle envers une organisation.

Exclusivité et contrôle de l'information

Afin de centrer l'attention du lecteur sur la seule version de l'information que la revue fournit, Les articles parlant de sujets médicaux ou scientifiques citent rarement leurs sources, donnant l'impression au lectorat jéhoviste, que "les frères" (de la société Watchtower) ont une grande connaissance et savent beaucoup de choses, quand il s'agit souvent de recopie d'un ou deux livres sur le sujet que le lecteur ne pourra pas consulter pour se faire son avis. Quand ils citent leurs sources, il ne s'agit quasiment que du titre du livre. Pour les magazines, les rédacteurs de Réveillez-vous ne semblent pas concevoir qu'un journal puisse avoir plusieurs rédacteurs, et que dans le même journal malgré une ligne éditoriale, il y ait plusieurs avis, voire qu'une personne ait été invité par le journal pour donner un avis divergent de celui de la ligne éditorial du journal. Ainsi beaucoup de citations commence par exemple sur le mode de "Newsweek a dit" ou "le journal Le Monde a déclaré" sans donner le nom ni de l'auteur, ni de l'article, ni la date de parution du magazine.

Voir aussi

Anciens numéros scannés

Tous les numéros ci-dessous sont en anglais et au format pdf:

Par numéro séparé

Regroupement par année

Références

  1. Arrowup.png Zoé Knox (2018). Jehovah's Witnesses and the Secular World: From the 1870s to the Present. Palgrave Macmillan Inc. p. 37. 
  2. Arrowup.png George D. Chryssides (2008). Historical Dictionary of Jehovah's Witnesses. The Scarecrow Press, Inc. p. 140. 
  3. Arrowup.png George D. Chryssides (2008). Historical Dictionary of Jehovah's Witnesses. The Scarecrow Press, Inc. p. 12. 
  4. Arrowup.png Réveillez-vous!, novembre 2010
  5. Arrowup.png <i{{#invoke:Footnotes|sfn|template=sfn}}{{#invoke:Check for unknown parameters|check|unknown=Modèle:Main other|preview=Page using Template:Sfn with unknown parameter "_VALUE_"|ignoreblank=y| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | ignore-err | loc | p | page | pages | postscript | pp | ps | ref | Ref }}
  6. Arrowup.png George D. Chryssides (2008). Historical Dictionary of Jehovah's Witnesses. The Scarecrow Press, Inc. p. 70. 
  7. Arrowup.png George D. Chryssides (2008). Historical Dictionary of Jehovah's Witnesses. The Scarecrow Press, Inc. p. 133. 
  8. Arrowup.png Penton, James A. (1997, 2è éd.) (anglais), Apocalypse Delayed: The Story of Jehovah's Witnesses, Toronto: University of Toronto Press, p. 232 (ISBN 0-8020-7973-3)
  9. Arrowup.png Beckford, James A. (1975) (anglais), The Trumpet of Prophecy: A Sociological Study of Jehovah's Witnesses, Oxford: Basil Blackwell, pp. 160,161 (ISBN 0-631-16310-7)

Sources